10 optimisations super simples, mais cruciales pour transformer un article flop en top

Un bon rédacteur prend toujours le temps de faire des recherches, afin de mettre sur pied une stratégie capable de rendre son article impeccable. Toutefois, il peut arriver qu’un texte qu’on croyait parfait, soit au finalement un flop. Pour autant, doit-on laisser tomber et capituler ? Peu importe votre talent, le succès de votre article passera forcément par ces 10 optimisations, jugées indispensables pour rendre un article parfait.

L’ajout d’une balise titre à votre page

En règle générale, les optimisations SEO ne sont pas souvent difficiles à mettre en place. Elles visent à rendre plus visible le contenu éditorial de votre blog, pour apparaître le plus haut possible dans les résultats des moteurs de recherche.

Pour que ce soit possible, il faut vérifier que vous avez mis en place la balise titre, qui est un outil très important d’une page web. Son importance résulte du fait qu’elle aide à renseigner le lecteur sur le contenu de votre page, elle indique également à Google et compagnie la thématique sur laquelle porte votre page.

Les mots que vous aurez sélectionnés à ce niveau, doivent être quasi similaires à l’intention de recherche vers laquelle, vous souhaitez que les moteurs de recherche renvoient votre page. L’astuce la plus courante est d’indiquer le mot-clé principal sur lequel on souhaite référencer sa page.

Pensez tout de même à garder une bonne lisibilité de lecture, pour que le lecteur ne se sente pas pénalisé. Il vaut mieux mettre un titre unique H1 pas très long, pour qu’il conserve son impact sur les smartphones.

L’ajout des balises alt sur toutes vos images

La deuxième étape n’est pas très éloignée de la première, elles ont ceci de particulier : qu’elles sont toutes deux très faciles à mettre en place. Vous devez donc renseigner la balise ALT de toutes vos images, afin que les moteurs de recherche puissent comprendre le contenu de vos images. C’est simple, vous devez essayer de décrire vos images comme-ci, vous étiez en face d’un aveugle : les détails seront importants.

Moins de liens externes qu’internes

Un article peut ne pas rencontrer du succès à cause des pénalités. C’est la raison pour laquelle l’optimisation est conseillée, pour justement l’éviter. Quand votre article ne respecte pas les règles, les algorithmes des moteurs de recherche sont en mesure de vous pénaliser. Vous devez veiller à ce que votre article ait des liens externes inférieurs aux liens internes. Le but est d’éviter d’être considéré par Google juste comme un annuaire de liens externes.

L’ajout des métadonnées

Pour que votre article soit enfin le top article comme vous avez toujours rêvé, rassurez-vous qu’il contient les métadonnées avec un titre de 50 caractères et une description de 120 à 150 caractères. Ces balises sont faites pour les moteurs de recherche. Il est essentiel de faire intervenir son mot-clé principal dans le title et la méta description.

Opter pour la juste densité des mots-clés

Votre article doit être parfaitement optimisé. Pour cela, vérifiez que le mot-clé sur lequel vous comptez vous positionner a une fréquence convenable dans votre texte. Il n’est pas question ici de vous donner une liste de règles en matière de densité, toutefois la densité idéale est celle comprise entre 1 et 2 %. Pour mieux l’illustrer, un article de 500 mots par exemple, doit contenir entre 5 et 10 occurrences du mot-clé.

Opter pour un contenu riche

On n’écrit pas un article au hasard, pour espérer attirer l’attention des moteurs de recherche. Gardez en mémoire que la densité minimum de mots est de 300. Les articles les mieux classés sur Google sont ceux qui contiennent un grand nombre de mots. Un long article a plus de chance de se faire indexer qu’un petit article. Un article qui compte moins de contenu peut rencontrer certains problèmes comme le Near Duplicate qui renvoie à une forme de Duplicate Content.

Déclarer en nofollow tous les liens sans rapport avec l’article

S’il vous vient à l’esprit de procéder à l’ajout des liens sur votre page, et que vous êtes convaincu de ce que ces derniers n’ont pas un rapport avec le contenu de votre article, il est recommandé d’ajouter à ce lien l’attribut « nofollow » à toutes vos balises a.

Lier ses contenus : travailler le maillage interne

C’est une optimisation très simple pour transformer votre article flop en top. L’article que vous avez à cœur d’écrire doit avoir des liens avec vos précédents articles. Ça permet de renforcer sa popularité auprès de Google. Une telle action est très bénéfique pour votre site. Elle permet de l’optimiser et par conséquent de le référencer. Un rédacteur peut pousser le bouchon plus loin en creusant du côté des silos et des cocons sémantiques.

Penser à optimiser sa sémantique

Google en adoptant des nouveaux algorithmes comme Colibri ou RankBrain, a montré le changement de cap qu’a pris le référencement. Désormais, il n’est plus seulement question d’analyser les mots-clés. Il s’agit à présent pour les moteurs de recherche de les comprendre. À ce sujet, le résultat est plutôt flatteur, car ils s’en sortent de mieux en mieux. Vous devez essayer d’incorporer ce changement dans la rédaction de vos articles.

Renseigner son ciblage international à Google

Vous remarquerez que Google Webmaster Tools recommande très souvent d’indiquer dans quel pays vous aimerez que votre site ait plus de portée. Cette recommandation prouve au moins une chose, pour Google un site web est conçu pour s’adresser à un pays. Il est possible de tracer les balises hreflang, d’indiquer non seulement la langue, mais également le pays ciblé par chacune de vos pages.

La balise hreflang ne sert pas que pour des référencements multilingues, elle est aussi très utile pour les référencements monolingues. La démarche pour le faire n’est pas du tout compliquée. Il suffira de respecter quelques étapes d’usage comme : ouvrir Google Search Console, cliquer sur Trafic de recherche collage international, ouvrez ensuite l’onglet pays. Après avoir fait tout ceci, il ne vous restera plus qu’à choisir le pays dans le menu déroulant. Vous cliquerez ensuite sur le bouton enregistrer.

Robert Foban

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page