article de blog

Quelle est la structure d’un article de blog qui convertit : 5 éléments indispensables à tenir en compte lors de la rédaction

Cet article a été rédigé par l’équipe d’Olivier Roland
Les blogs sont aujourd’hui l’un des meilleurs canaux à travers lesquels les entreprises et particuliers, véhiculent leurs visions et idées à une audience cible. La rédaction d’un article de blog, ne se limite donc pas simplement à coucher des mots sur une page HTML, mais s’oriente beaucoup plus vers l’acquisition de prospects et l’élargissement de son audience en ligne.
Le blog aujourd’hui, se veut être la vitrine de son éditeur; vitrine à travers laquelle tout internaute désireux d’en apprendre plus sur un sujet, puisse avoir accès à du contenu de qualité qui sert au mieux ses intérêts.

Le blog en lui-même est un puissant levier de communication digitale et l’un des meilleurs outils de stratégie marketing.

Que vous soyez rédacteur web, passionné d’écriture, entrepreneur ou infopreneur, découvrez dans cet article 5 conseils simples et très utiles pour vous permettre d’avoir des articles intéressants dans la rubrique Blog de votre site, accroître votre audience et la fidéliser.

S’assurer de connaître son audience cible et développer une thématique qui répond à ses besoins

article de blog

Écrire n’est pas une mince affaire. Lorsqu’on s’engage à fournir du contenu informatif en rapport avec la thématique que l’on promeut sur son site, il est primordial de savoir reconnaître / identifier les sujets qui capteront l’attention de cette dernière.

Vos lecteurs souhaitent se retrouver dans les choix de lecture que vous leur proposez et sentir que le message que vous véhiculez leur est personnellement adressé.

Il est donc important avant la rédaction de vos articles d’identifier les sujets / problèmes, les plus épineux liés à votre niche.
S’il existe de nombreuses méthodes élaborées, vous pouvez tout simplement prendre en compte les problèmes récurrents que vous recevez dans votre Newsletter ou les commentaires sur les articles que vous avez précédemment rédigés.

Le titre doit être concis, capter l’attention et attirer la curiosité.

Dès le début de votre rédaction, il faut que le titre puisse capter l’attention du lecteur en une fraction de seconde et attise sa curiosité à en savoir plus.
Le lecteur qui a décidé de venir sur votre blog doit voir dès le début de la première ligne, l’intérêt qu’il tire à lire votre article.

Pour ce faire n’hésitez pas à employer des adjectifs, des verbes d’action qui ont rapport avec ce que vous proposez comme contenu sur votre blog.

De cette manière, vous attirez l’attention du lecteur et l’amenez également à se demander quel pourrait être votre propre point de vue sur la question.

Enfin, assurez-vous que vos textes soient optimisés en mots clés. Pour assurer la visibilité de vos articles sur les moteurs de recherche, utilisez fréquemment des mots appartenant au champ lexical du thème que vous développez. N’hésitez pas à utiliser des mots clés de longue traîne pour optimiser le référencement de vos textes.

La meilleure structure d’un article de blog

Commencez toujours vos textes par une introduction qui résume en quelques lignes les grandes idées de votre rédaction.
Il est important de prendre le temps de bien la formuler, car c’est la première impression que vous donnez au lecteur.

Vous devez à partir de l’introduction :

  • Établir le contact avec le lecteur ;
  • Expliquer clairement les raisons pour lesquelles vous abordez cette thématique ;
  • Évoquer quelques exemples de personnes / situations en rapport avec le sujet de votre rédaction et lui montrer qu’il n’est pas le seul concerné ;
  • Présenter brièvement les options que vous lui proposez, car il ne s’agit pas de lui faire une narration, mais plutôt de l’aider à résoudre un problème auquel il fait face.

Une fois votre teasing mis en place, faites attention à continuer la rédaction en enchaînant le plus logiquement possible vos idées. N’hésitez pas à intégrer des sous-titres chaque fois que vous passez d’une partie à une autre, pour permettre à votre lecteur de vous suivre et clairement identifier les transitions vers de nouveaux volets de votre rédaction.

Il est important lorsque vous rédigez, d’utiliser des titres ou sous-titres qui donneront au lecteur l’envie de ne pas quitter votre site. Si vos titres ou sous-titres ne sont pas percutants, vous allez inévitablement perdre votre audience même si dans votre article vous développez une thématique intéressante.
Sur internet, il est très courant que les lecteurs scan d’abords visuellement votre article en lisant juste les sous-titres. Et ce n’est que lorsque ses derniers attisent leur attention qu’ils commencent réellement la lecture.
En ce qui concerne le cœur de l’article, essayez de le rendre vivant. N’hésitez pas à intégrer dans la rédaction des histoires intéressantes qui permettront au lecteur de ressentir des émotions.

Pour aller plus loin , (1) Daniel Kahneman économiste, fondateur de l’économie comportementale démontre grâce à ce qu’il appelle: le système 1 de la pensée, que le cerveau humain fonctionne en mode de pilotage automatique. Il est donc possible de l’aider par le biais de la vision, à percevoir les informations les plus importantes et les plus captivantes, pour monopoliser rapidement son attention.
Pour stimuler ce sens, il est possible d’utiliser des mots liés au mouvement qui active des régions du cerveau distinctes des zones de traitement du langage.

(2) Le Docteur A.K. Pradeep, fondateur de la société Neurofocus, démontre que l’attrait du cerveau pour une image ou un texte sera renforcé par le caractère nouveau, surprenant et énigmatique des informations qui lui seront présentées.

Il s’agira donc d’intégrer lors de la rédaction, des mots ou expressions lié au mouvement et ensuite le surprendre par la nouveauté, la rareté…
Le mouvement n’est pas seulement la description d’une voiture qui roule vite, mais également des termes tels que “ Devenez, Agissez, Passez à l’action”.
Insistez sur les mots qui frappent l’œil. Plus les mots seront forts, plus vous aurez la chance de capter l’attention du lecteur, pendant longtemps.

Ne perdez pas l’attention de votre lecteur

Lorsque vous avez un utilisateur qui se rend sur votre site, il est important que votre contenu soit le plus concret et le plus concis possible pour lui permettre d’obtenir l’information qu’il recherche rapidement.

lecteur actif

En moyenne, seulement 10 à 20 % des visiteurs de votre site, prendront le temps de lire vos articles dans leur intégralité.

Si au bout de 10 secondes vous n’arrivez pas à capter l’attention du lecteur, il vous sera très difficile de le retenir par la suite. Inévitablement il ira ailleurs.

article de blog
Un internaute tape un mot clé sur Google et via cette recherche arrive sur votre site. Cependant, il quitte votre site rapidement, car votre article n’a pas capté son attention.
Google enregistre ce comportement via une métrique que l’on appelle le “bounce rate”.
Au plus ce bounce rate est élevé, (donc au plus les internautes fui rapidement votre site) au plus Google estime que votre site est peu relevant pour le mot clé utilisé.
Résultats vous sombrer dans les résultats de recherches et votre trafic se meurt.

Vous l’aurez compris, les 10 premières secondes d’attention sont cruciales.
L’une des astuces les plus simples de capter l’attention est d’intégrer dans le texte, des images, vidéos ou des illustrations pour que vos propos soient plus explicites.

Vous pouvez également utiliser le principe de la Pyramide inversée pour réellement capter l’attention de votre lecteur. Il s’agira de structurer le contenu de votre page pour que les informations les plus importantes soient rapidement visibles puis que graduellement celles secondaires ou moins importantes apparaissent par la suite.

L’importance des liens internes

Les liens internes sont un moyen pour vous d’augmenter le référencement naturel de vos articles, surtout quand vous savez comment bien les utiliser.

Ce type de lien est très utile pour favoriser la navigation des utilisateurs présents sur votre site. Vous pouvez en insérer deux ou trois vers d’autres articles de votre blog pour drainer naturellement du trafic vers ces articles et ainsi améliorer leur référencement.

L’objectif étant d’amener le lecteur à passer le plus de temps possible sur votre site, il s’agit là d’une bonne astuce pour retenir son attention à parcourir toutes les rubriques de votre site web, voire les partager avec ses amis.

Conclusion: comment écrire un article percutant

écrire un article percutant

Vous êtes maintenant suffisamment outillés pour rédiger des articles qui non seulement captiveront l’attention de vos lecteurs, mais également construiront l’engagement de votre audience autour de vos services.

Ne négligez pas le référencement et veuillez insérer dans vos articles des liens internes pour faciliter la navigation du lecteur sur votre site, retenir son attention le plus longtemps possible et donc montrer à Google que vos lecteurs aiment votre blog.
Maintenant que vous comprenez la structure d’un bon article, passez à l’étape suivante et découvrez comment écrire un article de blog en 1 heure chrono.

Sources

  • Daniel Kahneman, Thinking Fast and Slow.
  • A.K. Pradeep, Co-Author of AI For Marketing and Product Innovation.

correcteur

Quel correcteur d’orthographe en ligne pour quelle utilisation ?

Pour vous aider à corriger vos travaux, ce guide vous propose un classement des outils de correction en ligne selon leur niveau. Vous découvrirez les points forts et les points faibles de ces outils. Ce classement est réalisé sur la base des avis des utilisateurs et des tests réalisés avec chacun de ces outils. Il s’agit notamment de : Reverso, Cordial, Bon patron, LanguageTool, Scribens et de CorrectionOnline. Enfin, vous découvrirez 2 puissants logiciels de correction qui font l’unanimité chez les rédacteurs web premiums. Plus encore, on vous livre le secret du suprême outil de correction accessible gratuitement à tout le monde sans connexion, sans application et sans logiciel. On y va !

