logiciel anti plagiat

Logiciel anti-plagiat : le top 6 de détecteurs de contenu dupliqué gratuits en ligne

Rédaction web

Le plagiat est l’acquisition d’un contenu (un texte, une image, l’utilisation d’une photographie, etc.) sans l’octroyer à son auteur. Il n’a pas pour seule victime le site copié ; il favorise aussi le philistinisme. Bien que parfois involontaire, cela peut également entraîner de gros ennuis. Des méthodes que les nouvelles technologies les combattent et par la même occasion les favorisent. D’un côté, on a le web qui met en place des tonnes de données à copier-coller et de l’autre, les logiciels anti plagiat qui détectent des cas les plus flagrants.

Cependant, il est important de savoir que ces logiciels anti plagiat sont dans l’incapacité de tout détecter, vu que les algorithmes de détection sont faciles à contourner : en utilisant des mots synonymes, en utilisant plusieurs mots pour exprimer une notion qu’un seul terme pourrait désigner, en ajoutant des espaces insécables, des coquilles, etc.

Quelles sont les conséquences du contenu dupliqué ?

Le plagiat est sévèrement sanctionné non seulement par Google, mais aussi par la loi. Avec les preuves d’ancienneté du contenu, des liens propres et une contenu rédactionnel, un site copié peut faire-valoir sa légitimité.

À contrario, le site copié verra un déclassement des pages incriminées chuter dans les résultats de requêtes, voire une désindexation. Vous voyez donc à quel point le duplicate content est en tous points contre productifs dans le référencement naturel de votre site ou blog.

Le fait de dérober le contenu web d’autrui peut entraîner plusieurs conséquences :

  • Une perte de revenus pour certains ;
  • Dupliquer du contenu engendre aussi une baisse de l’image de marque en ligne, ou e-réputation ;
  • Une perte de temps, etc.

Sur le point pénal à titre illustratif, vous pourrez prendre jusqu’à deux ans voire trois ans d’incarcération et verser un montant d’au moins 150 000 € d’amende, ou encore 300 000 € pour contrefaçon, comme prévu par les articles L335-2 et L335-3 de la Loi régissant la propriété intellectuelle.

Qu’importe, cela vous oblige à jouer au policier pour faire cesser la reprise par les plagiaires. La crédibilité d’un blog où des articles se répètent, ou pire encore, où le contenu est complètement le même que chez le concurrent, va chuter, et les internautes ne vont plus consulter vos pages.

2 astuces pour se protéger contre le plagiat

Plusieurs astuces existent pour vous protéger contre le plagiat :

Sur votre site ou votre blog, il faut indiquer les restrictions :

En amont, c’est important de se prémunir contre le vol et de cette façon, gagner un temps précieux à l’avenir. Vous pouvez également indiquer d’une manière claire aux personnes qui consultent les articles de votre site ou de votre blog est sous copyright ou une « propriété privée ».

Une seconde astuce est d’empêcher le copier-coller :

Une méthode facile et très efficace qui permet de supprimer une bonne partie des plagiaires c’est de verrouiller le clic droit de votre souris. Cela ne représente pas une solution sûre, mais cela peut aider.

Pareillement, vous bloquerez aussi les personnes qui aimeraient citer une partie intéressante de vos articles en citant bien entendu la source. Donc, c’est à vous de juger et de voir si cette solution est efficace pour vous.

Nos tops 6 logiciels anti plagiat gratuits

Le plagiat étant une infraction, il existe fort, heureusement des logiciels anti plagiat gratuits qui vous permettront de combattre et d’éviter le délit de contenu dupliqué. Voici une liste des meilleurs que nous avons dressée pour vous.

L’outil de duplicate content de Positeo

logiciel anti plagiat

Simple d’usage et doté d’une célérité inégalée, positeo passe en tête de notre liste. En français et non encombré par du content marketing excessif, c’est un outil de test de plagiat qui fournit des résultats irréprochables pour ce qui est de la fiabilité et de la précision.

