transformer un contenu SEO en contenu qui attire les foules

Comment transformer un contenu SEO en contenu qui attire les foules ?

Quel blogueur n’a jamais rêvé de rédiger un contenu SEO attractif et bien ciblé ? Eh bien, écrire de bons contenus est devenu important, voire indispensable, afin d’améliorer le référencement, de booster le trafic, d’asseoir sa notoriété et de faire valoir son expertise. Un bon rédacteur rédige pour plaire, aider et fidéliser. Écrire des contenus web de qualité n’est pas difficile, il suffit de respecter quelques règles de base. 

Voulez-vous créer du contenu de choc qui plaira vos lecteurs ? Je vous propose de découvrir dans ce guide les secrets bien gardés par les professionnels de la création de contenu où vous apprendrez comment écrire des choses fascinantes qui captiveront votre public.

Misez sur la simplicité

Vous débordez d’imagination et vous maîtrisez parfaitement votre sujet, c’est plutôt bien pour un départ. Toutefois, vos lecteurs n’ont pas forcément le même entendement que vous. Il ne sert donc à rien de produire un article dont la compréhension sera complexe et indéchiffrable.

Ce genre de contenu peut mettre un internaute mal à l’aise et vous aurez pris un temps fou pour rédiger un article sans intérêt. La règle d’or ici, est de rester simple et d’éviter autant que possible le jargon. À la place, utilisez plutôt des mots et des expressions très simples. La simplicité rime avec la présentation. Essayez d’hiérarchiser vos titres et sous-titres sans oublier de mettre en exergue vos mots-clés. On gagne plus à faire des paragraphes courts que de faire des paragraphes kilométriques.

Mettez l’audience ciblée au centre de son contenu

Tous vos articles ne pourront pas avoir un ton similaire ; sauf si ceux-ci visent la même cible. Chaque contenu sérieux est orienté vers une cible dans laquelle pourront s’extirper les futurs clients potentiels. Comment connaître le ton juste à employer ? C’est simple, il faut avoir une idée assez tranchée de ce qui peut plaire ou non à sa cible. Le but de ce processus est de permettre au lecteur de se reconnaître dans chaque mot qu’il lira dans votre article.

Intégrez les visuels attrayants dans vos articles

Vous pouvez à travers des visuels alléger la tâche des internautes, ils apprécieront sûrement. Les images donnent un côté un peu fun et adorable aux articles. En plus, tout le monde les adore. Rassurez-vous simplement d’avoir fait le choix des visuels qui attirent l’attention des lecteurs, et qui viennent donner plus de teneur à votre argumentaire.

Édifiez les internautes avec des conseils utiles

Les lecteurs n’ont pas tout le temps de parcourir les milliers des textes qui existent sur la toile, ils recherchent des informations précises qu’ils espèrent trouver. Votre rôle est de leur faciliter la tâche à travers des avis, des commentaires et des conseils. La tendance actuelle pour mieux illustrer ce propos est le recours aux guides complets.

Chaque internaute qui va sur internet a une seule envie : trouver plus facilement l’objet de ses recherches sans avoir besoin de chercher partout. Des récits relatifs à vos expériences personnelles ou des astuces sont donc recommandés à ce niveau.

Optez pour des sujets intéressants et pertinents

Vu la guerre acharnée que se livrent les différents blogs sur internet, on peut aisément dire que la toile est devenue une jungle où seuls les plus performants survivent. En d’autres termes, sur internet on trouve quasiment toutes les informations. Cependant, toutes n’ont pas la même importance.

Si vous tenez à tirer votre épingle du jeu dans ce monde essentiellement concurrentiel, vous aurez besoin de fournir des contenus intéressants et originaux. La technique la plus courante et un peu antijeu, est d’espionner les sites les plus populaires pour avoir une certaine idée des sujets qui ont le vent en poupe. Ces forums et sites de même que les commentaires qui y sont tenus peuvent vous donner quelques idées que vous pourriez développer ensuite.

Il ne suffit pas d’être intéressant, il faut aussi être pertinent en soignant certains aspects déterminants comme votre titre et votre introduction. Vous devez avoir comme but principal de retenir l’attention du lecteur. L’effet de surprise dès l’introduction est souvent intéressant, car il éveille la curiosité de l’internaute et lui donne de bonnes raisons de vous lire.

Faites valoir votre expertise

Pour que des gens prennent du temps pour vous lire jusqu’au bout, il faudrait qu’ils aient à un moment la garantie que vous maîtrisez de quoi vous parlez. Dans le cas contraire, ils n’accorderont que très peu d’intérêt à vos propos. Vous devez démontrer à ceux qui vous lisent que vous n’êtes pas un profane qui ignore de quoi il parle.

Poussez-les à vous croire en vous référant aux expériences personnelles que vous prendrez le temps de détailler. Vous pouvez par exemple montrer que vous avez eu accès à certains outils inaccessibles aux personnes lambda. Parlez avec assurance et montrez aux lecteurs que vous avez confiance en vous.

N’hésitez pas à créer des liens externes dans votre article

À bien analyser certains contenus, on pourrait arriver à la conclusion selon laquelle : certaines personnes craignent de stopper la lecture des internautes avec des liens externes. C’est absurde, vous gagnerez plus à en user que de ne rien faire du tout.

Vous avez le choix entre permettre au lecteur d’approfondir sur le thème avec vos propres sources (c’est l’idéal), ou de proposer aux lecteurs des contenus extérieurs qui traitent de votre thème en profondeur. Ces articles peuvent également se limiter à donner un point de vue sur les thématiques que vous abordez.

Pensez toujours à relire votre contenu avant de le publier

Voici la dernière étape pour transformer un contenu SEO en contenu de qualité. De grâce, faites l’effort de commettre le moins de fautes possible, qu’elles soient d’orthographe ou de grammaire. En multipliant les erreurs de langue, vous décrédibilisez un peu votre article. Il peut arriver que durant la rédaction de votre contenu, une ou deux erreurs vous échappent c’est compréhensible et pardonnable. En revanche, si ça devient redondant ça peut ne plus passer inaperçu.

Le cerveau prend un malin plaisir à retenir ce qui est négatif. Ce faisant, le rédacteur au lieu de lire votre contenu pour être édifié, va se muer en chasseur de fautes. Utilisez des logiciels de correction ou confiez vos textes aux professionnels pour relecture.

Découvrez ces 70 conseils utiles pour créer des contenus de blog, des articles, des ebooks et des vidéos irrésistibles que vos visiteurs apprécieront en cliquant ici. Profitez également de ce guide où vous découvrez les meilleurs secrets gardés par les experts de la création de contenu.

optimisations simples pour transformer un article

10 optimisations super simples, mais cruciales pour transformer un article flop en top

Un bon rédacteur prend toujours le temps de faire des recherches, afin de mettre sur pied une stratégie capable de rendre son article impeccable. Toutefois, il peut arriver qu’un texte qu’on croyait parfait, soit au finalement un flop. Pour autant, doit-on laisser tomber et capituler ? Peu importe votre talent, le succès de votre article passera forcément par ces 10 optimisations, jugées indispensables pour rendre un article parfait.

L’ajout d’une balise titre à votre page

En règle générale, les optimisations SEO ne sont pas souvent difficiles à mettre en place. Elles visent à rendre plus visible le contenu éditorial de votre blog, pour apparaître le plus haut possible dans les résultats des moteurs de recherche.

Pour que ce soit possible, il faut vérifier que vous avez mis en place la balise titre, qui est un outil très important d’une page web. Son importance résulte du fait qu’elle aide à renseigner le lecteur sur le contenu de votre page, elle indique également à Google et compagnie la thématique sur laquelle porte votre page.

Les mots que vous aurez sélectionnés à ce niveau, doivent être quasi similaires à l’intention de recherche vers laquelle, vous souhaitez que les moteurs de recherche renvoient votre page. L’astuce la plus courante est d’indiquer le mot-clé principal sur lequel on souhaite référencer sa page.

Pensez tout de même à garder une bonne lisibilité de lecture, pour que le lecteur ne se sente pas pénalisé. Il vaut mieux mettre un titre unique H1 pas très long, pour qu’il conserve son impact sur les smartphones.

L’ajout des balises alt sur toutes vos images

La deuxième étape n’est pas très éloignée de la première, elles ont ceci de particulier : qu’elles sont toutes deux très faciles à mettre en place. Vous devez donc renseigner la balise ALT de toutes vos images, afin que les moteurs de recherche puissent comprendre le contenu de vos images. C’est simple, vous devez essayer de décrire vos images comme-ci, vous étiez en face d’un aveugle : les détails seront importants.

Moins de liens externes qu’internes

Un article peut ne pas rencontrer du succès à cause des pénalités. C’est la raison pour laquelle l’optimisation est conseillée, pour justement l’éviter. Quand votre article ne respecte pas les règles, les algorithmes des moteurs de recherche sont en mesure de vous pénaliser.

Vous devez veiller à ce que votre article ait des liens externes inférieurs aux liens internes. Le but est d’éviter d’être considéré par Google juste comme un annuaire de liens externes.

L’ajout des métadonnées

Pour que votre article soit enfin le top article comme vous avez toujours rêvé, rassurez-vous qu’il contient les métadonnées avec un titre de 50 caractères et une description de 120 à 150 caractères. Ces balises sont faites pour les moteurs de recherche. Il est essentiel de faire intervenir son mot-clé principal dans le title et la méta description.

Opter pour la juste densité des mots-clés

Votre article doit être parfaitement optimisé. Pour cela, vérifiez que le mot-clé sur lequel vous comptez vous positionner a une fréquence convenable dans votre texte. Il n’est pas question ici de vous donner une liste de règles en matière de densité, toutefois la densité idéale est celle comprise entre 1 et 2 %. Pour mieux l’illustrer, un article de 500 mots par exemple, doit contenir entre 5 et 10 occurrences du mot-clé.

Opter pour un contenu riche

On n’écrit pas un article au hasard, pour espérer attirer l’attention des moteurs de recherche. Gardez en mémoire que la densité minimum de mots est de 300. Les articles les mieux classés sur Google sont ceux qui contiennent un grand nombre de mots.

Un long article a plus de chance de se faire indexer qu’un petit article. Un article qui compte moins de contenu peut rencontrer certains problèmes comme le Near Duplicate qui renvoie à une forme de Duplicate Content.

Déclarer en nofollow tous les liens sans rapport avec l’article

S’il vous vient à l’esprit de procéder à l’ajout des liens sur votre page, et que vous êtes convaincu de ce que ces derniers n’ont pas un rapport avec le contenu de votre article, il est recommandé d’ajouter à ce lien l’attribut « nofollow » à toutes vos balises a.

Lier ses contenus : travailler le maillage interne

C’est une optimisation très simple pour transformer votre article flop en top. L’article que vous avez à cœur d’écrire doit avoir des liens avec vos précédents articles. Ça permet de renforcer sa popularité auprès de Google. Une telle action est très bénéfique pour votre site. Elle permet de l’optimiser et par conséquent de le référencer. Un rédacteur peut pousser le bouchon plus loin en creusant du côté des silos et des cocons sémantiques.

Penser à optimiser sa sémantique

Google en adoptant des nouveaux algorithmes comme Colibri ou RankBrain, a montré le changement de cap qu’a pris le référencement. Désormais, il n’est plus seulement question d’analyser les mots-clés.

Il s’agit à présent pour les moteurs de recherche de les comprendre. À ce sujet, le résultat est plutôt flatteur, car ils s’en sortent de mieux en mieux. Vous devez essayer d’incorporer ce changement dans la rédaction de vos articles.

Renseigner son ciblage international à Google

Vous remarquerez que Google Webmaster Tools recommande très souvent d’indiquer dans quel pays vous aimerez que votre site ait plus de portée. Cette recommandation prouve au moins une chose, pour Google un site web est conçu pour s’adresser à un pays. Il est possible de tracer les balises hreflang, d’indiquer non seulement la langue, mais également le pays ciblé par chacune de vos pages.

La balise hreflang ne sert pas que pour des référencements multilingues, elle est aussi très utile pour les référencements monolingues. La démarche pour le faire n’est pas du tout compliquée. Il suffira de respecter quelques étapes d’usage comme : ouvrir Google Search Console, cliquer sur trafic de recherche collage international, ouvrez ensuite l’onglet pays. Après avoir fait tout ceci, il ne vous restera plus qu’à choisir le pays dans le menu déroulant. Vous cliquerez ensuite sur le bouton enregistrer.

écrire pour le web

Ce qu’il faut comprendre avant d’écrire pour le web !

Comme toutes les formes d’écriture, la rédaction web relève de tout un art. Outre les règles d’écriture traductionnelles (grammaire, orthographe, syntaxe, etc.), le rédacteur doit penser à l’internaute et aux moteurs de recherche. Ce qui rend la tâche encore plus ardue pour le rédacteur web SEO ou le rédacteur web freelance. De ce fait, si vous souhaitez mieux appréhender l’écriture web, je vous invite à lire mon article intitulé : ce qu’il faut comprendre avant d’écrire pour le web.

Comprendre les habitudes des internautes

De prime abord, il faut toujours garder à l’esprit que le contenu des sites Internet s’adresse aux internautes. Raison pour laquelle le contenu textuel doit être rédigé en fonction de leurs habitudes de lecture. Cependant, l’expérience prouve que très peu d’internautes prennent le temps de lire le contenu d’un site Internet. D’ailleurs, près de 80 % des internautes se contenteraient de faire une lecture diagonale des sites.

Pour mettre en évidence cette habitude de lecture, on peut se rendre sur le site de Kim Garst. Notamment, en nous appesantissant sur l’article « Why women entrepreneurs do more with less » mis en ligne par l’auteur. En découvrant l’article, notre attention se dirige d’abord vers le titre. En faisant défiler la page, on découvre la reprise du titre, des mots-clés, du texte en gras…

Kim Garst, la spécialiste des réseaux sociaux a également inséré des liens cliquables. Certaines phrases sont insérées dans des encadrés. Ces encadrés permettent de mettre un accent sur les parties du texte jugées importantes par le rédacteur. C’est le cas pour la phrase: “Women may have less time overall but they still have a fierce determination to start and grow a business”. Il s’agit d’une phrase cliquable. L’internaute peut même partager la citation sur les réseaux sociaux.

Le rédacteur web doit donc se servir de divers moyens pour attirer l’attention de l’internaute sur certains éléments. Il y parvient notamment en se servant de l’italique, du gras, de différentes couleurs de police, des encadrés et des liens.

Bien choisir ses sujets de rédaction

Le choix d’une bonne thématique est essentiel dans la rédaction web. Si vous souhaitez par exemple présenter une entreprise, vous devez suivre soit sa charte éditoriale soit sa stratégie éditoriale. Ainsi, les textes produits par l’équipe de rédacteurs SEO seront tous cohérents.

Pour en revenir au choix du sujet, celui-ci dépend de plusieurs facteurs. Tout d’abord, il faut s’intéresser à la cible. Ensuite, il est nécessaire de se référer à ses objectifs. Ceux-ci sont déterminés en fonction de l’identité de l’entreprise et de la nature des services proposés. Après le choix du sujet, vous devez élaborer un programme éditorial à court, moyen ou long terme.

Si votre équipe est constituée par exemple de 3 rédacteurs web, vous devez vous organiser en fonction de ce nombre. Le premier peut rédiger 3 articles et les autres 2 chacun. Les publications peuvent varier d’un rédacteur à un autre et se faire à intervalle de jours réguliers ou non. Tout dépend en fait du planning éditorial de l’entreprise et du type de contenus à publier.

Ainsi, vous pouvez d’abord publier un article de présentation de l’entreprise. L’article peut être suivi par la présentation des services proposés par la structure, les qualités de l’entreprise, ses projets, etc. Un autre rédacteur peut également se charger de la rédaction des newsletters à envoyer aux prospects ou aux clients.

Par ailleurs, les rédacteurs peuvent être aidés par des infographes. Avec l’appui de ceux-ci, les rédacteurs web pourront réaliser des visuels beaucoup plus travaillés et plus attractifs.

Proposer un contenu original

Produire un contenu de qualité c’est l’objectif à atteindre lorsqu’on veut écrire pour le web. Pour y parvenir, il faut mettre en avant son expertise en matière de rédaction web. Cela dit, le rédacteur SEO doit faire preuve d’originalité par rapport aux autres rédacteurs.

À cet effet, des milliers d’articles sont publiés chaque jour sur Internet. Pour se démarquer, le rédacteur doit donc proposer un contenu textuel différent des autres. Le texte doit également être bien fait et être utile à l’internaute.

Un texte original est un texte authentique qui n’a pas été copié sur un autre site Internet. En ce qui concerne la qualité du texte, il faut que le rédacteur web respecte toutes les règles de l’écriture. C’est ainsi qu’il produira un texte dépourvu de fautes et cohérent.

D’autre part, l’expertise du rédacteur est perceptible à sa manière d’aborder le sujet. À cet effet, l’écriture web nécessite un minimum de compréhension du sujet de rédaction. D’autant plus que la maîtrise du sujet permet au rédacteur de rédiger un texte utile. Dans cet ordre d’idées, le rédacteur peut rédiger des articles de types : « cinq astuces pour… », « dix conseils pour… », etc. De tels contenus sont particulièrement appréciés des internautes. En plus de leur utilité, ce type d’articles met en évidence l’expertise de l’auteur sur un sujet en particulier.

Varier le type de contenu

Compte tenu des exigences liées au métier de rédacteur SEO, certaines personnes font une formation de rédacteur web. Grâce à une telle formation, toute personne qui veut devenir rédacteur web peut y parvenir facilement. En se formant, les futurs rédacteurs acquièrent les aptitudes nécessaires pour écrire un texte de qualité.

D’autre part, lorsqu’on parle de rédaction web, on pense avant tout à la production du contenu textuel. D’autant plus qu’un contenu bien fait permettra à un site Internet d’avoir une bonne position sur les résultats de recherche.

Cependant, en plus de la qualité de son texte, le rédacteur doit également se préoccuper de l’expérience utilisateur. Il peut donc être amené à produire d’autres types de contenus à l’instar des infographies, des vidéos, et bien plus encore.

Lors de la formation rédacteur web, les apprenants se forment dans la création des infographies et autres types de contenus. Ce qui est un avantage insoupçonnable lorsqu’on travaille par exemple pour son compte comme rédacteur web freelance.

Toutefois, certaines entreprises mettent à la disposition de leur équipe éditoriale des infographes et même des développeurs web. Ces professionnels accompagnent les rédacteurs dans leurs missions quotidiennes.

En travaillant de concert, le rédacteur web, l’infographe et le développeur web contribuent à l’optimisation du contenu du site Internet. Leur collaboration permet en outre de rendre une stratégie éditoriale plus efficace.

trouver idées d'articles

15 astuces pour trouver des idées d’articles

Comment faire pour ne jamais manquer d’inspiration ? Voilà une question que tout blogueur s’est posé au moins une fois dans sa carrière. Il existe de nombreuses façons de trouver des idées d’articles pour meubler un site. Mais, il arrive parfois que ces idées s’effritent. Que faire donc quand on est en panne d’inspiration et qu’on manque d’idées d’articles ? Voici 15 idées efficaces pour pallier le problème.

Pensez aux moments gênants de votre vie

Il n’y a rien de mieux que les histoires embarrassantes pour trouver des idées d’articles. Vous devez vous remémorer des périodes de votre vie pendant lesquelles vous avez été gêné.

Replongez donc vos lecteurs dans des situations similaires, afin que ceux-ci puissent se divertir. À titre illustratif, vous pouvez parler du ressenti que vous avez eu lors de votre premier baiser.

Un article pour chaque jour ou chaque semaine

Si vous écrivez un article pour chaque jour ou chaque semaine, vous avez de fortes chances de savoir exactement ce dont a besoin votre blog. De nombreux blogueurs utilisent cette technique pour ne jamais manquer de contenu.

L’avantage de cette astuce est qu’elle vous évite de rédiger sur des sujets hasardeux. N’hésitez pas à déterminer une ligne éditoriale pour chaque jour ou pour chaque semaine.

Trouvez des idées d’articles en optant pour un changement de décor

À force de demeurer dans le même environnement que ce soit dans votre lieu de travail ou sur votre site blog, les idées risquent de stagner. Il vaut mieux parfois changer un peu de décor, diversifier ses lectures et essayer de nouvelles choses.

Ne vous limitez pas seulement au décor du travail, attaquez-vous même à vos habitudes et vous verrez que l’inspiration reviendra.

Transformez un article en 2 ou 3 articles distincts

En traitant un sujet riche, il vous est sans doute arrivé de vous apercevoir que ce n’est plus un, mais plusieurs sujets qu’on aborde. Pour ne pas aller dans tous les sens, on décide souvent de conserver ce qui semble plus en rapport avec l’objet de la thématique et on supprime les autres : c’est une erreur.

Au lieu de supprimer les autres sujets abordés, conservez-les pour qu’ils puissent faire l’objet de vos prochains articles.

Trouvez des idées d’articles en partageant vos connaissances

C’est toujours vexant de rester devant son ordinateur pendant des heures, sans que la moindre idée ne fleurisse du cerveau. Chaque fois que vous serez dans un cas de figure similaire, pensez à l’une des formations en rapport avec le créneau que vous avez reçue, et rédigez un article dans lequel vous partagez les connaissances acquises.

Traitez les sujets sur tous leurs aspects

Ne négligez aucun aspect d’un sujet. Un sujet à lui seul peut donner lieu à de nombreux articles. Un blogueur ingénieux qui a écrit sur les avantages du référencement SEO, pourra écrire quelques jours plus tard sur les risques que présente le référencement SEO.

On ne pourra pas dire qu’il baigne dans la contradiction au contraire, il complète juste un pan de l’autre sujet qu’il n’avait pas abordé.

Les articles invités ça inspire

Vous avez la possibilité d’impliquer vos lecteurs dans la rédaction de vos articles. Vous pouvez par exemple leur demander de vous proposer les thématiques sur lesquelles ils aimeraient que vous vous appesantissiez sur le blog. À défaut des internautes, vous pouvez solliciter l’assistance des autres blogueurs.

Servez-vous de vos passions

C’est toujours passionnant de parler de ses centres d’intérêt, d’aborder les sujets qui font frissonner. Répertoriez les sujets qui vous plaisent dans votre niche, évoquez les challenges que vous affrontez et dites comment vous faites pour les surmonter.

Vous pouvez vous poser des questions en rapport avec vos passions, et les réponses peuvent être collectées et utilisées comme idées d’articles pour votre blog.

Les choses qui vous déplaisent sur votre créneau

Qui a dit qu’il fallait juste écrire sur ce qu’on aime ? À certains moments, il est important de vous attarder sur ce que vous n’aimez pas dans votre niche.

Il est question de mettre en avant tout ce qui vous indigne, ce à quoi vous êtes opposé, les tendances qui ne sont pas de votre goût. Voilà autant d’idées sur lesquelles peuvent se fonder de nouveaux articles.

Acceptez l’aide des réseaux sociaux

Twitter ou encore Facebook pour ne citer que ceux-là, vous apporteront une aide précieuse. Ces sites donnent souvent l’occasion aux internautes de laisser des commentaires ou des questions, vous pouvez vous en servir comme inspiration pour rédiger des contenus pertinents.

Faites appel à l’outil de recherche de mots-clefs

La recherche des mots clés est fondamentale quand on fait face à un déficit d’idées. Pour donner un nouveau souffle à vos idées d’articles, n’hésitez pas à utiliser l’outil de recherche de mots-clefs de Google pour avoir un aperçu de ce que les internautes recherchent le plus sur internet.

Compilez les articles à succès

Quand vous êtes en manque d’idées, pensez à faire une compilation de vos articles et aussi ceux des autres blogueurs. Ne vous intéressez qu’aux articles populaires et aussi ceux que vous avez beaucoup lu sur d’autres blogs. Cette technique est très efficace pour ne jamais manquer de quoi écrire.

Servez-vous des idées des concurrents

Il ne s’agit pas d’aller plagier des articles d’autres blogueurs loin de là. Il s’agit plutôt de vous inspirer de ceux-ci. Vous pouvez relever les insuffisances de leurs articles : quelles sont les limites de leur raisonnement et qu’est-ce que les lecteurs n’apprécient pas. C’est donc une sorte de contre-expertise, vous vous appuyez sur les faiblesses de vos concurrents pour en faire votre force.

Sollicitez les difficultés de vos lecteurs

En rédaction, le jargon est très important. Il peut arriver que dans vos articles, vous employez des mots que vos nouveaux lecteurs ou des personnes étrangères à votre créneau n’appréhendent pas.

Voilà une occasion à saisir, pour trouver des idées d’articles dans lesquels vous expliquerez tous ces mots-clés et expressions incompris.

Maîtrisez sa niche

La parfaite connaissance de votre niche vous permet d’avoir des idées assez claires sur les difficultés auxquelles font face vos internautes. Vous pouvez vous servir des problèmes de chacun d’entre eux pour trouver des idées d’articles. L’objet de ces articles sera d’apporter des propositions de solutions à tous ces problèmes.

Pour aller plus loin, je vous invite à cliquer ici pour découvrir 70 conseils utiles pour créer des contenus de blog, des articles, des ebooks et des vidéos irrésistibles que vos visiteurs apprécieront.

générer prospects

10 conseils pour générer plus de prospects avec un article de blog

La rédaction des articles est indispensable pour tout entrepreneur qui souhaite générer plus de prospects. Toutefois, il ne suffit pas de rédiger un article pour que toute suite il y ait des prospects. Tout contenu que vous rédigez doit être en mesure de booster votre blog. Souhaitez-vous générer plus de prospects grâce à vos articles ? Voici 10 conseils qui vous seront utiles.

Votre article doit être intéressant et utile

Pour le bien de votre site, vous aurez nécessairement besoin de plus de prospects, pas n’importe lesquels, mais de ceux-là qui pourront à terme faire partie de votre clientèle. Cependant, pour les attirer, il faut travailler vos contenus. Si vos articles ne présentent aucune utilité pour les internautes, il sera très difficile pour vous d’atteindre vos objectifs.

C’est la pertinence de votre article qui rendra votre blog attirant. Mettez-vous dans la tête des internautes avant de rédiger un article, puis essayez d’imaginer quels peuvent être leurs problèmes. Une fois leurs problèmes identifiés, vous devez à travers votre article montrer comment vous pouvez les résoudre en toute rapidité et simplicité.

Mettez l’accent sur la qualité

Avec la prolifération des sites web, les internautes sont devenus plus exigeants. Pour les séduire, vous devez vous assurer que l’article que vous êtes sur le point de rédiger, répondra à leurs attentes. Pour cela, il faut préalablement identifier ce qu’ils attendent clairement de vous.

La qualité du contenu est indéniable, le type de contenu que vous produisez doit être en adéquation avec le public ciblé. L’une des erreurs à ne pas commettre est de plagier des textes que vous allez juste reproduire. Misez sur l’originalité et la hiérarchisation dans votre article.

Générer des prospects en rédigeant des articles qui sortent du lot

Un article de blog demeure le meilleur moyen pour communiquer directement et facilement avec les followers. C’est aussi le moyen idéal pour donner plus de visibilité à votre site.

Mais les articles ne sont pas là que pour meubler le site, ils doivent apporter quelque chose de différent. C’est la raison pour laquelle, vous devez soigner vos titres et attiser la curiosité.

Soyez professionnels dans les termes que vous utilisez, ils doivent être adaptés au public ciblé. Pour sortir du lot, il faut miser sur des thèmes un peu tendance et s’assurer d’être en avance. Cela suppose aussi anticiper sur les concurrents.

Prenez le temps de choisir des mots-clés pertinents

générer prospects

Avec l’avènement des mots-clés, le SEO a pris une autre dimension. Pour avoir du succès dans votre rédaction, il est recommandé d’utiliser au moins 4 fois votre mot-clé principal dans le texte.

Depuis que Google a procédé à sa dernière mise à jour, ce sont les mots-clés longue traîne qui sont privilégiés (mots clés comportant au moins 2 mots).

La raison de cette nouvelle tendance est que : Google accorde plus d’intérêt aux contenus bien construits, pertinents et précis.

Pensez à aider et non à vendre

Un article orienté vers la vente directe aura moins d’attrait qu’un article qui conseille où et comment acheter par exemple.

Les consommateurs n’apprécient pas qu’on leur impose des communications qu’ils n’ont pas sollicités. Ils préfèrent eux-mêmes faire leurs recherches.

Vos consommateurs espèrent que vous allez les aider à résoudre des problématiques précises pas à venir leur faire la promotion.

Générer les prospects en rédigeant des articles qui ont du succès chez vos concurrents

Il n’est en aucun cas question de reproduire le contenu des autres sur votre site, il s’agit plutôt de traiter des contenus les plus lus et les plus appréciés. N’hésitez pas à  lire les commentaires des internautes pour pouvoir prendre tout ce qu’il y a de positif et l’adapter à votre article.

À titre illustratif, vous pouvez rechercher quels sont les sujets les plus appréciés, les plus lus et les plus commentés sur les forums d’interaction.

Mettez un point d’honneur sur les articles qui récoltent le plus de commentaires, de mention « j’aime » ou des tweets.

Ecrivez dans la langue des internautes

Ne laissez jamais la passion prendre le dessus sur la raison quand vous produisez un article dans le but d’attirer les prospects. Il ne sert à rien d’identifier les besoins des internautes si au moment de les résoudre, vous employez un langage dans lequel ils ne se reconnaissent pas.

N’oubliez pas que votre article a pour but de retenir l’attention des prospects pour les transformer en client. Vous devez vous assurer que votre article présente les choses de la façon la plus adaptée possible.

Les articles visuels sont plus attirants

Pour augmenter votre liste de prospects, vous devez vous débrouiller pour attirer le regard de votre cible. Le visuel est très important, vous ne devez pas le négliger quand vous créez votre contenu.

Le visuel est simple, il suffit de jeter un coup d’œil à votre consommation de l’information. Par exemple, quand vous procédez au balayage de votre fil d’actualité sur internet ou lors de vos lectures, qu’est-ce-qui vous attire ? Ce qui vous attire naturellement ce sont les images. Un article qui a des images ou des vidéos séduit beaucoup plus.

Relisez vos articles avant de les publier

Qu’il soit informatif, éducatif ou exclusivement commercial, votre article de blog doit être  remarquable et convaincant tant sur le fond que sur la forme. Par contenu remarquable, comprenez par là un article exempt de fautes d’orthographe, encore moins de grammaire.

Il est essentiel de se relire au moins deux fois avant de publier un article à ce niveau. La moindre faute se paie « cash ». Privilégiiez des articles d’une taille minimum de 1000 mots et structurez bien le texte pour faciliter la lecture.

Des articles à interactions

La rédaction d’un article de blog est nécessaire pour attirer des visiteurs sur votre site blog. Mais, il faut pouvoir les fidéliser, sinon votre investissement sera à perte. Les lecteurs aiment être au centre des projecteurs, donnez-leur l’occasion de laisser des commentaires en réponse à vos articles.

Produisez donc des articles qui favorisent l’interaction des consommateurs. Vous aurez besoin de créer des tunnels de conversion pour récupérer les coordonnées des lecteurs, que vous transformerez en clients à travers des communications personnalisées.

Pour aller plus loin, je vous invite à cliquer ici pour découvrir 70 conseils utiles pour créer des contenus de blog, des articles, des ebooks et des vidéos irrésistibles que vos visiteurs apprécieront.

10  raisons de faire appel à un rédacteur web externe et en faire un succès

Êtes-vous un entrepreneur en quête de succès sur internet ? Ça tombe bien, sachez que si l’entreprenariat est une pyramide, au sommet on trouve des sites et blogs et à la base on trouve des contenus actualisés grâce à des articles irréprochables, rédigés par un rédacteur web. Voici 10 raisons qui laissent penser que votre succès passera forcément par les services d’un rédacteur web externe.

rédacteur web externe

Un rédacteur web maîtrise le SEO au bout des doigts

Le rédacteur web peut se vanter de maîtriser le référencement naturel, qui semble encore échapper à de nombreuses personnes. Il a l’avantage d’avoir compris que la rédaction ne réside pas seulement dans la production des mots-clés.

L’objectif d’un article est d’augmenter la visibilité du site. C’est un domaine dans lequel devrait exceller tout rédacteur web professionnel. Le rédacteur web sera en mesure de produire des articles dans lesquels, il y aura en plus des mots-clés pertinents, une optimisation parfaite rendant la qualité SEO irréprochable.

Un rédacteur web fait gagner beaucoup d’argent en peu de temps

Faire appel à un rédacteur web externe c’est faire le choix de gagner non seulement en temps, mais aussi en argent. La rédaction des contenus web est un art, on ne devient pas rédacteur spontanément.

Au lieu de perdre du temps à essayer de rédiger des articles qui n’ont ni tête ni queue, autant utiliser ce temps à bon escient, et laisser le rédacteur web faire ce qu’il sait faire de mieux : rédiger des articles pour le web avec une meilleure visibilité. Les articles qu’il produira, donneront aux internautes un accès plus facile au site ;  ce qui est de bon augure pour la notoriété du site.

Le rédacteur web valorise l’image du site

Il est très désagréable pour un internaute de parcourir une page sans intérêt, une page truffée de fautes on dirait un brouillon où tout est mélangé. Soyez certain d’une chose, l’internaute mettra une croix sur votre site. Bien entendu, ceci n’arrivera que si vous prenez à la légère la rédaction de vos contenus SEO.

Grâce à votre rédacteur web, vous ne risquez pas de vivre ce genre d’expérience. Au contraire, il donnera une image très attractive à votre site, grâce aux contenus de qualité qu’il prendra le soin de rédiger avec tout le professionnalisme du monde.

Un rédacteur externe fait un peu de tout

La rédaction web fait appel à beaucoup de connaissances qui vont bien au-delà de la simple rédaction. Un rédacteur professionnel n’est pas seulement celui qui produit des phrases de qualité, c’est avant tout une personne qui maîtrise parfaitement les outils informatiques.

Son travail l’amène souvent à collaborer avec des personnes exerçant dans des métiers autres que le sien, il se doit donc de s’adapter à ses collaborateurs, pour que son travail garde la même pertinence.

Un rédacteur web produit des contenus pertinents

Le rédacteur web n’a pas besoin de toute une vie pour s’adapter aux domaines d’activité sur lesquels vont porter les thématiques. Une fois qu’il aura bien maîtrisé votre secteur d’activité, il produira des articles de qualité.

La pertinence des articles du rédacteur se mesure à la satisfaction des internautes présents sur votre site. Il est donc primordial pour le rédacteur de comprendre les besoins des internautes, pour qu’il puisse produire des articles  satisfaisants à leur égard.

Un rédacteur saura animer le site continuellement

Un site qui cesse d’être pertinent ne présente plus aucun intérêt pour les internautes. Le secret pour qu’un site ne perde pas sa pertinence est de l’actualiser de façon permanente avec des articles très accrocheurs. Un site inactif perd sa visibilité dans les moteurs de recherche.

Vous aurez besoin des services d’un rédacteur web freelance, pour alimenter régulièrement votre site. La rédaction devra se faire dans un timing adéquat, pour fidéliser les internautes habituels et attirer des nouveaux.

Un rédacteur s’adapte à toutes les exigences qui lui sont formulées

Être rédacteur web nécessite certaines aptitudes, l’une d’entre elles est la faculté à s’adapter aux divers styles de rédaction existants. C’est une capacité qui s’acquiert avec de l’expérience, elle ne tombe pas du ciel.

Peu importe l’orientation de votre site, que celui-ci soit au style friendly ou formel, le rédacteur web est la personne idéale pour l’animer. Il saura répondre aux exigences spécifiques de chaque style, tout en gardant la même pertinence.

Être rédacteur c’est avant tout une profession

Internet a chamboulé le monde de l’emploi à tel point que, des nouveaux métiers comme celui de rédacteur web ont vu le jour. Ne devient pas rédacteur qui veut, beaucoup ont essayé, mais ils se sont cassé les dents en chemin.

Le métier de rédaction web permet à des personnes de gagner leurs vies, les professionnels de ce métier mettent tous leurs efforts jour et nuit au service des internautes, dans le seul but de satisfaire leurs recherches. Un rédacteur surmonte toutes les difficultés, et ne recule jamais devant un challenge.

Faire appel à un rédacteur web externe c’est comme gagner au loto

Qui n’a jamais rêvé de se lever un matin et de découvrir qu’il était millionnaire grâce au loto ? En faisant appel à un rédacteur web externe, vous serez dans le même état d’esprit qu’un néo-millionnaire.

En effet, opter pour un rédacteur web est un investissement qui vous fera gagner sur le long terme. Vous aurez la possibilité de vous consacrer à d’autres activités, tandis que votre rédacteur expérimenté se chargera de prendre en main vos contenus. En définitive, vous avez plus à gagner qu’à perdre avec un expert de la rédaction web.

Un rédacteur freelance respecte la charte éditoriale web à la lettre

C’est l’occasion de le redire, être rédacteur implique de maîtriser la rédaction certes, mais bien plus encore. C’est un métier riche et subtil, généralement encadrée par une charte éditoriale web.

Maîtriser cette charte au bout des doigts est un atout indéniable. En effet, cette charte détermine le style d’écriture, le ton qui sera employé et même la structuration de l’article. C’est un document incontournable sans lequel, vous foncerez droit au mur. Heureusement pour vous, tous les rédacteurs externes connaissent ce document par cœur.

Vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager dans votre réseau. Avez-vous d’autres raisons de faire appel aux services d’un rédacteur web freelance, faites le savoir en commentaires.

Voulez-vous devenir un rédacteur web professionnel ? Voici un guide de création de contenu où vous découvrez les secrets de la rédaction Web bien gardés par les experts.

Pourquoi faire appel à un professionnel pour la rédaction de contenu de votre site web ?

Vous pensez avoir une belle plume et voulez réaliser vous-même la rédaction du contenu de votre site web ? Cette idée, en apparence bonne, a aussi ses côtés négatifs. Voici quelques raisons qui devraient définitivement vous convaincre et de faire appel à un professionnel pour la rédaction de contenu de votre site web.

Trouver un professionnel en rédaction de contenu

Professionnel rédaction de contenu : pour améliorer la visibilité de votre site sur les moteurs de recherche

La rédaction de contenu représente une composante importante dans votre stratégie de référencement. Elle rime parfaitement avec le référencement naturel.

Autrement dit, ces deux éléments sont intrinsèquement liés. Ils font même partie d’un même ensemble destiné à mettre en avant un site ou un blog sur les moteurs de recherche.

trouver un professionnel en rédaction de contenu

Le référencement englobe des stratégies et meilleures pratiques, qui ont pour objectif l’optimisation d’un site pour les moteurs de recherche. Ces méthodes, bien appliquées, permettent de placer votre site sur la première page des moteurs de recherches pour un mot-clé.

Certains seraient tentés de croire qu’il suffit de répéter plusieurs fois le même mot-clé sur une page pour que celle-ci ressorte dans les résultats des moteurs de recherche.

En réalité, un tel choix apporterait le résultat inverse. La page en question serait pénalisée. Vous devez toujours garder à l’esprit que votre contenu doit plaire aux internautes.

Beaucoup se sont engouffrés dans ce piège par le passé et en ont payé le prix. Ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres fausses bonnes pratiques que tout propriétaire de site doit éviter.

Une stratégie SEO pertinente et efficace

L’idéal serait néanmoins de confier la rédaction de contenu à un professionnel pour éviter les écueils. Un professionnel en rédaction de contenu possède l’expérience et une profonde connaissance du fonctionnement des algorithmes de classement de Google.

Il a ainsi la capacité et les moyens de bâtir une stratégie de référencement SEO pertinente, fiable et compatible avec les exigences les plus récentes des moteurs de recherche et répondre aux besoins des internautes.

Un professionnel en rédaction de contenu : pour capter l’attention des internautes

Les internautes sont les vraies « cibles » de tous les articles et contenus publiés sur internet. Votre site doit attirer des visiteurs qualifiés avec des contenus de qualité, intéressants, divertissants et/ou instructifs.

La création de telles publications serait impossible sans l’aide d’un professionnel en rédaction de contenu, expert dans la recherche et l’utilisation des moyens plus efficaces pour capter l’attention et susciter l’engouement et l’engagement.

En utilisant des techniques comme les cocons sémantiques (mix entre structure SEO en silo et maillage interne), les rédacteurs SEO professionnels peuvent améliorer rapidement le positionnement de votre site.

Pour économiser du temps

Faire appel à un professionnel en rédaction de contenu est représente un gain de temps considérable. Vous vous désengagez de toutes les tâches liées à la création de contenu et à l’animation de votre site.

Cela vous permet de vous concentrer sur d’autres activités, en particulier celles liées à votre cœur de métier. Vous pourriez, par exemple, consacrer plus de temps :

  • pour améliorer votre service client ;
  • mettre en place de nouveaux produits/services ;
  • gérer votre relation avec les fournisseurs et vos partenaires.

Pendant ce temps, le rédacteur professionnel se chargera d’alimenter votre site en contenu optimisé et booster votre réputation en ligne.

Voulez-vous alimenter votre site avec du contenu de qualité ? Je vous recommande ce guide intitulé le plan de création de contenu qui créer du contenu de choc qui fascinera vos lecteurs.

Outils du rédacteur web

Les outils du rédacteur web qui l’aident à bien rédiger

Aujourd’hui, nous allons vous parler des outils que tout rédacteur doit connaître, s’il veut être plus productif, gagner du temps et surtout bien faire son travail. Que vous soyez rédacteur Freelance ou si vous êtes un entrepreneur qui souhaite écrire les articles pour son blog, ce guide est fait pour vous.

Les outils web pour une meilleure écriture

Voici huit outils à utiliser pour une meilleure écriture.