L’importance du correcteur dans le métier du rédacteur web

Le rédacteur web est un expert dans la rédaction de texte. Pour que ce dernier soit de haut niveau et faire preuve de professionnalisme, il faut qu’il soit sans faute. L’erreur étant humaine, il n’est pas rare de produire des textes comportant des fautes, même après plusieurs lectures.

En effet, il semble un peu plus difficile de vite détecter ses propres fautes que d’en détecter celles d’autres personnes. Cependant, les textes comportant des fautes ne sont pas admis en rédaction web.

Alors, pour ne prendre aucun risque, il est important de se tourner vers des outils de traitement de texte. Les outils en ligne et les logiciels de correction sont les outils les plus utilisés par les rédacteurs pour traiter leurs différents travaux. Ces outils analysent les textes, détectent les fautes et proposent des solutions pour les corriger. Ils mettent l’accent sur les éléments comme la syntaxe, les synonymes, les antonymes, la grammaire, la conjugaison et bien plus encore.

Ces outils de rédaction s’inscrivent en guide pour aider le rédacteur à peaufiner son travail en l’enrichissant avec un meilleur vocabulaire, les synonymes et antonymes. Mais surtout, ils lui permettent de rédiger un texte sans faute et l’aident à améliorer son niveau.

Les correcteurs d’orthographe en ligne à utiliser avec les pincettes

Les instruments de correction d’orthographe en ligne sont un soutien de taille aux rédacteurs web qui n’ont pas encore le budget pour acheter un logiciel de correction. Pour cause, ils sont le plus souvent gratuits. Certains ont un accès limité avec des versions payantes plus complètes. Ces instruments de correction en ligne sont nombreux sur Internet, mais ne se valent pas tous. Au nombre de ces outils,se comptent Reverso et Cordial. Des outils à utiliser avec les pincettes.

Reverso

Figurant parmi les meilleures propositions d’outils de correction orthographique sur Google, Reverso est certes performant quant à la correction des fautes d’orthographe. Il procède à une correction automatique des fautes et offre des informations complémentaires comme les règles grammaticales, les définitions et synonymes en relation avec les mots corrigés.

Cependant, Reverso n’offre pas la meilleure correction quand il s’agit de corriger les fautes de grammaire. Il laisse passer des fautes parfois évidentes qui, si vous ne les détectez pas, nuiront à votre réputation.

Cordial

Au nombre des instruments de correction en ligne gratuits ayant le plus d’avis négatifs, figure Cordial. En effet, sa version gratuite est sujette régulièrement à des problèmes de bugs, ne proposant ainsi aucune correction ou très peu de corrections. Une lacune bien coûteuse quand on se fie aux performances de cet outil.

Cependant, sa version payante semble émerveiller plus d’un. Il faut toutefois noter que quand Cordial ne présente pas de dysfonctionnement, il fonctionne comme Reverso. Il détecte les fautes d’orthographe ainsi que quelques-unes de grammaire et propose des suggestions correctes accompagnées de petites explications pour soutenir ses propositions.

Les correcteurs en ligne médium

correcteur

Juste après les outils de corrections à prendre avec les pincettes suivent ceux jugés meilleurs. Il s’agit notamment de BonPatron et Language Tool.

BonPatron

BonPatron fait partie des outils de correction les plus utilisés pour améliorer le niveau d’un texte. Il excelle dans l’art de détecter les fautes de ponctuations. Aussi, il relève la majorité des fautes d’orthographe.

Toutefois, il n’est pas rare qu’il laisse passer certaines fautes de grammaire. Tout comme les outils développés ci-dessus, il propose des corrections. Cependant, il lui arrive parfois de faire des suggestions douteuses.

D’ailleurs, il a tendance à souligner des mots qui ne sont pas des fautes. En effet, il joue un rôle de veille permanente. Par exemple, quand un nom se confond avec la conjugaison d’un verbe, il préfère attirer l’attention du rédacteur sur le mot en question afin qu’il vérifie s’il est correct.

Mieux encore, il note le niveau des textes en leur attribuant une note sur 100. Par ailleurs, il considère les anglicismes comme étant des fautes et ne semble pas être le meilleur pour détecter toutes les erreurs d’accords.

LanguageTool

LanguageTool se révèle être un outil intéressant pour le rédacteur web. Il peut être installé comme extension sur le navigateur Firefox pour un accès rapide. De même, il est facile à utiliser et détecte facilement les fautes d’orthographe et de grammaire. Tout comme les autres, il propose des suggestions pour enrichir le texte et améliorer son niveau.

Cependant, sa version gratuite peut ignorer la présence de quelques fautes. Alors, pour bien profiter de cet outil, il est judicieux de se tourner vers sa version payante. Sinon, il est impératif de ne pas se fier uniquement à cet outil pour espérer un « sans-faute ».

Les outils de correction d’orthographe en ligne avec un taux acceptable de fiabilité

correcteur

Pour bien corriger ses textes et le faire de façon efficace, il est impératif d’opter pour des outils fiables. Ces derniers proposent de meilleurs résultats de correction. Il s’agit entre autres de Scribens et de CorrectionOnline.

Scribens

Scribens est de loin, l’outil de correction en ligne le plus apprécié des internautes et particulièrement des rédacteurs web. Il est ergonomique et facile à utiliser. Mais surtout, il identifie rapidement les fautes d’orthographe, de ponctuation et de grammaire présentes dans un texte.

De plus, comme BonPatron et CorrectionOnline, il différencie les couleurs, selon la nature des fautes. Scribens donne également la possibilité de paramétrer le « genre » correspondant à chaque personne du texte et propose également des suggestions intéressantes. Il offre surtout l’avantage de détecter la majorité des fautes, mais pas toutes !

CorrectionOnline

CorrectionOnline un outil entièrement gratuit. Il est certes moins populaire que Scribens. Toutefois, il n’est pas pour autant moins bon que ce dernier. Parfois, CorrectionOnline détecte des fautes que Scribens laisse passer entre les mailles de son filet. Il est également facile à utiliser et propose des suggestions quand il détecte des fautes.

Son point fort réside dans le fait que la plupart du temps, les fautes qu’il détecte sont véritablement des fautes (à l’exception des expressions empruntées à d’autres langues). En revanche, il n’est pas le meilleur pour détecter les fautes de ponctuations.

Le meilleur correcteur d’orthographe qui soit !

correcteur

Comme vous l’auriez remarqué, tous ces outils de correction en ligne ont des failles. Il en est de même pour leurs versions payantes. Un constat s’impose ! Le meilleur outil de correction d’orthographe et de grammaire qui soit est bel et bien le « cerveau humain ». Il faut noter que les autres outils sont des créations technologiques.

De ce fait, ils ne peuvent suivre une logique comme un homme le ferait. Ils sont certes importants pour le rédacteur web. Cependant, les résultats qu’ils proposent doivent être inspectés par le regard avisé du rédacteur. Cela se confirme d’autant plus que leurs suggestions ne sont pas toujours les meilleures.

Une manière sûre de réduire significativement ses chances de faire des fautes consiste à corriger ses travaux avec plusieurs outils de correction en ligne. Cependant, si vous optez pour un logiciel de correction payant, ses seuls résultats ajoutés à votre supervision suffisent largement pour avoir un contenu rédactionnel sans faute.

Deux logiciels de correction exemplaires

En matière d’outils de correction de texte en ligne, les logiciels de correction payants sont les meilleures solutions pour un rédacteur web professionnel. En effet, ils sont une formule plus complète et plus performante que les solutions gratuites en ligne. Ils font des recherches plus approfondies dans les textes pour détecter toutes les erreurs.

 Au nombre de ses logiciels, se comptent Antidote et Robert Correcteur. Ce dernier fait partie des meilleurs sur le marché. Cet outil d’aide à la rédaction offre l’avantage de pouvoir le télécharger et l’installer sur trois différents postes pour un seul achat. Il corrige aussi bien les fautes d’orthographe que celles de conjugaison, de typologie et de grammaire. Il est doté d’une grande base de données composée de huit dictionnaires, 3 000 000 d’antonymes et de synonymes, 17 000 citations, 6 guides linguistiques, 8 000 proverbes et plus encore.

Quant à Antidote, il est le logiciel de traitement de texte par excellence. Il s’est imposé sur le marché comme étant une référence. Cet instrument analyse la typographie, la sémantique, la structure des phrases pour détecter les répétitions de mots et les fautes de toute nature. Il s’agit d’un puissant outil d’aide à la rédaction qui met à la disposition de l’utilisateur, plusieurs outils dont des dictionnaires qui proposent les synonymes, la conjugaison, des citations, des antonymes et plus encore.

À présent, vous détenez toutes les informations importantes pour savoir quels outils choisir pour vérifier et corriger vos travaux. Quel que soit votre choix, votre supervision est indispensable.

rédacteur web

Qu’est-ce qu’un rédacteur web et comment en devenir un ?

Le métier de rédacteur web est une profession en plein essor depuis quelques années. Il s’agit d’un métier d’avenir offrant plus de liberté, de flexibilité et surtout, un boulot qui permet d’apprendre quotidiennement de nouvelles choses. Si vous lisez ces phrases, c’est sûrement parce que vous vous intéressez de près à la rédaction web et aux questions relatives à comment devenir un professionnel en rédaction de contenus web. Si tel est le cas, rassurez-vous, car vous êtes à la caverne d’Ali Baba ! Vous trouverez dans la suite de cet article, toutes les informations concernant ce professionnel, son rôle, ses services, son mode de travail, les critères pour exercer son métier, et surtout, les moyens pour devenir un expert en rédaction web SEO.

La rédaction web : qu’est-ce que c’est ?

rédacteur web

La rédaction web est une forme d’écriture de contenus destinés aux sites Internet. Il s’agit notamment de la rédaction d’articles pour alimenter les sites web des entreprises, des marques, des particuliers ou encore des professionnels. En rédaction web, les techniques utilisées diffèrent de celles utilisées dans la presse écrite.

En effet, les contenus en rédaction web sont rédigés dans un style autre que celui du journaliste. Elle préconise les phrases courtes et ses contenus portent sur des sujets bien définis. Ces derniers s’adressent d’ailleurs à un public ciblé de façon personnalisée.

Écrire pour le web nécessite une certaine connaissance des comportements des internautes, des mots-clés utilisés par ces derniers lorsqu’ils effectuent des recherches sur un sujet. Mais surtout, cette forme de rédaction nécessite de savoir mettre en valeur les services et produits des clients. Les professionnels de ce métier sont les « rédacteurs web ». Ils sont de plus en plus sollicités de nos jours pour mettre leur savoir-faire au profit des sites Internet. Mais que font-ils concrètement ?

Quel est le rôle du rédacteur web ?

Ce professionnel a pour principal but de rédiger des articles de qualité pour son client. Mais il ne s’arrête pas là ! Il a également pour but d’améliorer la visibilité du site Internet de son client. Pour ce faire, il doit savoir bien rédiger. En réalité, s’il est sollicité par son client, c’est parce que ce dernier veut des contenus professionnels, des contenus apportant une valeur ajoutée à son site et ses activités.

Ce spécialiste en rédaction web a alors pour rôle de rédiger des contenus sans faute. Il doit également savoir faire subtilement de la pub. Par ailleurs, selon les besoins du site du client, il peut rédiger des contenus spécifiques pour promouvoir ouvertement les produits de son client.

Dans tous les cas, il est indispensable qu’il rédige des contenus pertinents et captivants; car il doit pouvoir capter l’attention de l’internaute et le maintenir aussi longtemps que possible sur le site de son client. C’est un impératif d’autant plus que les offres sont nombreuses sur Internet et les internautes sont de plus en plus impatients.

Cela s’accentue chez les mobinautes. Ainsi, les contenus qu’il propose doivent être attractifs. Ils doivent également répondre aux attentes de sa cible. Plus important, il doit posséder les compétences un expert en rédaction SEO.

Qu’en est-il d’un professionnel en rédaction web SEO ?

C’est toujours un professionnel en rédaction web, mais un professionnel disposant également d’un savoir-faire en référencement naturel ou SEO. Son principal objectif est de rédiger des articles optimisés. Il s’agit des contenus respectant les critères de pertinences des moteurs de recherches tels que Google.

En réalité, ce professionnel se base sur des critères clés pour rédiger des articles séduisants pour les algorithmes des moteurs de recherches et captivants pour la cible de son client. Entre autres fonctions, il :

  • identifie les bons mots-clés pour atteindre sa cible.
  • rédige des textes de bonne longueur pour un bon positionnement.
  • fait une bonne structuration du texte.
  • utilise les balises qu’il faut.
  • fluidifie son contenu avec un vocabulaire riche, un champ sémantique adapté et des paragraphes courts.
  • fait un bon maillage internet dans son contenu.
  • utilise des images de bonne qualité pour illustrer son contenu,
  • etc.

Toutes ces actions lui permettent de rédiger des contenus sensationnels et de permettre aux moteurs de recherche de les juger pertinents. Par conséquent, ses contenus figureront parmi les premiers résultats de la première page de recherche de Google et des autres moteurs de recherche. Et qui dit première page de Google dit visibilité, augmentation du taux de conversion et donc croissance du chiffre d’affaires.

Qu’est-ce qu’un rédacteur web SEO doit viser dans son texte ?

Avec le développement des assistants vocaux, vous vous limitez si vous visez le premier rang. Focalisez-vous désormais sur la position 0. Pour cela, votre article doit apporter une réponse concise à une requête donnée.

Vous rédigez avant tout pour l’internaute. Vous devez donc vous focaliser sur lui et limiter l’utilisation des pronoms je, nous, on.

Même si les mots-clés sont utiles pour le référencement, il faut les répartir intelligemment dans le texte. S’ils sont en bloc, le robot jugera votre texte sans intérêt.

Renforcer l’autorité de votre site à travers des backlinks

Le contenu est roi, mais il ne suffit pas toujours pour convaincre Google. Si vous souhaitez renforcer l’image de vos contenus auprès de Google, vous devez être cité en référence. À cet effet, l’acquisition de backlinks est incontournable.

L’avantage des liens entrant n’est plus à démontrer. Ils clament à Google que vos contenus apportent une valeur ajoutée. Ce qui accroit la visibilité de votre site et propulse vos contenus. Mais pour atteindre cet objectif, vous devez acheter des liens de qualité. À cet effet, vous pouvez visiter le site NextLevel pour acquérir des backlinks à forte autorité.

Un contenu de qualité est essentiel pour votre référencement. Mais si vous désirez faire de votre site une référence aux yeux de Google, vous devez acquérir des liens à forte valeur ajoutée.

Comment travaille un expert en rédaction web ?

Les personnes qui rédigent pour le web ont plusieurs possibilités. Ils peuvent travailler pour une entreprise comme ils peuvent travailler en tant qu’indépendants. En choisissant l’option de travailler pour une entreprise, le rédacteur web doit se rendre à son lieu de travail et travailler le nombre de jours exigés par cette entreprise, souvent 5 j/7.

Cependant, certaines structures permettent de travailler à distance. En travaillant pour une entreprise, l’expert en rédaction web ou SEO devient un salarié. De façon générale, il doit rendre un certain nombre d’articles par mois contre une rémunération fixe (le salaire).

En revanche, si ce professionnel choisit de travailler en tant que freelance, il gagnera de l’argent en fonction du nombre d’articles qu’il aura à rédiger ainsi que du tarif de ses clients. Dans ce cas, il a plus de flexibilité dans la gestion de son temps. Il est libre de travailler depuis sa maison, un lieu public, un espace de coworking, ou encore depuis le confort de son lit. Le rédacteur web peut décider de travailler 3 jours par semaine, travailler une demi-journée par jour, travailler 5 h par jour ou travailler tous les jours. Aussi, il décide de ses jours de repos, de ses périodes de vacances etc.

Par ailleurs, ce professionnel peut se spécialiser dans la rédaction de textes sur des thématiques spécifiques. De même, le rédacteur web SEO peut décider d’être généraliste. Dans ce cas, il élargit ses domaines d’interventions et travaille sur des sujets de toute nature. Cela semble difficile, mais avec la recherche, il y parvient. Cependant, il a des deadlines à respecter pour livrer ses travaux aux clients.

Qui peut devenir rédacteur web ?

rédacteur web

Pour devenir un professionnel en rédaction de contenu pour le web, il est indispensable d’aimer écrire. Cela semble évident, mais il est important d’y mettre l’accent. En effet, ce professionnel est amené à beaucoup écrire. Autant qu’il aime le faire ! De même, il doit savoir faire de la recherche sur Internet.

Une étape qu’il ne peut laisser qu’à condition d’être un expert dans la thématique dont il traite. Sans oublier que même dans ce cas, il est intéressant de voir comment travaillent les concurrents de son client. Il s’agit d’un point déterminant pour la qualité des travaux réalisés.

D’un autre côté, ce travailleur doit savoir reconnaître les sources d’informations fiables et ne collecter ses informations qu’auprès de ces sources. Il en va de la crédibilité des informations qu’il donne dans son contenu, mais aussi de celle du client.

Par ailleurs, il doit avoir un bon niveau en français. En effet, les fautes ne sont pas acceptées en rédaction web. Il doit être en mesure de respecter l’orthographe, la grammaire, les ponctuations, etc. C’est pour cette raison qu’avoir un talent avéré pour l’écriture est un atout.

La particularité de la rédaction web réside dans le fait qu’elle est accessible à tous : hommes, femmes, jeunes, professionnels, indépendants, etc. C’est tout simplement le métier de rêve pour bons nombres de personnes. D’ailleurs, la rédaction web est l’un des domaines en plein essor et adopté par la majorité de ceux qui font une reconversion professionnelle. Pour cause, elle offre des avantages non négligeables. Mais comment devient-on un professionnel en rédaction de contenu pour le web ?

Comment devenir un rédacteur web ?

rédacteur web

Pour devenir un professionnel en rédaction web, il faut remplir les conditions développées ci-dessus. Ensuite, il faudra choisir une option entre les 3 suivantes : suivre un parcours classique avec les études, suivre une formation en rédaction web ou apprendre soi-même à rédiger pour le web.

Suivre un parcours classique

Pour faire carrière dans la rédaction web, vous pouvez opter pour les études de journalisme. Ce choix vous permet de vous spécialiser plus tard dans la rédaction de contenu pour le web. Vous apprendrez les styles d’écriture adaptés pour le web, les techniques à prioriser, comment faire les recherches et bien plus encore. Ce parcours prend généralement plusieurs années.