Comment ça marche ?

Il vous suffit de copier et de coller votre texte ou l’URL puis de cliquer sur le bouton « vérifier ». Les listes de pages potentiellement plagiées s’affichent par la suite avec les pourcentages de plagiats. Les mots les plus récurrents sont mis en exergue de façon à être plus visibles que les autres.

Duplicate Content Checker

logiciel anti plagiat

Plaisamment présenté, ce logiciel d’analyse de plagiat gratuit est en anglais et procède exactement de la même façon que Positeo. Il suffit de copier-coller l’URL ou la rédaction puis confirmer la Vérification et les résultats s’affichent, tout simplement.

Il est important que nous soulignions que contrairement à certains outils gratuitsDuplicate Content Checker tient compte des textes en français même si d’origine, il est en anglais.

L’outil de vérification de plagiat Copyscape

logiciel anti plagiat

Plus performant en version payante, Copyscape donne la possibilité de comparer 2 textes ou deux URLs. Largement efficace, ce logiciel offre la possibilité de vérifier si des pages web contiennent du contenu plagié ou non.

Nous nous devons tout de même préciser que son usage dépend du besoin, car dans ce cas précis, l’étendue de la vérification du contenu plagié se limite à deux sources seulement. Cependant, c’est un outil redoutable qui agit en complémentarité à plusieurs autres logiciels de notre liste.

Le test de plagiat Quetext

logiciel anti plagiat

En anglais, lui aussi, Quetext est superbe à notre avis. Mais hélas, il n’offre pas la possibilité de vérifier l’URL. Vous devrez alors à chaque fois, copier intégralement le texte puis le coller dans le software afin d’effectuer la vérification.

En dehors de cela, il est performant quand il s’agit de déceler des contenus copiés et pour une grande précision, sélectionnez simplement « calculate Similarity Score ».

L’outil d’analyse de plagiat gratuit Plagiarisma

logiciel anti plagiat

Cinq fois plus rapide, Plagiarisma est efficace, capable de détecter le plagiat mosaïque et de vérifier des textes sous diverses formes telles que htm, Rtf, Doc, PDF.

Toutefois, tandis que les résultats de la recherche sont immédiatement accessibles sur Yahoo, ce n’est pas pareil sur Google avec lequel l’inscription sur le site est exigée avant l’accès aux résultats.

Alors pour ceux qui souhaiteraient éviter d’avoir à s’inscrire pour accéder aux résultats, il vous suffira d’utiliser Yahoo qui est indiscutablement un canal crédible sur le plan de renseignement.

L’outil de test de plagiat Scribbr

logiciel anti plagiat

En plus d’être multilingue, sécurisé, confidentiel, rapide, efficace et fiable, Scribbr vous assure également une assistance 24h/24. Sa base de données est constituée de milliards de sources internet.

Ce logiciel fonctionne pareillement aux autres et suit le canevas téléchargement ou copier-coller, détection, résultats puis assistance si besoin d’aide.

Il ne vous suffira que de 10 minutes environ pour savoir si le contenu est dupliqué ou non et comment rectifier cela.

In fine, nous venons de vous armer d’une série de logiciels anti plagiat qui vous éviteront de dupliquer les contenus des autres tout en vous permettant de retrouver des contenus volés.

Notre préférence : le logiciel anti plagiat Duplicate Content de Positeo

Les facteurs justifiants notre choix sont entre autres sa simplicité, sa facilité d’utilisation et sa crédibilité en matière de résultats.

Ce logiciel anti plagiat est d’une dextérité et célérité à nul autre pareil. Ses résultats regroupent toutes les pages ayant des similitudes avec votre travail à un pourcentage alarmant.

2 thoughts on “Logiciel anti-plagiat : le top 6 de détecteurs de contenu dupliqué gratuits en ligne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *