Comment débuter en business web

Se faire un nom dans le monde des affaires n’a rien de superflu et l’intérêt en est large. Il n’est jamais simple de trouver des clients et des partenaires ni même de faire connaître sa marque si ce n’est qu’en penchant vers le Business web. Se lancer à l’assaut du web constitue certainement une véritable course, n’empêche que pour progresser rapidement, il pourrait s’agir de son arme ultime. Pour bien débuter en business web, voici quelques bonnes pratiques.

Connaître ses concurrents

Bien avant même de faire une entrée solennelle sur le web, il convient certainement de connaître le milieu auquel on va intégrer. Il est absolument nécessaire de connaître ses concurrents, leur niveau de visibilité, leur concept et leur technique de communication pour attirer une foule de monde. Bien entendu, ce n’est pas pour les copier mais pour mieux se préparer à se démarquer et à voler la vedette. On dit souvent qu’un site récent ne vaut pas plus qu’un site déjà en activité depuis un bon bout de temps.

Et c’est le moment donc de prouver le contraire en imaginant le concept idéal pour sa clientèle ainsi que le produit qui bouleversera les habitudes des consommateurs. Après tout, tout se joue sur la concurrence ! Un internaute ne prend jamais une décision à la hâte sachant qu’il possède un embarras de choix de magasin devant lui.

Il se peut que deux ou trois sites proposent le même produit mais un seul saura influencer immédiatement la décision de l’acheteur. C’est de tout l’intérêt de faire une étude du marché, de connaître les offres et la demande et d’étudier de près ses adversaires pour mieux les faire couler. Pour ce faire, on aura besoin des experts.

Connaître son public

Lancer un Business web suppose une bonne connaissance de ses cibles. C’est quasiment un passage obligé avant de créer son site web. Faire une culture-client implique forcement de gros investissements mais comme on dit, il faut avoir une bonne lancée pour mieux sauter. De plus, en sachant les besoins de son client, on pourrait identifier facilement les offres ou les services qu’ils désirent solliciter.

Il convient de connaître son public en tenant compte de ses besoins présents sans pour autant compromettre ses besoins futurs. Pour ce faire, on s’appuie dans la plupart du temps sur ses profils clients ou profils persona. Il faut alors le définir en fonction de plusieurs éléments dont le sexe, la tranche d’âge, sa responsabilité, son poste, son cadre de travail, son statut ou sa classe sociale et même ses revenus.

Ensuite, on doit aussi imaginer ce que peut être sa personnalité et ses habitudes sur le web. Mais sans une équipe de professionnel, le plus dure reste à faire pour identifier le profil de sa clientèle. Il est donc recommandé de trouver des experts sur http://agence-seo.mg/.

Plus tard, on sera amené à étudier le comportement de ses clients et à connaître le jour et les heures où ils se connectent, où ils consultent les produits et à quel moment de la journée ou de la semaine ils passent à la commande. En bref, connaître ses concurrents et son audience constituent des armes redoutables pour réussir son business sur le web.

Pourquoi créer un site internet pour son entreprise ?

Avoir son site est indispensable pour chaque entreprise. Pourtant, aujourd’hui, seulement une PME sur trois possède un site internet. Alors que l’on vit dans un monde où l’internet est un outil incontournable pour se faire connaitre et pour augmenter son profit, certaines petites et moyennes entreprises ont un peu du mal à rentrer dans ce système. Pourtant, aujourd’hui, étant donné que la concurrence est bien rude, trouver ce petit détail qui fait la différence est important. Aujourd’hui, vous hésitez encore à créer votre propre site web ? Alors, découvrons ensemble les bienfaits que cela peut apporter à votre entreprise. Le point.

L’importance de s’afficher sur internet

Autrefois fait pour les grandes entreprises, aujourd’hui, internet est devenu un indispensable pour toutes les entités. Mais pourquoi donc est-ce si important de s’afficher sur internet ?

Tout simplement, parce que de nos jours, c’est un moyen excellent pour communiquer et rester en contact avec ses clients. Autrement dit, c’est un moyen incontournable pour se faire connaitre.

En outre, cela permet également un gain d’argent et de temps. En effet, avec un site web, on n’est plus dans l’obligation d’imprimer les affiches ou les brochures pour lancer sa promotion ou un nouveau produit. Il suffit de les diffuser sur internet.

Par ailleurs, les informations seront à jour, étant donné que l’on peut effectuer régulièrement certaines modifications. Aujourd’hui, étant donné que toutes les actions s’effectuent en ligne, avoir son propre site internet fait preuve de professionnelle et montre que l’entreprise est moderne.

L’importance du référencement

Cependant, très souvent, on pense qu’en ayant un site internet, on peut être tranquille ! Ce qui n’est pas du tout le cas, car un site web est comme un être vivant, qu’il faut régulièrement bouger.

De plus, les moteurs de recherche n’apprécient pas un site immobile. Pour se faire, il est plus que nécessaire de bien référencer le site. Mais comment y procéder ?

En premier lieu, il faut que le contenu du site soit intéressant, convaincant et facile à comprendre. En outre, il faut également que les mots-clés soient propres au service proposé. Les mots-clés tiennent en fait une place importante dans le référencement d’un site. Et enfin, il faut que le texte soit unique en son genre. Bien évidemment, en cas de besoin, il est toujours préférable de contacter un professionnel dans le domaine.

Vous devez aussi être référencé sur les annuaires comme http://www.boosterblog.com/ afin de booster le trafic de ton site ou de ton blog.

L’importance de s’afficher sur les réseaux sociaux

Aujourd’hui, personne ne peut se passer des réseaux sociaux. Les réseaux sociaux sont en quelque sorte une extension du site vitrine. En effet, être présent sur les réseaux sociaux, c’est aussi montrer que l’entreprise bouge.

C’est également un moyen de partager les actualités de son activité. Par ailleurs, les réseaux sociaux et le site de l’entreprise peuvent être connectés en reliant les boutons et en faisant des liens. Pour faire simple, le site web est important pour augmenter sa visibilité et bien évidemment son profit. Seulement, pour que le résultat soit parfait et impeccable, il est préférable de tout confier entre les mains d’un professionnel dans le domaine comme https://agence-web-madagascar.mg/.

En effet, une agence web est la mieux placée pour connaitre les meilleures techniques afin de garantir un site performant, facile à utiliser, haut de gamme et personnalisé.

Annuaire de blogs

Bien rédiger pour le Web : les livres pour une autoformation

Si avant, les contenus web étaient destinés exclusivement aux sites internet, dorénavant, ils sont de plus en plus utilisés pour les applications mobiles, dans les différents médias sociaux, etc. Pour devenir un bon rédacteur web, il faut donc faire preuve de souplesse, de créativité, d’une expertise avérée, mais surtout se démarquer. Toutefois, rédiger est une chose, et bien rédiger en est une autre ! Naturellement, une formation est nécessaire afin de réussir à rédiger pour le web et devenir un bon rédacteur web. Malgré que peu de formations spécialisées dans ce domaine soient accessibles à tous, devenir un bon rédacteur web est tout à fait faisable en devenant autodidacte.

Bien rédiger pour le Web : une tâche assez exigeante

Booster la visibilité d’un site web passe indéniablement par un bon référencement. Rédiger pour le web exige donc une expertise conséquente en création de contenu.

Un bon rédacteur doit apprendre à être un fin stratège, car la performance d’un site internet repose en grande partie sur les compétences de ce dernier. Le choix d’utilisation, l’emplacement et même la répétition de chaque mot et de chaque mot-clé sont importants.

En plus de posséder des compétences en rédaction, être polyvalent est une exigence. Le rédacteur web doit avoir des qualités en marketing, en communication et en référencement. Un internaute ne s’attardera pas sur une page qu’il juge sans intérêt ou qui l’interpelle peu. Alors, il faut rester clair, précis, aller à l’essentiel, tout en captivant le lecteur.

Quel intérêt y a-t-il à recourir à l’autoformation ?

Il faut souligner que le métier de rédacteur web n’est pas nouveau. Cependant, la profession a pris de l’ampleur ces dernières années. Avec la consécration du contenu comme élément principal de conversion des internautes, on comprend qu’il est essentiel de proposer de la qualité au public.

Qui parle de métier, évoque naturellement la formation. Cela s’entend qu’il est impossible de devenir rédacteur web sans initiation. Cependant, tout le monde n’a pas accès à une formation décente dans le domaine. Cette difficulté n’est pas pour autant une limitation, car il existe une alternative fiable et peu coûteuse pour devenir rédacteur web.

Autoformation : acquérez un important savoir sans vous déplacer et à petit prix

L’un des avantages majeurs d’opter pour l’autodidaxie est la faiblesse du coût de cette option. Davantage de personnes se passionnent de l’activité de rédaction web, mais n’ont pas accès à une formation décente.

Qu’il s’agisse de formations académiques, de certifications, etc., les coûts restent prohibitifs pour de nombreux prétendants à la profession. Par ailleurs, il n’est pas nécessaire de se déplacer pour aller vous former à un endroit particulier. Cela suppose aussi que vous pourrez exploiter vos documents durant vos voyages, etc.

La voie autodidacte est donc à envisager sérieusement. Fort heureusement, on trouve sur Internet des livres bien élaborés en matière de création de contenu web. Produites par des experts du métier, ces ressources regorgent d’un volume important de renseignements pertinents pour l’autodidacte.

S’appuyant sur des approches simples et pratiques, ces livres de quelques euros constituent de véritables outils de poche pour découvrir et approfondir ses connaissances sur la rédaction web. En comparaison à des options de formation plus chères à des centaines, voire à des milliers d’euros, l’autoformation représente un investissement valable.

Autodidaxie : la possibilité de multiplier les formations

Naturellement, le coût accessible de l’autoformation a d’autres répercussions. Il vous est possible de multiplier les formations. Cela n’est pas nécessairement le cas avec des formations plus chères.

On pourra trouver sur le marché des ouvrages à quelques dizaines d’euros sur le sujet qui nous intéresse. Puisque ces livres ne sont pas identiques, vous pourrez vous en procurer quelques-uns afin d’obtenir une connaissance plus étendue sur la rédaction web.

En effectuant une étude croisée des ressources à votre disposition, il sera possible de renforcer votre compréhension de certains points mieux développés dans l’un des documents.

Autoformation : recherchez des auteurs de renom

Comme on parle d’autoformation, il est important de se documenter. Heureusement, il existe plusieurs ouvrages écrits par des auteurs de renom comme Claude Couillard ou encore Muriel Gani, qui nous permettent d’en apprendre plus sur le métier.

La plupart de ces livres ou guides de rédaction contiennent assez d’informations utiles pour réussir dans la rédaction web. Il est donc primordial de maîtriser les notions de base pour produire de bons contenus web.

Étant donné que l’un des buts des publications figurant sur la toile est d’accroître la notoriété de son site, un autodidacte doit être bien outillé sur le sujet. Nous avons sélectionné pour vous quelques ouvrages utiles et pratiques qui vous aideront à enrichir votre site et votre contenu web.

Lire ces 3 ouvrages est une étape qui pourra vous ouvrir les portes vers des horizons plus larges. Partenariat rédactionnel entre blogueurs ou entre rédacteurs, vous aurez les clés en main pour faire votre propre réussite.

La boîte à outils Écrire pour le Web de Muriel Gani

Muriel Gani est une vraie professionnelle dans l’univers de la production de contenu web. Elle se distingue par ses années d’expérience qui lui ont permis de jouir d’une certaine notoriété actuellement.

rédiger pour le web

Voir le livre sur Amazon.fr

  • Elle est une référence en la matière. Son livre « Écrire pour le web » nous explique en détail comment :
  • Élaborer un texte attrayant pour les internautes
  • Étendre la visibilité de son site web et améliorer son classement sur les moteurs de recherche comme Google 
  • Rédiger pour se démarquer sur les réseaux sociaux.

Ce précieux ouvrage nous propose des outils indispensables afin de bien rédiger pour le web. Cette auteure vous fait part de diverses méthodologies pour vous aider dans votre autoformation.

Son livre développe de A à Z toutes les astuces pour réussir à écrire efficacement et continuer à progresser selon les tendances du web.

Bien rédiger pour le web : Stratégie de contenu pour améliorer son référencement naturel de Isabelle Canivet

rédiger pour le webVoir le livre sur Amazon.fr

Parce qu’améliorer son référencement naturel n’est pas toujours facile, ce livre de 700 pages « Stratégie de contenu pour améliorer son référencement naturel » nous donne des solutions pertinentes pour maîtriser les rudiments de la rédaction web et les techniques d’optimisation de contenu pour les moteurs de recherche.

Malgré le volume important de l’ouvrage, chaque page nous permet d’en savoir plus sur la thématique traitée. Allant sur des bases fondamentales de la production de contenule renforcement de la réputation d’un site web, jusqu’aux techniques les plus avancées comme le langage HTML, les hyperliens, etc., Isabelle Canivet a compilé dans son œuvre de véritables ressources utiles pour produire des contenus riches et captivants.

Une fois que vous aurez profondément exploité ce livre, vous pourrez devenir un expert en marketing, en technique d’écriture journalistique, mais aussi en audit et analyse de cible. En bref, si vous voulez briller dans cette profession, nous vous recommandons vivement de vous approprier cet ouvrage.

Rédiger pour le Web : vers une Écriture multimédia de M Xavier Delengaigne

Avec la transformation continuelle de la toile et son rôle comme outil essentiel dans la communication d’une société, M Xavier Delengaigne met l’accent sur l’importance de bien rédiger ses contenus web dans son livre « Vers une écriture multimédia ».

rédiger pour le webVoir le livre sur Amazon.fr

À travers son ouvrage, cet auteur nous aide à en savoir plus sur l’importance de bien rédiger pour le web. Le livre est riche en conseils d’écriture (respect de la grammaire, de l’orthographe, des mots clés, etc.) et il nous enseigne comment se différencier des autres, et surtout comment continuer à captiver les lecteurs.

En évoquant les liens hypertextes, les podcasts, les interviews, les forums, les contenus vidéo et audio, il nous explique comment on parvient à mettre à profit toutes les nouveautés du web pour enrichir sa stratégie de contenu web.

Notre objectif principal étant de devenir un bon rédacteur, ce livre est une importante source de savoir et nous donne les outils essentiels pour avoir une plume en or et se forger une solide réputation.

Où trouver son livre d’apprentissage à la rédaction web ?

Les livres d’initiation à la rédaction web sont disponibles sur Internet. Vous les retrouverez généralement sur des sites de vente en ligne de renom. Amazon.fr demeure la référence en la matière.

À présent que vous êtes bien informé, il ne vous reste plus qu’à vous procurer l’un des livres évoqués ou tout simplement les trois. Rendez-vous sur le web pour l’achat de votre copie. Vous pourriez même l’avoir en promotion.

Qu’il s’agisse donc de commencer ou de perfectionner son style de rédaction, lire est essentiel. Cela nous permet non seulement de nous instruire, mais aussi de rester au parfum des nouveautés du web. En effet, avec le rythme effréné des innovations sur Internet, nous pouvons rapidement perdre le fil.