Suivre une formation en rédaction web

La formation en rédaction web est l’option la plus préconisée par les adeptes du métier. Cette formation est dirigée par des experts en rédaction web. Il s’agit des experts ayant de nombreuses années d’expérience qui allient la théorie à la pratique pour former leurs élèves.

De façon générale, la formation en rédaction web est délivrée en vague et s’étale sur plusieurs mois seulement. De plus, elle permet d’avoir un diplôme qui atteste d’un bon niveau et de ses aptitudes en rédaction web. Ce document est un soutien de taille pour convaincre les clients de son expertise. Cependant, la plupart de ces formations sont payantes.

Apprendre soi-même à rédiger pour le web

Cette option est utilisée par ceux qui n’ont pas les moyens de se payer une bonne formation. Elle consiste à faire soi-même les recherches nécessaires pour avoir les compétences indispensables en rédaction web. Il s’agit d’un choix qui ne garantit pas toujours l’acquisition des compétences. Il peut prendre énormément du temps. Cependant, certains ont, avec beaucoup de temps et de détermination, réussi à acquérir les compétences qu’il faut et ont démarré leur carrière.

Si vous avez tout lu, c’est que le métier d’un expert en rédaction web n’a plus aucun secret pour vous. De plus, si une reconversion professionnelle au profit de la rédaction web vous tente, vous savez quoi faire.

projet voltaire

L’orthographe en rédaction web : Et si vous profitiez du projet Voltaire ?

Le rédacteur web spécialisé dans la rédaction de textes en français doit remplir les critères indispensables pour son métier. Au nombre de ces critères se compte l’orthographe. Il s’agit d’un pilier de la langue de Molière qui se traduit par l’art ou encore la manière d’écrire sans erreur les mots d’une langue. Tel un chef d’orchestre, le rédacteur web doit savoir coordonner et bien écrire les mots de sorte qu’ils aient du sens, qu’ils soient sans faute et agréables à lire. Sachant que la langue française est une langue riche, remplie de subtilités et de difficultés orthographiques, même pour les Français de naissance, il est judicieux pour les rédacteurs de s’assurer d’en maîtriser toutes les règles. En effet, pour faire carrière dans le métier de rédacteur web et se faire un nom dans ce domaine, il faut impérativement écarter toutes fautes d’orthographe. Et si vous profitiez du projet Voltaire pour y parvenir à coup sûr ?

Le métier du rédacteur web : un métier exigeant

projet voltaire

Le métier de rédacteur web est un métier exigeant. Le rédacteur est censé maîtriser les mots français dans leur globalité. Il n’a pas le droit de faire des fautes orthographiques ni grammaticales.

Ce professionnel doit savoir manier la langue française et doit maîtriser ses tournures. Non seulement ses travaux doivent être pertinents, mais ils doivent également refléter son professionnalisme. Ce qui est contraire à l’effet produit par la présence de fautes d’orthographe dans les textes. Bien qu’il ne soit pas facile d’avoir une excellente orthographe, il le faut pour être un bon rédacteur web.

La place de l’orthographe en rédaction web

L’orthographe est la pierre angulaire de la rédaction web. Quand un contenu est truffé de fautes d’orthographe, même si les informations qu’il diffuse sont pertinentes, il est automatiquement remis en question. En réalité, il n’est pas rare que de bons contenus soient discrédités juste à cause des fautes d’orthographe qu’ils contiennent. En revanche, un contenu sans faute est un contenu qui fait preuve de professionnalisme. L’internaute apporte plus de crédit en un tel contenu et est plus susceptible de répondre favorablement à ses « call to action ».

Par ailleurs, si le client se tourne vers le rédacteur, c’est parce qu’il a confiance en ses compétences et s’attend à recevoir des textes sans faute. Le contraire le dépiterait et le pousserait à aller voir ailleurs. Un contenu sans faute fait gagner la confiance des clients. Un tel contenu associé aux informations pertinentes est automatiquement jugé de qualité et participe à peaufiner l’image du client.

Le projet voltaire : un pilier pour décoller sa carrière de rédacteur web

projet voltaire

Nombreux sont les rédacteurs web qui n’arrivent pas à faire décoller leur carrière. Pourtant, ils maîtrisent les sujets et les rouages du métier. Tous ne savent pas pourquoi leur carrière ne prend pas son envol. Si vous êtes dans cette situation ou encore si vous perdez régulièrement vos clients, les fautes d’orthographe peuvent en être la cause.

Pour remédier à ces fautes, il est impératif de vous former en orthographe. C’est justement dans cette logique que s’inscrit le projet Voltaire. Il s’agit d’un service en ligne qui permet de se former facilement en orthographe. Il faut noter que ce projet est élu par l’European Foundation For E-learning Projects (EFFEP) comme étant le « meilleur service d’apprentissage en ligne toutes disciplines confondues. »

Pour ainsi dire, il s’agit d’un concept approuvé qui a déjà fait ses preuves. Un tel recours est une providence pour les aspirants à la rédaction web qui ont des lacunes en orthographe. Il se révèle très utile pour les novices en rédaction web ou encore les rédacteurs confirmés qui veulent évaluer leur niveau et obtenir un certificat.

Il s’agit d’un document qui peut changer positivement la donne et booster sa carrière professionnelle. En effet, avoir un certificat attestant de vos capacités en orthographe est un excellent moyen de prouver à vos clients que vous êtes un vrai pro.

Ce document prouve que vous avez les compétences qu’il faut pour rédiger des articles sans fautes d’orthographe. De plus, une personne qui est bonne en orthographe a de fortes chances de l’être également en grammaire.

Autant de qualités mises en valeur par un tel certificat pour un gage de qualité et de confiance auprès des clients. Ces derniers n’hésiteront donc pas à vous confier des projets pour soigner leur marque et image.

Quels sont les avantages du projet Voltaire ?

Ce projet offre de nombreux avantages aux professionnels de la rédaction web. Il est indéniablement un recours de choix pour gagner en confiance quant à ses compétences en français, particulièrement en orthographe. En premier lieu, il permet de suivre une formation de haut niveau depuis le confort de sa maison. Un atout de taille pour de nombreux rédacteurs. Cette formation dote le rédacteur web des compétences indispensables en rédaction web.

Par ailleurs, c’est également un moyen permettant d’évaluer son niveau en orthographe. Une évaluation qui permet de connaître ses faiblesses et les corriger. Par conséquent, il permet au rédacteur de peaufiner la qualité de ses contenus. Cet outil d’entraînement en orthographe aide les novices à faire sereinement face aux commandes de textes des clients.

L’orthographe : un critère de pertinence pour Google

L’orthographe figure parmi les critères de pertinence mis en place par Google pour le classement des pages de recherches. Par conséquent, une page avec des fautes d’orthographe aura du mal à se positionner sur ses mots-clés face à d’autres pages sans faute d’orthographe visant les mêmes mots-clés.

Sachant que les meilleurs résultats de recherche des SERPs sont les plus visités et sont ceux ayant le plus de taux de conversion, il est impératif de mettre toutes les chances de son côté en optant pour la rédaction de contenus sans faute. Il s’agit d’un principe déterminant pour la réussite des affaires de vos clients. Ces derniers seront heureux de voir leurs pages bien référencées et par conséquent, leur chiffre d’affaires augmenté. Une situation profitable pour votre profil de rédacteur et pour votre portefeuille.

La qualité à l’écrit de la langue française est pour la carrière du rédacteur web francophone, ce que l’oxygène représente pour l’homme. Plus elle est élevée, mieux c’est. Cependant, la complexité de la langue française ne facilite pas toujours la tâche quant à la rédaction des articles. Pour connaître vos lacunes et les corriger ou tout simplement pour faire valoir vos compétences, le choix d’une formation certifiante est requis.

écrire un contenu fascinant

Comment écrire un contenu fascinant qui captivera votre public et augmentera drastiquement votre crédibilité ?

Aujourd’hui, pour se faire une place de choix dans son domaine, il est indispensable de parvenir à capter l’attention de sa cible. Une chose qui se révèle compliquée de jour en jour à cause du nombre grandissant d’offres sur le marché. Pourtant, il le faut pour se démarquer de la masse et développer ses activités. L’une des manières les plus sûres d’atteindre cet objectif est de parvenir à écrire un contenu fascinant qui captive son public et redore sa crédibilité auprès de celui-ci.

Mais comment faire pour rédiger des textes envoûtants pour son public ? Cela passe par la détermination d’un sujet séduisant, la maîtrise de ce sujet, le style de rédaction adopté et surtout par la manière dont vous présentez votre chef-d’œuvre. Souvent, un guide d’apprentissage est nécessaire pour réussir assurément à scotcher son public avec des créations authentiques. Sans plus tarder, découvrez comment écrire un contenu fascinant qui captivera votre public et augmentera drastiquement votre crédibilité.

Dénicher des sujets pertinents pour votre public

Quand on décide de rédiger un texte, c’est bien pour le faire connaître des autres, particulièrement d’une cible bien définie. Mais est-ce que le sujet sur lequel vous rédigez est pertinent pour votre public ? Il s’agit de la première question à se poser avant de commencer par écrire.

Il est impératif de choisir un sujet intéressant pour son public. S’il s’agit d’un sujet populaire, il faut le formuler en y ajoutant une touche d’originalité. Et surtout, pour ne pas faire comme tout le monde, il faut aborder ce sujet sous un nouvel angle intéressant. Cela suscitera la curiosité de votre audience et fera mouche avec des discussions intéressantes en commentaire.