Larousse en ligne

Cet outil vous permet de vérifier l’exactitude des mots que vous écrivez. Aussi, vous apprendrez les mots invariables, les verbes intransitifs et les accords, des informations qui vous sont très utiles.

Reverso

Il en est de même pour Reverso, un correcteur en ligne qui vous aide à rédiger des textes sans fautes d’orthographe. Il est aussi très utile pour la conjugaison des verbes ou la correction des fautes de grammaire, etc.

Hemingway editor

Hemingway editor est un correcteur orthographique qui se concentre plutôt sur le style et la syntaxe. En gros, il vous permet d’écrire de la manière la plus correcte qui soit en mettant en évidence les phrases trop longues ou mal formulées pour que vous puissiez les rectifier.

Textalyser

Textalyser est un outil d’analyse de texte en ligne qui vous donne le nombre total des mots de votre texte. Il fournit d’autres statistiques sur celui-ci, telles que le taux de densité lexicale, la lisibilité, le nombre moyen de syllabes par mot, celui des phrases, etc.

Positeo

Positeo vous indique en outre si le contenu textuel que vous allez publier sur votre site est dupliqué. Pour le savoir, c’est simple : faites un copier / coller de l’un des paragraphes de votre texte et il vous fournit le pourcentage des termes les plus repris. Vous devez donc changer ceux-ci si ce pourcentage est élevé.

Pour pénaliser les mauvais sites, l’algorithme prend en compte plusieurs éléments : la date de publication du contenu, la notoriété du site, son trafic, son activité.

Prenons un exemple : si une page a été publiée le 24 octobre 2014, puis un an plus tard une autre page avec un contenu équivalent est publiée, il y a de fortes chances que la première soit la version originale et donc la seconde pénalisée.
Toutefois, il est à noter que l’algorithme ne se contente pas seulement de vérifier la date, il prend également en compte d’autres paramètres et de mauvaises surprises peuvent survenir !

Word2cleanhtml

Avant d’insérer votre texte dans un CMS, cet outil vous aide par ailleurs à le nettoyer et à le convertir en HTML tout propre et net. C’est le cas si vous l’avez préalablement rédigé sous Word ou un autre logiciel de traitement de texte.

The most dangerous writing app

C’est l’outil de rédaction web le plus audacieux. Il ne vous empêche pas d’écrire, mais au contraire, vous incite à ne pas vous arrêter sous aucun prétexte afin de respecter le délai que vous vous êtes donné. Si vous n’atteignez pas ce délai, tout votre contenu disparaît. Ses durées varient ainsi de 3 minutes à 1 heure et le nombre de mots, entre 75 et 1667.

Antidote

C’est l’assistant idéal qui vous aide à bien écrire en français ou en anglais selon la manière dont vous l’avez paramétré. Antidote est composé d’un correcteur avec filtres intelligents, des dictionnaires, des guides linguistiques, bref, de quoi écrire un super texte.


Outils de la rédaction web pour booster le SEO

Comme rédiger pour le web nécessite aussi le respect des préconisations du référencement Google en vigueur, les outils suivants vous aident aussi à travailler dans ce sens.

Keyword Planner

C’est le cas avec l’outil Google Keyword Planner grâce auquel vous pourrez trouver des idées de mots-clés en y entrant une expression relative. Vous obtenez tout de suite une série de suggestion des bons mots-clés avec lesquels composer une longue traîne pour améliorer votre rédaction web.

Yooda Insight

Yooda Insight n’en est pas moins intéressant, car il fournit le nombre précis des recherches effectuées avec un mot-clé précis. En vous servant pour faire l’analyse du référencement naturel de votre site, vous obtiendrez l’estimation de son trafic SEO et du nombre de mots-clés positionnés.

Ubersuggest

Un autre outil générateur de mots-clés, Ubersuggest vous suggère toute une liste de mots-clés catégorisés par ordre alphabétique. Pour cela, il vous suffit d’y indiquer votre mot-clé principal ainsi que la langue dans laquelle vous écrivez le contenu et le pays auquel il est destiné.

Answer The Public

Il s’agit d’un outil en ligne qui va mettre votre mot-clé sous toutes les formes, en question, avec des prépositions, des comparaisons, etc. Utile pour le référencement, cet outil l’est aussi pour votre charte éditoriale, car il vous permet de trouver des idées d’articles de blog et renforcer votre maillage interne.

Yoast SEO

Fonctionnant sous WordPress, ce plugin vous aide aussi pour le référencement naturel même dans sa version gratuite. En y entrant votre mot-clé principal, votre balise title et votre méta description, il vous informe si votre contenu satisfait aux critères de référencement actuels. Quand ses feux se mettent au vert, cela veut dire que celui-ci est bien optimisé.

Simulateur de SERP

Le simulateur de SERP fonctionne à peu près de la même façon. Il vous informe si vos balises sont dans les bonnes longueurs après que vous ayez copié-collé votre URL, votre titre ou encore votre méta description. Il se base sur le nombre de pixels de l’affichage de Google.

1.fr

Très utile, il vous permet d’enrichir votre champ lexical. En effet, cet outil vous indique les champs lexicaux représentés ainsi que leur expression mentionnée dans votre texte. Il vous donne aussi les résultats de son évaluation tant sur la forme que sur le fond de votre contenu textuel. Il fait de même pour la liste des mots qui manquent, sa fonctionnalité la plus importante.

Google Suggest

Cet outil du géant du web vous suggère les requêtes qui apparaissent automatiquement une fois qu’un internaute saisit un mot ou un groupe de mots dans la barre de recherche. En mettant une étoile avant, entre et après ces mots, vous verrez ce que les internautes y ont aussi tapé.

Outil de planification des mots-clés de Google Adwords

Avec cet outil, vous pouvez connaître le nombre de requêtes tapées tous les mois ainsi que celui de la concurrence. Vous serez ainsi au fait de la tendance au niveau des mots-clés afin d’affiner en fonction vos campagnes Adwords.

Outils de la rédaction web d’aide à l’organisation

Un rédacteur web ne peut pas non plus travailler correctement ou offrir un contenu de qualité sans les outils spécifiques qui lui permettent de booster sa créativité et améliorer sa façon de rédiger. Il en est de même pour l’organisation de ses idées et leur planification.

Feedly

Feedly est un outil de veille et de curation de contenu. Avec Feedly, vous êtes sûr de trouver de nouvelles idées d’articles à rédiger, de pouvoir vous en servir pour nourrir votre activité sociale média, de gérer vos commentaires de blog et d’avoir des partenariats en netlinking

Google Trends

Google Trends est aussi l’outil qui vous permet d’être au fait de la tendance dans le domaine que vous excellez. Il vous aide ainsi à connaître la popularité d’un mot-clé ou d’une expression et vous permet de comparer jusqu’à 5 mots afin d’en choisir le plus adapté.

Buzzsumo

Soyez aussi au fait de tous les contenus les plus partagés sur les différents réseaux sociaux en vous aidant de cet outil. Vous y indiquez seulement la thématique et la période concernée en n’oubliant pas de préciser que vous ciblez seulement les sites en français ou autre.

Google Analytics

En utilisant Google Analytics, vous êtes aussi en mesure de connaître la performance de vos contenus textuels. Ses statistiques comprennent le nombre des visites uniques de vos pages, les vues, le taux de rebond, le trafic en temps réel, etc. Vous pouvez orienter en fonction vos prochains textes.

Evernote

Avec Evernote, sauvegardez et classez vos informations sur le web en regroupant vos pages sources web, photos et vidéos, etc. Vous vous en servirez ensuite pour concevoir et rédiger vos contenus textuels.

Outils pour trouver des idées de contenu

Pour ne pas être à court d’idées ou être sujet au syndrome de la page blanche en attendant que l’inspiration vienne, l’usage d’autres outils spécifiques s’avère aussi nécessaire.

Quora

C’est le cas avec Quora, le réseau social de questions-réponses qui vous permet d’entretenir des relations avec des professionnels du domaine du marketing digital. Vous y trouverez aussi des sujets d’inspiration pertinents pour vos articles.

Reddit

Il en est de même avec Reddit, un outil avec lequel connaître les liens les plus appréciés du moment ou les plus partagés. Vous en tirerez des idées pertinentes à exploiter pour vos textes.

Livres de référence pour écrire en bon français

Les pages web ne sont toutefois pas les seuls outils du rédacteur web propices au métier de la rédaction web. Des livres de référence existent aussi et vous pouvez à tout moment les consulter pour écrire en bon français.

Un gros dictionnaire illustré

C’est le cas avec Le petit Larousse illustré 2019, un dictionnaire très complet et le plus encyclopédique.

Le Français correct

Il n’en est pas moins avec Le français correct : Guide pratique des difficultés. Il apporte une réponse claire et rapide aux difficultés suivantes : accords, conjugaisons, prépositions, homonymes, régionalismes, curiosités orthographiques, etc.

Lexique des règles typographiques en usage à l’imprimerie nationale

C’est aussi le cas avec le Lexique des règles typographiques en usage à l’Imprimerie nationale. Il vous guide à travers ses entrées alphabétiques indexées à plusieurs niveaux.

Livres sur la rédaction web

Quelques livres vous apprennent aussi tout sur la rédaction web et que vous pouvez utiliser pour améliorer vos compétences.

Rédiger pour le web Bien et améliorer son référencement naturel, Isabelle Canivet, Eyrolles (4e édition)

Apprenez avec toutes les ficelles de ce métier ainsi que le procédé d’amélioration du référencement naturel via une stratégie de contenu. Découvrez ce livre en cliquant ici.

Ergonomie web : pour des sites web efficaces, Amélie Boucher, Eyrolles

Ce livre vous fournit aussi les règles avec lesquelles parfaire l’ergonomie web de votre site pour que vos visiteurs puissent avoir envie d’y rester et d’y revenir.

Les sources de qualité

Les sources d’information sont l’un des outils clés de tous les rédacteurs indépendants. En lisant et en écoutant des experts, c’est le seul moyen d’écrire un contenu de qualité qui apporte de la valeur à l’utilisateur.

Google Scholar

Google Scholar est un service de la firme de Mountain View qui vous aide à trouver des articles scientifiques contenant les informations à forte valeur ajoutée pour votre audience.

The Free Library

Il en est de même avec The Free Library, une librairie virtuelle dans laquelle sont stockés des milliers d’articles que vous pouvez consulter pour enrichir en informations votre contenu.

Gallica

Gallica est une autre source d’information qui recense des milliers de documents classés par type, par thématique et par aires géographiques.

Questia

Il en est de même pour Questia, une bibliothèque en ligne qui vous fournit n’importe quelle source à n’importe quel moment.

Scribd

Vous pouvez faire de même sur Scribd, une plateforme sur laquelle consulter des livres numériques, des livres audio, des magazines, etc.

Outils du rédacteur web : les banques d’images

Les images sont des ressources qui ne doivent pas manquer dans nos textes si nous voulons les rendre plus clairs et visuellement attrayants pour nos lecteurs. Parfois, nous n’avons pas les moyens, les connaissances ou le temps de capturer des instantanés et nous devons utiliser une banque d’images et de photos avec des fichiers.

Creative Commons

Creative Commons est un autre outil source dans laquelle trouver des images libres de droits avec lesquelles alimenter en image vos contenus.

Pixabay

Sur Pixabay, vous pouvez aussi dénicher une grande variété de photos ou autres visuels de qualité que vous pouvez utiliser pour illustrer gratuitement vos contenus.

Flickr

Vous pouvez faire de même en rejoignant la communauté Flickr qui répertorie des dizaines de milliards de photos.

Canva 

C’est un outil de conception graphique qui vous aidera à créer des images, des logos, des miniatures, des affiches, etc. Vous aurez accès à plus d’un million de photographies et de modèles. Cliquez ici pour découvrir l’outil.

Les autres outils du rédacteur web

Un rédacteur web ne peut non plus s’adonner entièrement à sa passion sans un outillage professionnel qui
lui permet de travailler correctement.

Un ordinateur portable mac

On en cite un ordinateur (un Desktop ou un PC portable), l’essentiel est qu’il dispose des fonctionnalités minimales requises pour écrire, faire des recherches sur le Web et stocker des données. Vous pouvez par exemple choisir le portable Apple Macbook Air 13’’ doté d’un processeur de 1,8 GHz, une taille de mémoire vive de 8 GB et d’un disque dur de 128 GB.

Le Apple MacBook Pro 13’’ Retina Argent est également parfait pour un travail de rédaction web. Sa configuration est : Intel Core i5, 8 Go de RAM, SSD 128 Go, Intel Iris Graphics 6100, Mac OS Yosemite.

Ordinateur portable Asus

Vous pouvez aussi jeter votre dévolu sur l’ordinateur portable pas cher d’Asus Zenbook UX410UA-GV410T Ultrabook 14’’ Full HD Gris dont la configuration Intel Core i7, 8 Go de RAM, SSD 256 Go, Windows 10 satisfait amplement à vos besoins.

Une connexion internet

Enfin, une bonne connexion internet est l’un des outils du rédacteur web les plus indispensables, surtout, s’il veut pouvoir s’entretenir par Skype ou autre avec ses clients. Il s’en sert aussi pour faire ses recherches…

écrire un texte pertinent

Astuces pour écrire un texte pertinent

Quelles sont les astuces pour écrire un texte pertinent? Voilà une question qui reste toujours en suspens. Nous essayons d’apporter des éléments de réponse.

Produire le langage écrit est l’une des facultés linguistiques les plus importantes aujourd’hui après le langage oral. Cependant, un texte écrit est très différent d’un texte oral, puisqu’on n’écrit pas comme on parle. Ce qui implique des contraintes techniques particulières lors du processus de production textuelle.

Le résultat de l’alignement des phrases sur une feuille  n’est pas synonyme de la production textuelle. Face à cela, on est en droit de se poser la question suivante : Qu’est ce qui fait d’un « texte » et comment le rédiger ? Telle est la question à laquelle nous nous attaquerons dans cet article.

Préliminaires pour écrire un texte pertinent

Pour écrire un texte, vous devez tout d’abord commencer par une phase de clarification. Il est indispensable de clarifier certaines données qui guideront et nourriront la production de votre texte.

Il s’agit préalablement de répondre aux questions suivantes :

  • Qu’est-ce qui me motive à écrire ce texte ?
  • Quel est le but que je veux atteindre ?
  • Quel est mon public cible et quel doit être leur comportement ou leurs idées après lecture ?
  • Enfin, vous devez également clarifier le type de texte à écrire. Est-ce un texte informatif, narratif ou alors argumentatif ?

C’est à base de cela que chaque mot que vous choisirez aura le sens et l’impact voulus. Et cela sera visible dans chaque phrase, paragraphe, section, dans le texte tout entier.

L’environnement de travail influence également la qualité du texte que vous produirez. Voilà pourquoi il est recommandé de se retirer dans des endroits calmes ou alors qui vous inspirent des idées, des choses.

Là où vous croyez être plus productif. Puis éloignez de vous toute source de distraction : internet, téléphone portable, etc.

Donnez-vous rendez-vous avec l’écriture en définissant vous-même des heures de la journée auxquelles vous vous sentirez plus à l’aise pour écrire.

Puis arrangez-vous à avoir à portée de main tout le nécessaire pour écrire : crayon, stylo, gomme, dictionnaire, café, etc.

Avant de poser le moindre mot sur la page blanche, il importe tout d’abord de se documenter sur la question traitée, faire des fiches de lecture, car les meilleurs auteurs sont aussi ceux qui ont beaucoup lu.

Sur la base de ces données récoltées, essayez de définir une structure, un plan cohérent pour votre texte.

Comment vaincre la peur de la page blanche et débuter l’écriture ?

Par où commencer ? Après plusieurs minutes, une heure, deux heures, trois heures, et la feuille demeure blanche ?

Vous ne savez toujours pas par où commencer. Ne vous en faites pas. Cette phase, même les écrivains les plus chevronnés la connaissent. C’est normal.

Pour en sortir, voici quelques petites astuces qui marchent.

  • Pensez que vous êtes en train de parler à quelqu’un de votre sujet. Ensuite, écrivez ce que vous venez juste de dire.
  • Ou alors, vous pouvez vous forcer à écrire sur votre sujet au brouillon, sur une durée de 2, ou 3 minutes. Vous verrez le résultat par la suite. Vous aurez plus de chance de continuer une fois le train lancé.
  • Il n’est pas conseillé de corriger votre texte pendant que vous l’écrivez. La phase de correction viendra plus tard. Ce qui devrait vous préoccuper c’est de laisser votre inspiration vous dicter les phrases et les mots tels qu’ils viennent.

Au tout début de votre texte, évitez de vous embarrasser avec des formulations introductives inutiles.

Œuvrez plutôt à attirer l’attention des lecteurs, et à les accrocher dès les premières phrases. Et ne perdez jamais de vue le public cible pour lequel vous écrivez.

Écrire un texte pertinent: Le choix des mots appropriés

Le choix des mots est une donnée très importante de l’écriture. C’est sur eux que repose le message à véhiculer.

Alors il importe de les choisir minutieusement afin qu’ils ne trahissent pas vos idées.

  • Voilà pourquoi il est préférable d’utiliser des mots courts. N’utilisez des mots longs que si cela est nécessaire.
  • Employez des mots issus de toutes les catégories grammaticales et plus précisément les verbes, les noms, les adjectifs et surtout les adverbes.
  • Évitez un vocabulaire trop spécialisé pas facile à comprendre, car vous ne savez pas si tous vos lecteurs en saisiront le sens. Sachez-le, ce qui ne vous parait pas évident, ne le sera pas pour tous vos lecteurs.

Des phrases bien élaborées et des paragraphes bien conçus

Pour s’assurer de la bonne réception du message que vous voulez véhiculer dans votre texte, alors commencez par vous assurer de l’intelligibilité de vos phrases. Vous n’avez pas besoin d’une phrase longue si une phrase courte peut transmettre la même information avec la même efficacité.

La compréhension des phrases longues n’est pas toujours aisée et casse la fluidité de la lecture de votre texte. Plus elles sont courtes, plus la lecture se fait rapidement, et plus vite le message est assimilé. Restez donc simple dans votre syntaxe : sujet + verbe + complément.

Soyez précis. Pour être plus exact, utilisez des chiffres concrets au lieu des adverbes comme: assez, peu, trop, beaucoup, etc.

Que votre évocation du temps soit également précise. Une heure, une date, cela rendra aussi votre texte plus crédible, au lieu des formulations du genre : récemment, il y a peu de temps, etc.

Les mots s’organisent en phrases, puis en paragraphes. Alors, les paragraphes ne sont en rien des décorations de votre texte, mais des unités linguistiques dans lesquelles s’articulent les idées que vous développez.

Vous voulez développer une idée, alors faîtes-le dans un paragraphe, de préférence pas long, afin d’éviter que votre lecteur s’ennuie. Avez-vous fini ? Alors passez à un autre.

Sur le contenu de votre texte

Pour écrire un texte pertinent, assurez-vous que votre texte intègre les trois éléments ci-dessous :

Le logos

Votre texte doit être logique, cohérent et pertinent. Pour nourrir le logos, votre texte a besoin d’une bonne structure, de l’évocation d’autres études, rapports, analyses.

Il est également important d’établir des rapprochements, des comparaisons des analogies afin que le sujet traité soit clair pour le lecteur.

L’Ethos

Quelle est votre expérience avec le sujet ? Comment renforcer votre crédibilité auprès des lecteurs ? Par exemple en évoquant des sources vraies et crédibles, en vous référant à votre expérience, et en montrant que vous maîtrisez le sujet.

Le pathos

Il s’appuie sur la sensibilité sentimentale. C’est une grande arme de persuasion. Pour y parvenir, racontez par exemple des anecdotes, et prenez des exemples motivants.

Enfin la correction

Après avoir écrit, éloignez-vous de votre texte pour avoir une certaine distance avec lui au moment de la relecture.

Lisez et relisez-le à voix haute en éliminant les mots et expressions qui vous semblent redondants et inappropriés.

Veillez à épurer votre texte des fautes d’orthographe, de grammaire, de syntaxe, de contresens, de ponctuation et éventuellement de mise en forme.

Et le tour est joué ! Vous avez pu écrire un texte pertinent. Pour allez plus loin, consultez ces conseils d’écriture de Stephen King.

rédiger du contenu pertinent

Comment rédiger un contenu pertinent pour être lu et référencé sur Google

Pour rédiger un contenu pertinent, il faut prendre en compte plusieurs éléments. N’écrivez pas pour le plaisir. Rédiger vos articles pour plaire à Google et répondre aux besoins de vos visiteurs.

La rédaction SEO consiste à rédiger des contenus optimisés pour les internautes et les sites web. Elle s’appuie sur des règles et techniques d’écriture.

Pour écrire un texte qui va plaire à vos prospects, vous devez savoir pourquoi et pour qui vous écrivez.

Je vous présente dans ce guide toutes les bonnes pratiques pour rédiger un texte de qualité. Autrement dit, des contenus qui répondront clairement aux attentes de vos visiteurs.