Vu que le contenu est roi, il est l’élément principal pour atteindre une forte notoriété en ligne. De fil en aiguille, votre réussite se profilera à l’horizon si vous maintenez le cap. On ne visitera plus alors votre site par hasard, mais par choix. Pour parvenir à ce résultat, il est donc important de maîtriser l’art de la création de contenu web.

Un apprentissage est donc nécessaire. Vu le coût élevé des formations classiques, l’alternative de l’autodidaxie représente un investissement viable et économique.

 

 

Correcteur d’orthographe : l’outil indispensable pour vous aider à corriger vos écrits

Le Web est progressivement devenu une plateforme informative, incontournable et des milliards d’utilisateurs s’y renseignent au quotidien.

Pour cette raison, il est impératif de bien rédiger vos contenus afin de fournir à votre audience des documents de haute qualité.

En d’autres termes, le contenu de votre blog ou site web doit être exempté de fautes d’orthographe qui pourraient vite vous discréditer aux yeux de vos lecteurs, et ce, même si le sujet reste intéressant.

Le combat contre de pareils désagréments se livre quotidiennement, d’où mon engagement à y prendre part le long de cet article qui traite le sujet sur les fautes d’orthographe.

Au cours de mes recherches, j’ai trouvé cet article très intéressant du site Chef d’Entreprise. Comme vous le verrez, l’auteur donne 5 astuces pour améliorer son orthographe. Que ce soit la rédaction du texte, des emails sur gmail, etc., vous devez éviter des fautes d’orthographe et de grammaire.

Pour un rédacteur web, cet article est un vrai Graal où il pourra comparer une liste de correcteurs d’orthographe. Cependant, je vous recommande de les utiliser à bon escient, car un correcteur d’orthographe peut vous nuire en rajoutant des fautes.

Pourquoi utiliser un correcteur d’orthographe ?

Toute publication étant visible par n’importe qui, le mieux serait d’effectuer une relecture et une correction des textes au préalable.

C’est important de le faire parce qu’un texte bondé de fautes d’orthographede grammaires, d’erreurs typographiques, etc. sera critiqué. De plus, le site ne sera apprécié pour la pertinence de son contenu.

Toutefois, dans la mesure où vous n’auriez pas le temps de vous en occuper, le mieux serait de faire aux services d’un rédacteur web professionnel.

Alors quels sont mes outils favoris qui vous mettent à l’abri des fautes ? 

Correcteurs d’orthographe :  ma sélection

Lors de votre navigation sur le web, vous trouverez plusieurs logiciels correcteurs ayant déjà été créés.

Voici pour vos besoins une liste de correcteurs d’orthographe que nous avons soigneusement sélectionnés.

Antidote 9, le correcteur d’orthographe multitâche

correcteur d'orthographe

Sa classification en tête de liste n’est pas fortuite. En effet, au-delà des fautes d’orthographe, de langue, ce correcteur d’orthographe peut s’activer pendant ou après vos écrits.

Il prend en compte des erreurs et alertes typographiques et des alertes stylistiques. Antidote met en lumière trois grands classiques de la stylistique : les répétitions, les tournures de phrase et le vocabulaire.

correcteur d'orthographe

Ce module de correction adaptée vous signale les redondances et vous explique pourquoi il y a une faute. En plus d’être un correcteur d’orthographe, je vous rassure que c’est un véritable outil d’aide à la rédaction grâce à ses outils complémentaires et ses dictionnaires qui fournissent des synonymes, antonymes, définitions, locutions, etc.

Facile d’usage, il souligne les fautes sous différentes en fonction de la nature de la faute dans votre texte.

C’est donc tout naturel qu’il soit si apprécié par les utilisateurs. Derechef, sa technologie Anti-Oups vous assure l’envoi de courriels toujours soigneusement révisés, sans pièces jointes oubliées.

Vendu sur Amazon, il s’installe sur votre ordinateur. Antidote vous assiste dans la correction de tous vos écrits sans exception qu’il s’agisse de e-mails, publications, documents Word, Excel, PowerPoint et autres, etc.

Cliquez sur l’image pour l’obtenir

Il est important de savoir que le processus d’installation tient compte des questions qui vous sont posées, de votre niveau de langue, de votre langue primaire etc.

Ceci pour une optimisation de l’outil à vos réels besoins et pour des conseils mieux orientés. Alors pour vous qui en avez besoin à plus d’un titre, c’est un investissement qui en vaut le coup.

Bonpatron : correcteur de grammaire et d’orthographe

correcteur d'orthographe

La clarté et la précision sont indiscutablement deux de ses grands atouts. Bonpatron ne vérifie pas plus de 500 mots d’un coup et tient compte des règles générales de la langue.

Il propose à cet effet plusieurs options dont il vous suffira de cocher en fonction des éléments sur lesquels vous souhaitez vous appesantir.

Les erreurs grammaticales et orthographiques sont respectivement expliquées dans une bulle et corrigées tout en proposant une liste de mots allant dans le même sens. Avec ceci, nous sommes sûrs que vous serez bien servis.

Scribens

correcteur d'orthographe

Assez précis et ergonomique à notre avis, scribens corrige avec beaucoup de clarté. Différentes couleurs sont mises en exergue suivant la nature de la correction qu’il s’agisse de la ponctuation, de la grammaire, de la mise en pages ou de l’orthographe.

Vous pouvez paramétrer le genre et personnes utilisés dans les écrits à corriger. En cas de fautes détectées, la correction s’accompagne toujours d’un petit rappel de la règle qui n’a pas été respectée.

L’efficience et la capacité de ce logiciel en langue française contribueront à vous produire des documents de qualité. Simple et ludique, cet outil éducateur au-delà de vous corriger, vous rappelle aussi les règles de grammaire concernées.

Cordial, un correcteur orthographique et de grammaire

correcteur d'orthographe

En plus de corriger, Cordial, qui prend 1000 mots en version gratuite, a lui aussi, la capacité de donner des explications à chaque faute trouvée.

Alors si vous avez une bonne mémoire, vous assimilerez peu à peu ces leçons. Il est important de savoir que l’outil corrige à 90 %. Plutôt complet, il agit aux niveaux de la ponctuation, de la grammaire et de l’orthographe.

De plus, son site internet dispose d’un manuel de grammaire et d’un dictionnaire. Vos fautes sont mises en exergue pour que vous les voyiez facilement.

C’est ainsi que la couleur rouge indique une faute d’orthographe tandis que la couleur bleu, une faute de grammaire.

Obtenez la version Pro en cliquant sur l’image ci-dessous. Bénéficiez des corrections adaptées au monde professionnel avec des dictionnaires thématiques par métier, une analyse linguistique, syntaxique, lexicale et stylistique de vos textes.

cliquer pour l’obtenir

Reverso : correcteur d’orthographe automatique

correcteur d'orthographe

C’est un outil de traduction en ligne hyper performant.

Ce module de correction et de traduction en ligne a une capacité de 2000 mots. Reverso traduit des textes en anglais, allemand, espagnol et italien.

Il répond à vos attentes vis-à-vis des fautes d’orthographe les plus gênantes et évidentes qu’il corrige d’ailleurs automatiquement. Au moment où la faute ou une correction est possible, l’outil corrige et souligne le(s) mot(s) concerné(s) et vous n’aurez plus qu’à choisir.

Au-delà de la correction, Reverso vous explique en quoi il y a eu une erreur et vous rappelle les règles non respectées. Cependant, l’outil a certaines limites comme quoi il  ne peut détecter  toutes les erreurs grammaticales.

Vous devez dans ces conditions toujours relire le contenu pour choisir la meilleure proposition et utiliser les outils de grammaire et de conjugaison pour corriger les éventuelles fautes qui n’ont pas été identifiées.

Une analyse menée par Reverso a indiqué que plus de 3 textes en français sur 10, soumis à l’outil de traduction en ligne, contiennent des fautes pouvant être rectifiées de manière automatique.