Mais comment trouver un sujet captivant pour sa cible ? Tout simplement en analysant le comportement de votre audience, ses préférences et surtout ses besoins. Un petit sondage auprès du public est l’un des moyens qu’utilisent les professionnels, pour dénicher un sujet percutant. Pour aller plus loin, voici un article qui vous donnera des astuces pour trouver des idées d’articles.

Maîtrisez le sujet sur lequel vous voulez écrire et le faire savoir à votre public

Si le sujet choisi relève de votre domaine de compétence, votre rédaction n’en sera que facilité. Cependant, il n’est pas évident de maîtriser tous les sujets auxquels s’intéresse son public.

Et il est hors de question d’écrire des faussetés quand on espère fasciner son public et augmenter sa crédibilité. Que faire alors ? Confier la rédaction à un expert du domaine est certes une possibilité. Une possibilité coûteuse à bien des égards.

 Le meilleur moyen demeure « se cultiver ». Cela peut prendre du temps, mais un tel choix vous permet de maîtriser le sujet sur lequel vous écrivez. Non seulement votre public sera satisfait de votre production, mais aussi vous vous en sortirez plus cultivé et pourrez mieux interagir avec votre audience après la publication de votre travail. Une interaction qui assurément vous permettra de peaufiner votre image auprès de votre cible.

Pour augmenter sa crédibilité, il est important de prouver ses propos et de convaincre par la magie des mots. Il est donc essentiel de faire une bonne recherche documentaire et d’étayer ses dires avec des statistiques, des citations d’experts, des témoignages, des résultats d’enquête, des rappels historiques ou encore des lois.

Ces éléments sont des indispensables pour donner de la pertinence aux arguments que vous développez. De plus, ils ne laissent pas les lecteurs indifférents, encore moins quand ils sortent de l’ordinaire.

Affiner votre style rédactionnel

C’est bien beau d’écrire sur des sujets passionnants pour son public. Mais pour avoir l’effet escompté, il est indispensable de rédiger dans le bon style rédactionnel. En effet, dans vos textes, vous ne pouvez pas vous adresser de la même manière à celui qui veut perdre du poids comme vous le feriez avec celui qui veut apprendre à épargner de l’argent.

De la même manière, vous n’allez pas vous adresser à un adulte comme vous le faites avec un enfant. Autant d’exemples pour dire qu’il faut adapter son style rédactionnel à la nature de sa cible en tenant compte des paramètres comme l’âge, leur situation et la nature du sujet.

Opter pour une présentation digne d’un professionnel

Que ce soit un ouvrage portant sur des loisirs ou sur des sujets professionnels, il est important d’y mettre du soin. Bien que l’habit ne fasse pas le moine, il est déterminant pour l’identifier.

En effet, pour juger de votre crédibilité, le soin que vous mettez dans la présentation de votre création pèse dans la balance. Un professionnel qui présente mal son travail sera vite discrédité.

Pour ce faire, il est important que vous optiez pour une présentation digne d’un professionnel. Une bonne structuration de votre texte est importante. Ainsi, on doit distinguer un titre principal, une introduction captivante, des sous-titres clairs avec des contenus agréables à lire, et une bonne conclusion ou un Call-To-Action. Sans oublier l’utilisation de belles images pour fluidifier la lecture et raviver les sens du lecteur.

Une formation pour être au top de ses capacités

Bien ce qu’il faut mettre en pratique pour écrire un contenu fascinant, capter son public et augmenter sa crédibilité semble facile à faire, ça ne l’est pas pour tout le monde. Il faudra apprendre avant tout à écrire comme un pro, mais surtout s’exercer quotidiennement pour s’approprier les notions apprises.

La lecture d’un guide complet est un bon moyen d’y parvenir. Vous pouvez également suivre des formations dans l’art d’écrire. De telles formations mettent à votre portée des secrets gardés par les professionnels et vous aident à vite assimiler les notions.

Et si vous optiez pour les ressources incontournables dans l’art de rédiger ? Ces outils sont la clé de réussite de nombreux hommes à succès ayant conquis le public par leur capacité rédactionnelle. Il s’agit des must have en écriture pour booster ses activités et se faire connaître.

créer un contenu de choc

Comment créer un contenu de choc qui fascinera vos lecteurs et fera grimper vos profits en flèche ?

Pour parvenir à avoir du trafic et augmenter son taux de conversion, il est indispensable de savoir créer un contenu de choc, des contenus captivants qui fascinent ses lecteurs et les poussent à mener des actions. Pour ce faire, il faut savoir bien choisir ses sujets, rechercher et analyser ses mots-clés. Mais surtout, il faut savoir bien rédiger son contenu en se basant sur des règles et stratégies comme rédiger une introduction captivante, jouer sur les émotions, bien structurer son texte et surtout offrir des solutions aux problèmes de sa cible. Découvrez, sans plus tarder, les indispensables pour créer un contenu fascinant pour vos lecteurs, des contenus qui feront grimper vos profits.

Le choix d’un sujet pertinent pour votre persona

Le succès d’un contenu dépend directement du sujet qu’il traite. Si ce dernier n’intéresse que vous, à quoi bon le rédiger ? C’est la raison pour laquelle il est important de choisir un sujet intéressant pour son audience.

Pour véritablement connaître le sujet qui intéresse votre cible, il suffit de faire comme de nombreux youtubeurs : demander leur avis. Un petit sondage auprès de votre audience suffit pour connaître les difficultés qu’ils rencontrent et les sujets qu’ils aimeraient que vous abordiez.

De plus, cela vous permet de mieux les connaître et de savoir vers quelles niches vous tourner pour élargir vos business, car là où il y a des problèmes, les affaires fleurissent. Une telle stratégie vous garantit de trouver un sujet qui va faire « du tabac » comme le diront certains.

La recherche des mots-clés relatifs au sujet

Une fois le sujet identifié, ce n’est pas fini. Bien au contraire, ce n’est que le début. Il faut savoir qu’un sujet tout simple n’est pas suffisant pour avoir le résultat escompté. Il est nécessaire qu’il puisse atteindre vos cibles (autre que celles que vous avez déjà acquises).

Pour ce faire, il est impératif d’y introduire des mots-clés propres aux internautes. Ce sont ces mots qui permettront à votre article de figurer parmi les meilleurs résultats de recherche de vos prospects. Un sujet avec de bons mots-clés attire un trafic qualifié et augmente les chances d’augmenter ses ventes et donc accroître son chiffre d’affaires.

Pour trouver les bons mots-clés, vous pouvez utiliser les outils gratuits comme SpyFu ou encore Google Keyword Planner.

La rédaction de contenu en bonne et due forme

Un sujet bien défini avec de bons mots-clés peut certes attirer votre cible. Mais si le contenu qui l’accompagne est bas de gamme ou médiocre, l’internaute ne fera pas une minute sur votre page. D’où la nécessité de faire une bonne rédaction. Et cela commence par l’introduction.

Une introduction captivante

Pour convaincre le lecteur qu’il ne s’est pas trompé de site ou de page, il est indispensable de le captiver avec les bons mots, dès qu’il commence par lire votre introduction. L’introduction a donc un rôle clé dans la réalisation de votre objectif. Pour ce faire, il faut qu’elle soit captivante.

Telle la première bouchée d’un repas, si les premières phrases de votre introduction sont indigestes, l’internaute ne cherchera pas à continuer sa lecture. Il faut donc veiller à séduire vos lecteurs en :

  • évoquant leur problème ;
  • le décrivant brièvement ;
  • lui donnant l’espoir de pouvoir le résoudre avec votre contenu.

Pour créer un contenu de choc, miser sur les émotions

Après avoir fini la lecture d’une introduction, le lecteur reste scotché à votre page et s’empresse de dévorer le contenu. Il ne le laissera même pas pour aller aux toilettes, tellement il est intéressé par ce qui va suivre.

Et c’est là qu’il faut lui faire comprendre dans les détails, que vous savez ce dont il a besoin en décrivant plus amplement ses problèmes ou les situations qu’il vit. Cette approche psychologique vous rapproche de votre cible qui, de plus en plus, vous fera confiance. Réveiller en lui les émotions est important pour l’amener à découvrir vos offres pour l’aider. Il n’attend que ça.

Offrir des solutions aux problèmes

Maintenant qu’il sait que vous le comprenez et vous fait confiance, il est plus disposé à accueillir favorablement vos approches de solutions ou vos apports de solutions. Et c’est justement le moment idéal pour vous de sortir le grand jeu en lui apprenant que vous avez « La solution » à son problème et développer vos offres. C’est le moment de mettre en valeur vos produits, expliquer leurs avantages et dire pourquoi ils sont meilleurs sans omettre de dire ce qui les différencie des autres solutions.

Bien structurer son contenu

Enfin, vous avez un contenu inspirant, captivant, un contenu de choc ; mais… ce n’est toujours pas suffisant pour maintenir vos prospects les premières minutes de visite sur votre page. La raison est toute simple.

Personne n’aime lire un contenu encombré, un contenu mal structuré. Il est donc impératif de bien structurer son contenu afin de le rendre agréable à lire.

Pour ce faire, il faut bannir les longs pavés ennuyants. Il est recommandé de faire assez de paragraphes courts plutôt qu’un paragraphe long qui ne donne pas envie de lire. Aussi, il est indispensable de soigner ses titres. Ils doivent être clairs et cadrer avec leur contenu.

L’utilisation de phrases courtes est à privilégier. Une longue phrase est difficile à comprendre dans son entièreté. Il en est de même pour les tournures de phrase difficiles. Par ailleurs, l’utilisation de liste à puce est une bonne pratique qui fluidifie la lecture. Un autre point important à travailler est l’aspect de ses visuels. Ces derniers doivent être de très bonne qualité et agréable à regarder.

Si vous avez lu jusqu’à la fin, c’est parce que ce contenu a répondu à vos attentes. Et si vous découvriez les secrets de professionnels pour créer un contenu de choc? Il s’agit des connaissances qui assurément, vous feront booster en flèche vos activités, même si vous êtes novice. Découvrez-les pour votre plus grand bien.

produire un article percutant

Comment produire un article percutant en 30 minutes ?

Le temps pour écrire et l’inspiration sur les sujets sont généralement le gros problème en rédaction. De nombreuses personnes n’arrivent pas à produire un article percutant en peu de temps à cause de ces deux soucis. Vous trouverez dans cet article des techniques qui vous permettront de vous améliorer en 30 minutes seulement.

Lister les problèmes

Lorsque vous voulez rédiger un article avec un contenu à valeur ajoutée, il faut d’abord bien comprendre le thème central. Il s’agit là du conducteur de votre travail. Autrement dit, c’est l’idée que vous êtes appelé à développer tout au long de vos recherches. Il repose sur plusieurs sous-facteurs essentiels qui contribueront à la rédaction de votre article.

Commencez par lister les problèmes de vos prospects et les mots-clés associés. Ce travail est simple. Il vous revient très simplement à vous mettre dans la peau d’un potentiel prospect, en analysant les différents comportements que ceux-ci adoptent lorsqu’ils font des recherches sur Internet.

Dans le cadre de cet article par exemple, il est question pour nous d’aider ceux qui aimeraient devenir des rédacteurs professionnels. Si le produit mis en avant par votre article concerne la perte du poids par exemple, il est préférable d’avoir pour thème central « comment devenir mince ». Pour ce faire, vous devez utiliser un fichier Excel ou tableur pour lister ces problèmes.

Rappelez-vous toujours que vous écrivez pour les autres et non pour vous-même. Un article qui est mal entamé ne suscitera aucune curiosité et vous perdrez de potentiels clients, même si le contenu est plutôt très riche.

En résumé pour ce cas, il faut savoir ressortir les problèmes majeurs de chaque thématique, en vous mettant à la place de ceux qui vous liront. Ce travail vous prendra 2 à 4 minutes de votre temps, en fonction du thème que vous voulez développer pour ces derniers.

Ressortez les mots-clés

Pour ce travail, utilisez les outils de Google comme keyword planner pour avoir une liste des mots-clés les plus récurrents. Lorsque vous tapez vote thème central sur la barre de Google, il apparaît des résultats.

Vous constaterez que de nombreuses entreprises qui exercent dans le même secteur d’activité que vous dépensent beaucoup pour avoir des visiteurs. Vous pouvez donc simplement vous inspirer de leurs mots-clés et les utiliser dans vos articles. Ceux-ci vous aideront à positionner votre article sur les moteurs de recherche et à gagner en visibilité.

Sachez choisir les bons mots-clés. Il est préférable d’insérer dans vos articles les mots-clés qui se répètent sur de nombreux articles.

Dans le cas de notre article par exemple, le mot « rédiger » revient plusieurs fois sur Google. On prend appui sur lui afin que notre article rédigé gagne en visibilité et ramène des visiteurs tels que vous.

Autrement dit, un article intitulé « comment produire un article percutant en 30 minutes ? » aura plus de visibilité que « comment produire un article ».

Une fois que vous aurez réussi ces deux étapes, ce sera le moment d’entrer dans la rédaction proprement dite. Rappelez-vous toujours que tout part d’un bon choix du titre. Un article bien rédigé ne suscitera de l’attention que si son titre central est parlant.

90 % de personnes qui font des recherches sur Google donnent une importance particulière, et de manière automatique et inconsciente, au titre. Il vous faudra au maximum 5 minutes pour en trouver un qui pourra répondre effectivement aux attentes.

Entrez dans le vif du sujet

Maintenant que vous avez votre titre et des mots-clés qui vont avec, c’est le moment de sortir le grand jeu. Contrairement à ce que vous pensez depuis le début, les lecteurs donneront du crédit à tout ce que vous écrirez ensuite.

Autrement dit, pour attaquer le premier paragraphe de votre développement, trouvez encore une phrase qui retient leur attention. Il serait dommage de perdre une centaine de potentiels clients à cause d’un paragraphe mal entamé.

Le début de la rédaction de votre article donnera le ton qui va conduire la suite de celui-ci. La sensation de ceux qui les liront n’est pas différente de la vôtre au moment de la rédaction. Plus vous trouvez des mots justes, plus vous avez les idées plus poussées pour continuer.

Dans le cas de notre article par exemple, nous avons entamé par une phrase qui répond directement à l’une de vos inquiétudes. C’est le même schéma que vous devez appliquer. Comme l’appétit vient en mangeant, le lecteur doit pouvoir poursuivre sa lecture pour en savoir encore plus.

Donc, un article qui met du temps à entrer dans le vif du sujet produira immédiatement l’effet contraire à ce qui est attendu par votre cible.

Pour le réaliser, vous n’avez qu’à vous mettre dans la peau du lecteur et vous vendre votre propre produit. Ce processus ne vous demande que quelques secondes. Mais il faudra être méticuleux dans le choix des mots. Avec beaucoup de tact et de minutie dans les expressions à employer, vous parviendrez à être concis et précis.

Soyez ami avec vos lecteurs

Cette étape semble bizarre, pourtant, elle est très importante. Le lecteur ne continuera de vous lire que s’il a l’impression que vous le connaissez déjà. Pour y arriver, pas besoin d’être un médium.

Les articles les plus visités sont ceux qui traitent d’un problème particulier. Connaissant le caractère égoïste des lecteurs, vous devez vous mettre en esprit que toutes ces personnes ont besoin de réponses. Il sera alors question pour vous de présenter votre produit en utilisant un langage qui leur sera facile à comprendre.

Être un bon rédacteur ne demande pas d’être un maniaque de la langue. Il faut savoir écrire pour vous faire comprendre et passer votre message sans qu’il y ait ambiguïté dans la compréhension. 

Un texte trop difficile à comprendre devient lassant. C’est un peu cette démarche que nous utilisons dans ce texte depuis le début. Si vous êtes à ce niveau, cela veut simplement dire que nous avons réussi notre mission. Faites de même avec vos lecteurs.

Amenez-les à se sentir concernés par le problème que vous soulevez dans votre article. Une expérience a montré qu’un article bien rédigé transforme un lecteur en ambassadeur. Ce qui veut dire qu’un lecteur satisfait parlera de vous à son entourage, et votre communauté grandira grâce à lui.

Ce n’est pas sorcier. Chacun de nous a un problème et aimerait que l’on lui apporte des éléments de réponse de manière simple. C’est ça la mission première d’un bon article. Vous n’aurez besoin ici que du temps de rédaction.

Aérez votre texte

Lorsque vous êtes en face d’un texte touffu, la lecture devient très difficile et décourageante. Un texte trop long écrit en un seul paragraphe n’aura pas le même succès que ce même texte regroupé en partie.

Vous aurez beau être un bon rédacteur, vous ne gagnerez pas en visite si vous n’accordez pas d’importance à la présentation. Ce cas est simple à traiter. Il vous suffit de créer des espaces entre les paragraphes, en évitant que les phrases soient incomplètes. Un texte aéré a plus de chance d’être lu de bout en bout même s’il ne dit rien de bon.

Imaginez-vous avec un texte qui traite d’un problème sérieux et qui respecte toutes les conditions d’une bonne rédaction ! Il ramènera forcément du monde, et connaîtra un bon succès.

La présentation d’un texte ne demande pas grand-chose. Ça devrait être une habitude pour chaque rédacteur. La police d’écriture aussi joue un rôle primordial dans la présentation de votre texte. Très petite, elle fatiguera la vision. Très grande, elle rendra le texte trop long et difficile à lire. Il est donc nécessaire d’opter pour une police moyenne qui sera facile à lire.

Ceci concerne bien évidemment tout type d’article. Qu’il soit fait pour un blog, ou un site Internet, pensez toujours à avoir une bonne présentation. Les lecteurs doivent pouvoir scanner facilement les éléments clés de votre article, pour en ressortir du bon pour eux. Il est aussi important d’illustrer vos parties par des images. Elles facilitent la lecture aux visiteurs.

Transformez vos lecteurs en fan

Un article bien rédigé devrait normalement vous rapporter de nombreux visiteurs. Mais il serait encore mieux de transformer ceux-ci en fans. Pour cela, il vous suffit d’utiliser des termes clés qui influenceront leur quotidien. Le but ici étant de faire de ces visiteurs des fans. C’est-à-dire ceux qui ne se passeront plus jamais de visiter votre plateforme qu’importe le sujet traité.

Rappelez-vous toujours qu’un lecteur a le choix entre vos articles ou alors ceux des milliers autres présents sur la toile. Pour les garder le plus longtemps possible, utilisez des mots d’influence. Au lieu de dire par exemple « pour apporter une solution à ce problème », dites plutôt « pour finir avec ce souci ». Utilisez toujours d’un vocabulaire qui leur montre que la solution se trouve dans vos écrits et nulle part ailleurs.

Une fois que tout ceci est fait, il n’y a pas de raison que vos articles passent inaperçus. Vous gagnerez en visite et en positionnement.

