Ce qu’il faut comprendre avant d’écrire pour le web !

Comme toutes les formes d’écriture, la rédaction web relève de tout un art. Outre les règles d’écriture traductionnelles (grammaire, orthographe, syntaxe, etc.), le rédacteur doit penser à l’internaute et aux moteurs de recherche. Ce qui rend la tâche encore plus ardue pour le rédacteur web SEO ou le rédacteur web freelance. De ce fait, si vous souhaitez mieux appréhender l’écriture web, je vous invite à lire mon article intitulé : ce qu’il faut comprendre avant d’écrire pour le web.

Comprendre les habitudes des internautes

De prime abord, il faut toujours garder à l’esprit que le contenu des sites Internet s’adresse aux internautes. Raison pour laquelle le contenu textuel doit être rédigé en fonction de leurs habitudes de lecture. Cependant, l’expérience prouve que très peu d’internautes prennent le temps de lire le contenu d’un site Internet. D’ailleurs, près de 80 % des internautes se contenteraient de faire une lecture diagonale des sites.

Pour mettre en évidence cette habitude de lecture, on peut se rendre sur le site de Kim Garst. Notamment, en nous appesantissant sur l’article « Why women entrepreneurs do more with less » mis en ligne par l’auteur. En découvrant l’article, notre attention se dirige d’abord vers le titre. En faisant défiler la page, on découvre la reprise du titre, des mots-clés, du texte en gras…

Kim Garst, la spécialiste des réseaux sociaux a également inséré des liens cliquables. Certaines phrases sont insérées dans des encadrés. Ces encadrés permettent de mettre un accent sur les parties du texte jugées importantes par le rédacteur. C’est le cas pour la phrase: “Women may have less time overall but they still have a fierce determination to start and grow a business”. Il s’agit d’une phrase cliquable. L’internaute peut même partager la citation sur les réseaux sociaux.

Le rédacteur web doit donc se servir de divers moyens pour attirer l’attention de l’internaute sur certains éléments. Il y parvient notamment en se servant de l’italique, du gras, de différentes couleurs de police, des encadrés et des liens.

Bien choisir ses sujets de rédaction

Le choix d’une bonne thématique est essentiel dans la rédaction web. Si vous souhaitez par exemple présenter une entreprise, vous devez suivre soit sa charte éditoriale soit sa stratégie éditoriale. Ainsi, les textes produits par l’équipe de rédacteurs SEO seront tous cohérents.

Pour en revenir au choix du sujet, celui-ci dépend de plusieurs facteurs. Tout d’abord, il faut s’intéresser à la cible. Ensuite, il est nécessaire de se référer à ses objectifs. Ceux-ci sont déterminés en fonction de l’identité de l’entreprise et de la nature des services proposés. Après le choix du sujet, vous devez élaborer un programme éditorial à court, moyen ou long terme.

Si votre équipe est constituée par exemple de 3 rédacteurs web, vous devez vous organiser en fonction de ce nombre. Le premier peut rédiger 3 articles et les autres 2 chacun. Les publications peuvent varier d’un rédacteur à un autre et se faire à intervalle de jours réguliers ou non. Tout dépend en fait du planning éditorial de l’entreprise et du type de contenus à publier.

Ainsi, vous pouvez d’abord publier un article de présentation de l’entreprise. L’article peut être suivi par la présentation des services proposés par la structure, les qualités de l’entreprise, ses projets, etc. Un autre rédacteur peut également se charger de la rédaction des newsletters à envoyer aux prospects ou aux clients. Par ailleurs, les rédacteurs peuvent être aidés par des infographes. Avec l’appui de ceux-ci, les rédacteurs web pourront réaliser des visuels beaucoup plus travaillés et plus attractifs.

Proposer un contenu original

Produire un contenu de qualité c’est l’objectif à atteindre lorsqu’on veut écrire pour le web. Pour y parvenir, il faut mettre en avant son expertise en matière de rédaction web. Cela dit, le rédacteur SEO doit faire preuve d’originalité par rapport aux autres rédacteurs.

À cet effet, des milliers d’articles sont publiés chaque jour sur Internet. Pour se démarquer, le rédacteur doit donc proposer un contenu textuel différent des autres. Le texte doit également être bien fait et être utile à l’internaute.

Un texte original est un texte authentique qui n’a pas été copié sur un autre site Internet. En ce qui concerne la qualité du texte, il faut que le rédacteur web respecte toutes les règles de l’écriture. C’est ainsi qu’il produira un texte dépourvu de fautes et cohérent.

D’autre part, l’expertise du rédacteur est perceptible à sa manière d’aborder le sujet. À cet effet, l’écriture web nécessite un minimum de compréhension du sujet de rédaction. D’autant plus que la maîtrise du sujet permet au rédacteur de rédiger un texte utile. Dans cet ordre d’idées, le rédacteur peut rédiger des articles de types : « cinq astuces pour… », « dix conseils pour… », etc. De tels contenus sont particulièrement appréciés des internautes. En plus de leur utilité, ce type d’articles met en évidence l’expertise de l’auteur sur un sujet en particulier.

Varier le type de contenu

Compte tenu des exigences liées au métier de rédacteur SEO, certaines personnes font une formation de rédacteur web. Grâce à une telle formation, toute personne qui veut devenir rédacteur web peut y parvenir facilement. En se formant, les futurs rédacteurs acquièrent les aptitudes nécessaires pour écrire un texte de qualité.

D’autre part, lorsqu’on parle de rédaction web, on pense avant tout à la production du contenu textuel. D’autant plus qu’un contenu bien fait permettra à un site Internet d’avoir une bonne position sur les résultats de recherche.

Cependant, en plus de la qualité de son texte, le rédacteur doit également se préoccuper de l’expérience utilisateur. Il peut donc être amené à produire d’autres types de contenus à l’instar des infographies, des vidéos, et bien plus encore.

Lors de la formation rédacteur web, les apprenants se forment dans la création des infographies et autres types de contenus. Ce qui est un avantage insoupçonnable lorsqu’on travaille par exemple pour son compte comme rédacteur web freelance. Toutefois, certaines entreprises mettent à la disposition de leur équipe éditoriale des infographes et même des développeurs web. Ces professionnels accompagnent les rédacteurs dans leurs missions quotidiennes.

En travaillant de concert, le rédacteur web, l’infographe et le développeur web contribuent à l’optimisation du contenu du site Internet. Leur collaboration permet en outre de rendre une stratégie éditoriale plus efficace.

Robert Foban

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page