Une chose que nous adorons sur Reverso, c’est le fait de pouvoir donner un avis sur la correction et indiquer des corrections erronées ou des fautes non identifiées. C’est important puisque cela aide à fournir aux personnes qui l’utilisent un outil de plus en plus performant.

Reverso est un correcteur qui a été créé et développé par Reverso-Softissimo en rajout de la traduction en ligne. C’est un outil qui utilise les technologies développées par Synapse Développement.

Larousse

correcteur d'orthographe

Ce n’est pas un logiciel de correction, mais plutôt un dictionnaire avec définitions de mots, synonymes, antonymes et bien d’autres paramètres.

L’outil vous permet d’avoir l’orthographe correcte des mots ainsi que leurs significations en cas de besoin. Il est donc d’une importance capitale pour les rédacteurs web.

Français facile : le correcteur français complet

correcteur d'orthographe

C’est un correcteur en ligne complet.

Français facile met beaucoup d’emphase sur l’explication des règles relatives aux fautes. Il propose des exercices visant à tester et améliorer votre niveau personnel en connaissance de la langue.

LanguageTool, le correcteur de réflexion

correcteur d'orthographe

Tout comme les précédents à l’exception de Larousse, LanguageTool est un correcteur d’orthographe et grammatical multilingue.

Ses langues sont : le français, l’anglais, l’allemand, le polonais, le breton, l’espéranto et plus de 20 autres.

Il détecte des erreurs que d’autres correcteurs gratuits n’arrivent pas à déceler comme l’homonymie, certains accords et certaines conjugaisons.

L’outil ne corrige pas automatiquement tout le temps comme c’est le cas avec les autres outils de correction automatique.

Il y aura donc des moments où vous devrez vous démener pour corriger par vous-même suivant le canevas que le logiciel vous aura suggéré, tout simplement.

Certes, vous apprenez plus vite avec cette méthode, mais pour quelqu’un qui a de sérieuses difficultés en orthographe, cela ne doit pas être une partie de plaisir.

spellboy : le vérificateur instantané des erreurs d’orthographe et aussi de grammaire

correcteur d'orthographe

Voici un outil qui pourra vous aider à trouver de nombreuses fautes que MS Word ne pourra identifié. En plus des erreurs orthographiques basiques, spellboy identifie les fautes grammaticales et de langue.  L’outil prend également en charge onze langues.

L’accompagnement littéraire

Il est important de connaître ses faiblesses et ses manquements. Si vous êtes conscients de ne pas être très apte dans le domaine, rapprochez-vous d’un professionnel en la matière.

En œuvrant main dans la main, vous pourrez apprendre peu à peu au point de ne plus avoir besoin de son aide à la longue alors n’hésitez surtout pas.

Un accompagnement littéraire dans ce cas peut être sollicité en amont, pendant et en aval de l’écriture.

Cela vous évitera de devoir tout effacer et réécrire à chaque fois pour cause d’erreurs à ne surtout pas laisser passer. Vous gagnerez ainsi en temps, en efficience et en qualité.

Pour terminer…

Si ces correcteurs sont d’une grande aide au quotidien, il est judicieux de souligner qu’ils regorgent chacun de quelques lacunes.

Il devient alors nécessaire de travailler avec plusieurs correcteurs. Certains pourront combler les manquements des autres dans le but d’obtenir des textes impeccables. Les outils payants sont cependant plus complets que les outils gratuits.

À mon avis, l’investissement en vaut parfois la peine pour l’obtention de textes irréprochables, fonction de la qualité des écrits qu’on veut produire.

Toutefois, même si les logiciels de correction ont fait d’énormes progrès, ils demeurent toujours moins efficaces que notre cerveau.

Nous verrons comment les choses évolueront sur les années à venir, mais pour l’instant, humains et logiciels entretiennent un rapport de complémentarité indéniable.