Pour terminer, je vous invite à cliquer ici pour bénéficier de 70 astuces pour créer des contenus de blog, des articles, des ebooks et des vidéos irrésistibles que les internautes apprécieront. Par la même occasion, recevez ce guide qui vous aidera à créer un contenu de choc qui fascinera vos lecteurs.

transformer un contenu SEO en contenu qui attire les foules

Comment transformer un contenu SEO en contenu qui attire les foules ?

Quel blogueur n’a jamais rêvé de rédiger un contenu SEO attractif et bien ciblé ? Eh bien, écrire de bons contenus est devenu important, voire indispensable, afin d’améliorer le référencement, de booster le trafic, d’asseoir sa notoriété et de faire valoir son expertise. Un bon rédacteur rédige pour plaire, aider et fidéliser. Écrire des contenus web de qualité n’est pas difficile, il suffit de respecter quelques règles de base. 

Voulez-vous créer du contenu de choc qui plaira vos lecteurs ? Je vous propose de découvrir dans ce guide les secrets bien gardés par les professionnels de la création de contenu où vous apprendrez comment écrire des choses fascinantes qui captiveront votre public.

Misez sur la simplicité

Vous débordez d’imagination et vous maîtrisez parfaitement votre sujet, c’est plutôt bien pour un départ. Toutefois, vos lecteurs n’ont pas forcément le même entendement que vous. Il ne sert donc à rien de produire un article dont la compréhension sera complexe et indéchiffrable.

Ce genre de contenu peut mettre un internaute mal à l’aise et vous aurez pris un temps fou pour rédiger un article sans intérêt. La règle d’or ici, est de rester simple et d’éviter autant que possible le jargon. À la place, utilisez plutôt des mots et des expressions très simples. La simplicité rime avec la présentation. Essayez d’hiérarchiser vos titres et sous-titres sans oublier de mettre en exergue vos mots-clés. On gagne plus à faire des paragraphes courts que de faire des paragraphes kilométriques.

Mettez l’audience ciblée au centre de son contenu

Tous vos articles ne pourront pas avoir un ton similaire ; sauf si ceux-ci visent la même cible. Chaque contenu sérieux est orienté vers une cible dans laquelle pourront s’extirper les futurs clients potentiels. Comment connaître le ton juste à employer ? C’est simple, il faut avoir une idée assez tranchée de ce qui peut plaire ou non à sa cible. Le but de ce processus est de permettre au lecteur de se reconnaître dans chaque mot qu’il lira dans votre article.

Intégrez les visuels attrayants dans vos articles

Vous pouvez à travers des visuels alléger la tâche des internautes, ils apprécieront sûrement. Les images donnent un côté un peu fun et adorable aux articles. En plus, tout le monde les adore. Rassurez-vous simplement d’avoir fait le choix des visuels qui attirent l’attention des lecteurs, et qui viennent donner plus de teneur à votre argumentaire.

Édifiez les internautes avec des conseils utiles

Les lecteurs n’ont pas tout le temps de parcourir les milliers des textes qui existent sur la toile, ils recherchent des informations précises qu’ils espèrent trouver. Votre rôle est de leur faciliter la tâche à travers des avis, des commentaires et des conseils. La tendance actuelle pour mieux illustrer ce propos est le recours aux guides complets.

Chaque internaute qui va sur internet a une seule envie : trouver plus facilement l’objet de ses recherches sans avoir besoin de chercher partout. Des récits relatifs à vos expériences personnelles ou des astuces sont donc recommandés à ce niveau.

Optez pour des sujets intéressants et pertinents

Vu la guerre acharnée que se livrent les différents blogs sur internet, on peut aisément dire que la toile est devenue une jungle où seuls les plus performants survivent. En d’autres termes, sur internet on trouve quasiment toutes les informations. Cependant, toutes n’ont pas la même importance.

Si vous tenez à tirer votre épingle du jeu dans ce monde essentiellement concurrentiel, vous aurez besoin de fournir des contenus intéressants et originaux. La technique la plus courante et un peu antijeu, est d’espionner les sites les plus populaires pour avoir une certaine idée des sujets qui ont le vent en poupe. Ces forums et sites de même que les commentaires qui y sont tenus peuvent vous donner quelques idées que vous pourriez développer ensuite.

Il ne suffit pas d’être intéressant, il faut aussi être pertinent en soignant certains aspects déterminants comme votre titre et votre introduction. Vous devez avoir comme but principal de retenir l’attention du lecteur. L’effet de surprise dès l’introduction est souvent intéressant, car il éveille la curiosité de l’internaute et lui donne de bonnes raisons de vous lire.

Faites valoir votre expertise

Pour que des gens prennent du temps pour vous lire jusqu’au bout, il faudrait qu’ils aient à un moment la garantie que vous maîtrisez de quoi vous parlez. Dans le cas contraire, ils n’accorderont que très peu d’intérêt à vos propos. Vous devez démontrer à ceux qui vous lisent que vous n’êtes pas un profane qui ignore de quoi il parle.

Poussez-les à vous croire en vous référant aux expériences personnelles que vous prendrez le temps de détailler. Vous pouvez par exemple montrer que vous avez eu accès à certains outils inaccessibles aux personnes lambda. Parlez avec assurance et montrez aux lecteurs que vous avez confiance en vous.

N’hésitez pas à créer des liens externes dans votre article

À bien analyser certains contenus, on pourrait arriver à la conclusion selon laquelle : certaines personnes craignent de stopper la lecture des internautes avec des liens externes. C’est absurde, vous gagnerez plus à en user que de ne rien faire du tout.

Vous avez le choix entre permettre au lecteur d’approfondir sur le thème avec vos propres sources (c’est l’idéal), ou de proposer aux lecteurs des contenus extérieurs qui traitent de votre thème en profondeur. Ces articles peuvent également se limiter à donner un point de vue sur les thématiques que vous abordez.

Pensez toujours à relire votre contenu avant de le publier

Voici la dernière étape pour transformer un contenu SEO en contenu de qualité. De grâce, faites l’effort de commettre le moins de fautes possible, qu’elles soient d’orthographe ou de grammaire. En multipliant les erreurs de langue, vous décrédibilisez un peu votre article. Il peut arriver que durant la rédaction de votre contenu, une ou deux erreurs vous échappent c’est compréhensible et pardonnable. En revanche, si ça devient redondant ça peut ne plus passer inaperçu.

Le cerveau prend un malin plaisir à retenir ce qui est négatif. Ce faisant, le rédacteur au lieu de lire votre contenu pour être édifié, va se muer en chasseur de fautes. Utilisez des logiciels de correction ou confiez vos textes aux professionnels pour relecture.

Découvrez ces 70 conseils utiles pour créer des contenus de blog, des articles, des ebooks et des vidéos irrésistibles que vos visiteurs apprécieront en cliquant ici. Profitez également de ce guide où vous découvrez les meilleurs secrets gardés par les experts de la création de contenu.

article de blog qui ne génère plus de trafic

Comment redonner un coup de jeunesse à un article de blog qui ne génère plus de trafic ?

Selon plusieurs personnes, il faut du temps pour qu’il y ait du trafic sur un article de blog. C’est tout à fait vrai. Mais combien de temps faut-il vraiment pour qu’un contenu génère plus de trafic ? Y a-t-il des méthodes simples permettant d’avoir plus de visiteurs sur son blog rapidement ? Vous avez créé un blog, mais jusqu’ici, vous n’avez pas obtenu les résultats escomptés. Vos articles ne sont pas connus du grand public et vous aimerez que les choses changent. Tellement, vous avez reçu des conseils à ce sujet, mais ne savez pas toujours à quel sain vous vouer.

Il y a mille et une techniques pour accroître la visibilité d’un article en ligne. Toutefois, sachez qu’il est aussi important de savoir comment s’y prendre. Pour que votre article génère plus de trafic, voici quelques conseils pratiques qui vous permettront de lui offrir un grand coup de pouce.

Faire la mise à jour d’un article de blog

Un site ou un blog qui ne travaille pas son contenu rédactionnel aura moins de résultats que l’on espère. En effet, celui-ci ne sera pas bien positionné sur Google où des millions de sites se battent pour obtenir la première place dans les résultats de recherche. Pourtant, grâce à de petites techniques simples, il est possible de référencer un article afin qu’il soit visible.

Des petits gestes de référencement SEO que vous effectuerez sur votre site vous permettront de remplir cet office. Il s’agit en effet de faire une mise à jour de votre article de blog en mettant en place un excellent cocon sémantique. Pour cela, il faut :

Produire des titres SEO et captivants à la fois

Le titre fait partie intégrante d’un contenu et il est tout aussi important que le texte en lui-même. C’est la première chose qui tape à l’œil. Alors, autant mieux le choisir avec des mots-clés et des adjectifs captivants. En réalité, 9 personnes sur 10 lisent le titre, mais seulement 2 internautes sur 10 liront le contenu. Pour que votre audience visite votre post, n’hésitez pas à choisir les bons mots.

Pour cela, c’est en fonction des moteurs de recherche que vous devez mettre en place vos titres. Assurez-vous de ce fait que le titre présent sur votre article de blog respecte les exigences de Google, mais aussi et surtout, selon les requêtes des internautes.

En fait, le blogueur s’adresse aux robots et à de vraies personnes. C’est pourquoi les titres se doivent d’être attractifs et optimisés pour le SEO.

Optimiser son contenu avec de bons mots-clés

L’augmentation du trafic d’un article de blog dépend aussi de la qualité du contenu. De plus, l’optimisation d’un contenu se réalise sur deux principaux plans : la lisibilité et la visibilité. Un article est écrit pour être lu et pour ce faire il faut qu’il soit visible.

Comment le rendre visible et augmenter son trafic ?

L’une des meilleures choses à faire est de l’optimiser. Votre contenu doit être au cœur des besoins de vos internautes. C’est d’ailleurs la première chose que vous devez prendre en compte lors de la rédaction d’un article. En répondant favorablement aux attentes de votre public, vous avez plus de chances de générer plus de trafic.

Par ailleurs, si vous n’aviez pas pris la peine de trouver de bons mots-clés, il serait peut-être temps de le faire. Cela vous permettra certainement d’attirer de nombreux lecteurs chaque jour.

Pour un article de 1000 mots par exemple, vous devez trouver au minimum 20 combinaisons de mots et d’expressions clés. L’étude de la concurrence est un bon moyen de trouver les mots-clés pertinents à travers les nuages de tags. Le générateur de mots-clés de Google vous permettra aussi d’avoir un maximum de mots-clés. Avoir les mots-clés, c’est bien, mais connaître leur positionnement en est une autre. N’hésitez pas à les placer dans les balises meta.

Insérer des images SEO-friendly

« Une image vaut mille mots ». Cet adage a traversé de nombreuses générations et continue à faire son petit bout de chemin. Lorsqu’elles sont bien choisies, les photos permettent d’illustrer votre contenu. Elles aident les lecteurs à comprendre un article sans nécessairement et intégralement le parcourir.

Les robots de Google ne lient pas les images. Par conséquent, c’est à vous de leur faciliter la tâche. Il sera donc de votre intérêt d’indiquer un titre à votre image. Les indications comme « IMG801225.jpg » ne plairont pas certainement à Google.

Raison pour laquelle vous devez vous assurer que vos images soient enregistrées avec le nom que porte votre article. Important : toujours optimiser vos images au niveau de l’attribut alt. Pensez aussi à insérer des images de petite taille sur votre site afin qu’elles puissent se charger rapidement. Dans l’idéal, optez pour les formats JPEG, PNG ou GIF.

Campagne sur les réseaux sociaux : un moyen efficace pour plus de trafic

Faire la campagne d’un article de blog sur les réseaux sociaux est d’une importance capitale. C’est un excellent moyen d’accroître votre visibilité et donc de générer plus de trafic. Cela permet en effet de cibler les personnes que vous souhaitez captiver en premier.

Intégrer les réseaux sociaux dans sa stratégie de communication est devenu incontournable pour chaque entreprise. Si votre article de blog ne génère plus de trafic, vous pouvez utiliser un réseau social afin qu’il soit connu du grand public. Vous pouvez passer par Facebook, Twitter, LinkedIn, Instagram, etc.

Pour terminer…

On récapitule : un article qui n’attire pas les visiteurs n’a aucune valeur ajoutée. Pour que cela soit possible, vous devez revoir la façon dont vous référencez vos textes. Avec un article optimisé SEO, vous avez plus de chances d’améliorer le positionnement de votre blog sur les résultats de recherche. Pour ce faire, vous devez penser à bien optimiser vos titres, contenus et images.

À noter qu’il est important de faire la campagne de votre article sur les réseaux sociaux et c’est là que réside la solution clé qui vous permettra d’avoir plus de visiteurs par jour sur un article. Maintenant que vous avez toutes les cartes en main pour offrir un coup de jeunesse à votre article de blog, retroussez vos manches et faites-le !

Pour aller plus loin, je vous propose de découvrir dans ce guide les secrets gardés par les experts de la création de contenu.

optimisations simples pour transformer un article

10 optimisations super simples, mais cruciales pour transformer un article flop en top

Un bon rédacteur prend toujours le temps de faire des recherches, afin de mettre sur pied une stratégie capable de rendre son article impeccable. Toutefois, il peut arriver qu’un texte qu’on croyait parfait, soit au finalement un flop. Pour autant, doit-on laisser tomber et capituler ? Peu importe votre talent, le succès de votre article passera forcément par ces 10 optimisations, jugées indispensables pour rendre un article parfait.

L’ajout d’une balise titre à votre page

En règle générale, les optimisations SEO ne sont pas souvent difficiles à mettre en place. Elles visent à rendre plus visible le contenu éditorial de votre blog, pour apparaître le plus haut possible dans les résultats des moteurs de recherche.

Pour que ce soit possible, il faut vérifier que vous avez mis en place la balise titre, qui est un outil très important d’une page web. Son importance résulte du fait qu’elle aide à renseigner le lecteur sur le contenu de votre page, elle indique également à Google et compagnie la thématique sur laquelle porte votre page.

Les mots que vous aurez sélectionnés à ce niveau, doivent être quasi similaires à l’intention de recherche vers laquelle, vous souhaitez que les moteurs de recherche renvoient votre page. L’astuce la plus courante est d’indiquer le mot-clé principal sur lequel on souhaite référencer sa page.

Pensez tout de même à garder une bonne lisibilité de lecture, pour que le lecteur ne se sente pas pénalisé. Il vaut mieux mettre un titre unique H1 pas très long, pour qu’il conserve son impact sur les smartphones.

L’ajout des balises alt sur toutes vos images

La deuxième étape n’est pas très éloignée de la première, elles ont ceci de particulier : qu’elles sont toutes deux très faciles à mettre en place. Vous devez donc renseigner la balise ALT de toutes vos images, afin que les moteurs de recherche puissent comprendre le contenu de vos images. C’est simple, vous devez essayer de décrire vos images comme-ci, vous étiez en face d’un aveugle : les détails seront importants.

Moins de liens externes qu’internes

Un article peut ne pas rencontrer du succès à cause des pénalités. C’est la raison pour laquelle l’optimisation est conseillée, pour justement l’éviter. Quand votre article ne respecte pas les règles, les algorithmes des moteurs de recherche sont en mesure de vous pénaliser.

Vous devez veiller à ce que votre article ait des liens externes inférieurs aux liens internes. Le but est d’éviter d’être considéré par Google juste comme un annuaire de liens externes.

L’ajout des métadonnées

Pour que votre article soit enfin le top article comme vous avez toujours rêvé, rassurez-vous qu’il contient les métadonnées avec un titre de 50 caractères et une description de 120 à 150 caractères. Ces balises sont faites pour les moteurs de recherche. Il est essentiel de faire intervenir son mot-clé principal dans le title et la méta description.

Opter pour la juste densité des mots-clés

Votre article doit être parfaitement optimisé. Pour cela, vérifiez que le mot-clé sur lequel vous comptez vous positionner a une fréquence convenable dans votre texte. Il n’est pas question ici de vous donner une liste de règles en matière de densité, toutefois la densité idéale est celle comprise entre 1 et 2 %. Pour mieux l’illustrer, un article de 500 mots par exemple, doit contenir entre 5 et 10 occurrences du mot-clé.

Opter pour un contenu riche

On n’écrit pas un article au hasard, pour espérer attirer l’attention des moteurs de recherche. Gardez en mémoire que la densité minimum de mots est de 300. Les articles les mieux classés sur Google sont ceux qui contiennent un grand nombre de mots.

Un long article a plus de chance de se faire indexer qu’un petit article. Un article qui compte moins de contenu peut rencontrer certains problèmes comme le Near Duplicate qui renvoie à une forme de Duplicate Content.

Déclarer en nofollow tous les liens sans rapport avec l’article

S’il vous vient à l’esprit de procéder à l’ajout des liens sur votre page, et que vous êtes convaincu de ce que ces derniers n’ont pas un rapport avec le contenu de votre article, il est recommandé d’ajouter à ce lien l’attribut « nofollow » à toutes vos balises a.

Lier ses contenus : travailler le maillage interne

C’est une optimisation très simple pour transformer votre article flop en top. L’article que vous avez à cœur d’écrire doit avoir des liens avec vos précédents articles. Ça permet de renforcer sa popularité auprès de Google. Une telle action est très bénéfique pour votre site. Elle permet de l’optimiser et par conséquent de le référencer. Un rédacteur peut pousser le bouchon plus loin en creusant du côté des silos et des cocons sémantiques.

Penser à optimiser sa sémantique

Google en adoptant des nouveaux algorithmes comme Colibri ou RankBrain, a montré le changement de cap qu’a pris le référencement. Désormais, il n’est plus seulement question d’analyser les mots-clés.

Il s’agit à présent pour les moteurs de recherche de les comprendre. À ce sujet, le résultat est plutôt flatteur, car ils s’en sortent de mieux en mieux. Vous devez essayer d’incorporer ce changement dans la rédaction de vos articles.

Renseigner son ciblage international à Google

Vous remarquerez que Google Webmaster Tools recommande très souvent d’indiquer dans quel pays vous aimerez que votre site ait plus de portée. Cette recommandation prouve au moins une chose, pour Google un site web est conçu pour s’adresser à un pays. Il est possible de tracer les balises hreflang, d’indiquer non seulement la langue, mais également le pays ciblé par chacune de vos pages.

La balise hreflang ne sert pas que pour des référencements multilingues, elle est aussi très utile pour les référencements monolingues. La démarche pour le faire n’est pas du tout compliquée. Il suffira de respecter quelques étapes d’usage comme : ouvrir Google Search Console, cliquer sur trafic de recherche collage international, ouvrez ensuite l’onglet pays. Après avoir fait tout ceci, il ne vous restera plus qu’à choisir le pays dans le menu déroulant. Vous cliquerez ensuite sur le bouton enregistrer.