Mais avant, je vous recommande ces 3 livres qui vous expliquent point par point comment écrire pour le Web.

1
2
3

Le référencement web : ce que vous devez savoir pour écrire un texte

Chaque fois que vous vous rendez sur un moteur de recherche (Google par exemple) pour effectuer des recherches, vous avez l’habitude d’entrer des expressions spécifiques.

Une fois cela fait, vous lancez la recherche. Aussitôt, une liste des résultats de recherche se dresse sous vos yeux.

Les résultats qui s’affichent en premier page sont ceux qui répondent au mieux à votre requête. D’après Google, leur positionnement a été jugé plus efficace que les autres.

Le référencement est une technique qui a pour but d’optimiser votre positionnement dans les moteurs de recherche.

L’enjeu ici étant d’aider une page à avoir un meilleur classement que celle du concurrent. C’est un excellent moyen pour obtenir du trafic sur votre blog, votre site web ou vos différentes pages sur les réseaux sociaux.

Le référencement est un processus long et complexe. Il exige un savoir-faire et du temps. Ce serait quasi surréaliste de penser que du jour au lendemain, vous apparaîtrez en première page sur Google.

Tout va vite dans le domaine du SEO. Il est important que vous vous formiez pour être à jour.

Ci-dessous, vous avez un diagramme en forme circulaire pour vous permettre de vous faire une idée plus précise du processus de référencement :

rédiger un contenu pertinent

Comprendre le SEO pour écrire un texte

L’originalité du référencement trouve sa raison d’être : le recours permanent aux mots clés. Un mot clé renvoi à une expression constituée d’un ou de plusieurs mots souvent compris entre un et quatre.

L’optimisation d’une page web se fait par rapport à un mot clé principal uniquement.

Ce mot clé principal doit être en relation avec le thème central développé sur ladite page. Il s’agit de rédiger un contenu pertinent qui sera lu et référencé sur Google.

Par exemple si vous voulez apparaître dans Google sur le mot clé « logistique » vous devez créer une page sur votre site avec comme titre et sujet « logistique » et ensuite créer d’autres pages avec des synonymes, des mots connexes, etc.

Vous devez ensuite travailler sur efficacement le Netlinking :

  • Trouver des gros blogs de bonne qualité autour du thème « logistique » et leur proposer d’écrire un article sur leur blog. Vous aurez alors un lien de qualité qui pointe vers votre et détermine sa pertinence aux yeux de Google.
  • Travailler ensuite le maillage interne. Il faut insérer des liens internes qui pointent vers cette page depuis votre site. Notez cependant que le paragraphe qui doit contenir le lien doit avoir le même champ lexical que la page de destination du lien.
  • Vous devez aussi faire des liens vers des sites de référence (lefigaro.fr, lemonde.fr, lexpress.fr, elle.fr, etc.) pour prouver à Google que le contenu de votre page est pertinent.

rédiger un contenu pertinent

En gros, le référencement commence :

  • D’abord la recherche des mots clés et la sélection d’un mot clé en particulier ;
  • Ensuite, se servir de ce mot clé (principal) pour écrire une page pour son blog et les réseaux sociaux.
  • Enfin, linker cette page ;

Sans toutefois oublier qu’il faudra aussi s’intéresser à ce que font les autres pour générer le trafic sur leurs différentes plateformes en ligne.

Google va afficher les résultats de recherche en tenant compte de deux critères essentiels.

Le niveau d’autorité de votre page web et la pertinence avec laquelle celle-ci contribue à améliorer l’expérience utilisateur ;

Concrètement, Google va :

  • Evaluer la pertinence de votre page en faisant une analyse minutieuse de son contenu suivant plusieurs aspects concernant l’endroit et la fréquence avec laquelle certains mots sont utilisés dans ce contenu ;
  • Mesurer l’autorité à partir du nombre de liens pointant en direction de votre page web, et leur degré de fiabilité.

Sur le web, les liens sont un peu comme des votes. Cependant, il existe une toute petite différence entre ceux-ci.

Tandis que le vainqueur d’une élection est déclaré comme tel grâce au nombre de votes qu’il a enregistrés, le classement d’une page web dépendra bien plus de la qualité des liens pointant sur elle, que du nombre de liens entrants.

Pour Google, le facteur essentiel tient donc à la qualité.

Rédiger un contenu pertinent : tout un art

Pour booster votre présence sur internet et générer un trafic important sur vos différentes pages, vos contenus web doivent avoir du succès. Il faut faire mieux que de rédiger un contenu pertinent ! A travers vos contenus, il sera question de satisfaire à deux exigences principales :

  • La première exigence consiste à créer un trafic intéressant en attirant plus d’utilisateurs. Selon les cas, il s’agira de simples lecteurs, des prospects, ou encore des clients ;
  • La deuxième exigence quant à elle, consiste à optimiser vos contenus pour les moteurs de recherche, notamment Google.

En se basant sur ces deux exigences, on peut considérer la rédaction web à la fois comme une science et un art destinés à créer des contenus captivants et efficaces.

Le but étant de convaincre un lecteur ou consommateur final à acquérir un produit, s’abonner sur un site web ou blog ou tout autre page, souscrire à une autre action… qui auront un effet positif pour vos contenus.

Cependant, un contenu ne s’écrit pas tout seul. Il faut faire appel à un rédacteur. Celui-ci doit avoir la capacité d’écrire des contenus qui respectent les exigences que je viens dévoquer ci-dessus.

Ainsi, le rédacteur web va apparaître comme une personne dotée d’une expertise avérée en ce qui concerne la rédaction de contenu. Il s’agira par exemple des copies pour annonces publicitaires, pour les promotions et les engagements des clients.

Dans le domaine du web marketing, le rédacteur web est souvent vu comme quelqu’un de très créatif.

Le rédacteur web doit être capable de plonger dans l’univers du public pour comprendre et savoir ce qu’il apprécie. Ceci l’aidera à mieux choisir de bons mots.

Il doit s’assurer que des éléments déterminants comme le titre, l’introduction, le contenu en lui-même, etc. vont convaincre et pousser les internautes à effectuer une action spécifique.

Bien plus, il doit aussi bien cerner la manière dont Google réagit face à certains mots et expressions, particulièrement quand il s’agit de longues phrases.

En tant que rédacteur web, vos contenus doivent être cohérents. Ils doivent être utiles, persuasifs, répondre à un besoin spécifique, et suffisamment optimisés pour Google et les autres moteurs de recherche.

C’est la clé si vous voulez prospérer dans un espace hautement concurrentiel comme internet et gagner beaucoup d’argent.

Que vous soyez rédacteur pigiste, entrepreneur sur internet, ou encore blogueur, il vous suffira de développer votre créativité et perfectionner vos compétences en écriture pour devenir un excellent rédacteur web.

Yoast SEO : une solution avantageuse pour optimiser vos contenus

Avec les nombreuses mises à jour effectuées par Google depuis quelques temps, l’outil d’optimisation Yoast SEO a beaucoup évolué.

C’est une solution pour toute personne qui désire rédiger un contenu pertinent qui bénéficie d’un bon classement sur Google.

La mise en valeur de tous les composants de cet algorithme est une excellente façon de cibler les mots clés spécifiques qui permettent d’augmenter le trafic sur toutes les plateformes en ligne.

Assurez-vous toujours de bien sélectionner vos mots clés. C’est la clé pour obtenir de meilleurs résultats et avoir une place de choix dans les pages de résultats de moteurs de recherche.

Quels sont les éléments essentiels du SEO

Pour avoir une chance d’être dans le top 3 de Google, vous devez prendre en compte plusieurs éléments. Il s’agit de :

La vitesse du site

Le temps de chargement est devenu un critère important de Google pour classer les pages dans son moteur de recherche.

Depuis 2010, un accent est mis sur la vitesse du site. Elle est considérée comme un facteur indispensable de classement sur Google et tous les autres moteurs de recherche.

D’après des recherches effectuées, une site web ne dispose que de très peu de temps (un peu plus de quatre secondes) pour faire bonne impression auprès des internautes, qui peuvent aller voir la concurrence s’ils ne sont pas satisfaits.

De plus, face à l’augmentation vertigineuse du numérique et des divers moyens par lesquels il est aujourd’hui possible d’accéder à internet, il est important de s’adapter.

C’est à cet effet que Google prescrit fortement à tous les créateurs de sites internet d’opter pour une approche mobile afin de répondre plus efficacement aux attentes des milliers de personnes qui se servent de leurs Smartphones et autres appareils mobiles pour se connecter sur internet.

La conséquence qui en résulte est que les plateformes doivent être organisées et bien structurées pour faciliter le chargement des pages en l’espace d’une seconde tout au plus.

Tous les sites internet ne pouvant pas satisfaire à cette exigence de vitesse courent le risque selon Google d’obtenir un mauvais classement sur sa plateforme.

Si donc, votre temps de chargement s’avère supérieur à 2 secondes (temps mis pour le chargement standard des sites web), des efforts d’amélioration de la vitesse de chargement de votre site sont plus que jamais nécessaires.

Explication : votre site peut regorger des contenus pertinents et utiles, mais cependant son chargement peut prendre plus de temps que prévu.

Dès cet instant, les visiteurs de votre site iront voir ailleurs pour la simple raison que leur durée d’attente est souvent très courte. Ils n’ont pas obtenu une bonne expérience utilisateur sur votre site.

C’est une mauvaise nouvelle pour les objectifs que vous souhaitez atteindre. Pour corriger cette faille, il est indispensable pour vous de savoir quelle est la vitesse actuelle de chargement de votre site, et où se trouvent les goulots d’étranglement qui vous empêchent d’avoir du trafic sur le site.

Mesurer le temps de chargement d’un site web avec Pingdom : comment ça marche ?

Pingdom fait partie des meilleurs outils que l’on utilise pour tester la vitesse d’un site internet. Son utilisation est très simple. Tout d’abord, vous devez entrer l’URL de votre site web dans la case à l’écran.

Vous appuyez après sur « test now » (tester maintenant) pour obtenir un rapport segmenté en plusieurs sections.

Ce rapport comprend l’analyse de la page, une note de performance et une analyse en cascade qui permettent d’identifier toutes les causes majeures qui sont à l’origine du ralentissement de votre site internet.

Il contient aussi les différentes astuces pour corriger cette faille. Le moins avec cet outil est qu’il reste payant (pour 500 000 pages vues par mois, vous payez 42$).

écrire un texte

Pingdom n’est pas le seul outil qui identifie le temps de chargement de votre site web. Google Analytics est souvent sous-estimé pourtant c’est un outil puissant qui peut vous aider dans cette tâche. Comment procéder ? C’est simple.

Pour identifier le temps de chargement de vos pages, connectez-vous à votre compte Google Analytics, ouvrez la section rapport, sélectionnez comportement, puis dans visite du site cliquez sur temps de chargement des pages.

écrire un texte

Vous pourrez alors analyser les pages qui sont vraiment plus lentes que la moyenne, et ensuite agir pour accélérer leur chargement : réduire le poids des images, mettre les scripts en dernier...

écrire un texte

Augmenter la vitesse de chargement de votre site c’est aussi améliorer son taux de conversion

C’est bien connu, au moins 7 % des sites internet perdent du trafic toutes les secondes à cause de la lenteur observée dans le chargement de leurs pages.

Pour surmonter cet écueil, la solution c’est d’optimiser le temps de chargement de vos pages en ligne.

Ceci apportera des améliorations importantes à trois niveaux au moins pour votre business : un taux de conversion idéal, une excellente expérience utilisateur, et un chiffre d’affaires intéressant pour votre portefeuille.

Vous pouvez voir sur le graphique ci-dessous l’impact que peut avoir une bonne vitesse de chargement sur la progression du taux de conversion de votre plateforme web auprès des utilisateurs :

écrire un texte

 Le titre de votre contenu

La qualité du titre que vous donnerez à votre contenu a un impact significatif sur le nombre de clics que ce contenu enregistrera éventuellement.

En effet, si votre contenu est pertinent, et que malgré tout son titre reste médiocre, l’audience pour ce contenu risque d’être faible. Plus d’une personne avant de s’attaquer au contenu d’une publication, lisent au moins 5 fois le titre qui lui est consacré.

Alors faites attention de ne pas compromettre votre contenu SEO en lui donnant un titre peut attractif.

Une étude marketing révèle que la plus part des référenceurs et bloggeurs consacrent 55 % de leur temps à travailler davantage sur le marketing de contenu : création de contenus, suivi des signaux sociaux et avis des consommateurs, suivi des analyses… Qu’en est-il du titre qu’ils donnent à leurs contenus cependant ?

Dans le domaine de la rédaction SEO, le titre doit obligatoirement susciter l’attention de ceux qui vous lisent. Il doit les inciter à cliquer, et leur donner l’envie d’aller plus loin dans la découverte de votre contenu.

De ce point de vue, il est judicieux de vous concentrer pour l’essentiel sur tout ce que vos followers, et vos prospects voient en premier, notamment le titre que vous donnez à vos contenus web.

Un titre a pour but d’attirer le plus de lecteurs possibles. On doit sentir comme une sorte de motivation chez le lecteur à vouloir aller plus loin au premier contact avec le titre de votre contenu.

Le titre est le point focal qui devrait encourager le lecteur à déplacer ses yeux au-delà du titre pour s’intéresser à l’intégralité du texte. La suite, vous la connaissez !

Votre aptitude à bien relater, à narrer, écrire dans un style simple, précis et accrocheur, et bien guider le lecteur sera également un facteur clé pour le persuader d’aller jusqu’au bout de votre texte.

Pour les moteurs de recherche dont Google, il sera question d’utiliser les titres dans leurs résultats de recherche pour aider les utilisateurs à trouver les informations qu’ils recherchent sur le web.

Il faut absolument que parmi la liste longue de liens qui s’affichera en premier, on voit tout de suite votre titre apparaître. Il doit pousser comme un cri ! Du genre, ‘’Ici !

Voici l’information que vous recherchez ! Cliquez ici et lisez ceci !’’. La qualité du titre est définitivement un moyen incontournable pour aider les utilisateurs à vous trouver facilement dans un moteur de recherche, une liste de liens, ou encore un répertoire, etc.

D’un point de vue pratique, avoir des titres accrocheurs parait bien plus intéressant que rédiger un article puissant. Comme dit l’expression, « sans le pouvoir dans le titre, la puissance dans le contenu est souvent négligée » !

Avoir des titres de qualité pour vos contenus aidera vos différentes plateformes à être trouvées plus facilement dans les moteurs de recherche.

L’usage des chiffres dans le titre : un plus !

D’emblée, il est utile de savoir que les titres qui renferment une idée ou un message particulier sont ceux qui fonctionnent le mieux avec les moteurs de recherche.

Plus encore, les titres contenant des chiffres sont généralement gagnants. En cas de nécessité, et si ça fait sens, n’hésitez pas à inclure un chiffre dans votre titre pour donner plus de vigueur à votre contenu.

Vous verrez davantage des titres avec des chiffres sur des plateformes comme Twitter et Facebook.

Dans l’univers du numérique, de nombreux sites de contenu ayant une autorité établie, ont recours aux chiffres dans leurs titres. A titre d’illustration, 3 titres sur 5 utilisent des chiffres sur Lifehack, Upworthy, Mashable, Inc ou encore BusinessWeek, sont des plateformes qui ont su intégrer l’usage des chiffres dans leurs contenus pour les rendre plus pertinents pour les moteurs de recherche et les internautes.

Ces sites maîtrisent aujourd’hui tout l’impact psychologique que l’on retrouve derrière l’utilisation des chiffres dans le domaine du référencement et de la rédaction web.

Recourir aux chiffres quand c’est nécessaire peut être un excellent moyen pour vous de bien vous positionner sur Google…et avoir un taux d’audience plus élevé encore auprès des milliers d’utilisateurs que compte le web.

Comment générer des idées d’articles avec BuzzSumo ?

En tant que rédacteur web expérimenté, on peut difficilement penser que vous soyez en panne d’imagination quand il s’agit de trouver des idées d’articles que vous développerez ensuite.

N’étant pas un robot, cette situation peut bien vous arriver. Fort heureusement, il existe désormais divers moyens pour résoudre ce problème.

Parmi ces moyens, vous avez BuzzSumo. C’est un outil web qui permet de savoir quel contenu est partagé et fait le plus l’objet d’attention et de conversations dans tel ou tel secteur d’activité.

BuzzSumo permet aux internautes de rechercher un terme ou un domaine précis d’une part, et de voir quels sont les contenus qui ont été le plus échangés dans un intervalle de temps précis.

Il est aussi utilisé pour identifier les influenceurs dans n’importe quel secteur d’activité. Ci-dessous, vous avez un aperçu de cette application :

écrire un texte

Ecrire des titres cliquables : savoir pour en profiter
Aujourd’hui, plusieurs ressources permettent de concevoir des titres captivants et cliquables.

Pour bien comprendre comment cela fonctionne, essayons de rédiger trois articles originaux sur chacun des thèmes suivants : le stress au travail, les grandes entreprises, et manger selon les saisons.
Pour chacun des thèmes cités, on pourrait adopter les titres suivants :
Titres du thème ‘’le stress au travail’’ :

  • 10 astuces imparables pour chasser le stress au travail ;
  • Vaincre le stress au travail : comment s’en débarrasser ;
  • Surmonter le stress au travail : 5 idées pour y arriver.

Titres du thème ‘’les grandes entreprises’’ :

  • Top 10 des grandes entreprises françaises qui feront parler d’elles en 2018 ;
  • 7 tendances des grandes entreprises qui auront un impact sur vos habitudes de consommation cette année ;
  • Grandes entreprises : 30 astuces pour améliorer votre chiffre d’affaires pour les 5 années à venir.

Titre pour le thème ‘’manger selon les saisons’’ :

  • 15 aliments qui vous feront du bien cet été ;
  • Manger selon les saisons : les pièges à éviter pour être en forme et garder l’équilibre ;
  • Hiver et automne : quels sont les fruits à consommer pour se sentir bien ?

Vous voyez, ces titres sont simples et suffisamment précis pour avoir une chance d’être bien classés sur Google. L’autre tâche consistera également à leur donner un contenu intéressant et un bon référencement pour obtenir un bon positionnement.

Le  contenu de votre article ou de votre page…

Le contenu est un critère déterminant dans la rédaction SEO ou le référencement web. C’est d’ailleurs la principale préoccupation de toutes les personnes qui font des recherches sur Google et tous les autres moteurs de recherche. Tout le monde veut avoir accès à un contenu utile lorsqu’il fait des recherches en ligne.

Bien plus, les moteurs de recherche, tirent également leur vitalité d’excellents contenus SEO tout frais. C’est l’une des raisons pour lesquelles, vous devez régulièrement faire des mises à jour sur votre site internet.

On ne le dira jamais assez ! Le secret pour rédiger des contenus qui seront ensuite bien classés sur Google, c’est d’utiliser les mots clés justes. Cependant, comme vous le savez, il ne faudra pas trop en faire.

Essayer de bourrer votre contenu de mots clés, ou de trop optimiser peut devenir préjudiciable pour votre contenu. Ceci peut mettre en péril l’objectif recherché.

Il est conseillé de mettre le mot clé principal dans le titre, tout en s’assurant qu’il soit suffisamment mis en évidence pour être lu par les lecteurs.

Dans cette optique, Google panda 4.1 a été mis à jour dans le but de pénaliser les contenus minces et n’ayant aucune profondeur, pour éviter qu’ils ne soient classés sur Google. Un bon article de blog devrait contenir en moyenne pas moins de 1000 mots.

Cela dit, il n’est pas uniquement question de longueur. La preuve, de nombreux articles bien détaillés ont encore des difficultés pour se classer, ou pour conserver leur position dans les pages de résultats affichées par Google.

Un bon rédacteur web avant de rédiger son contenu SEO, doit faire l’effort de comprendre les lecteurs potentiels de son contenu. Il doit ensuite se nicher et se concentrer correctement sur un problème précis qui attire l’attention du lecteur potentiel.

Son contenu aura donc l’ambition d’apporter des solutions durables à ce problème.
Dans un article web, chaque morceau du contenu que l’on rédige a besoin d’une bonne introduction. Cette introduction doit être persuasive. Elle vient juste après le titre de l’article, et les sous-titres si ceux-ci ont été prévus.

En outre, l’introduction doit comporter au moins un des mots clés ciblés. Cependant, on observe une nette évolution de la rédaction SEO.

Celle-ci s’inscrit désormais dans une logique de modernité qui vise à dépasser le simple ciblage des mots clés et leur placement dans le texte, pour s’attarder plus raisonnablement à l’écriture d’un contenu web qui traite davantage de l’intentionnalité du mot clé.

La méta description

Avant toute rédaction ou publication de contenu, il est indispensable d’utiliser les métas descriptions pour accompagner les moteurs de recherche.

Les métas descriptions ont pour objet d’aider les chercheurs et les moteurs de recherche à mieux cerner le sujet sur lequel vous avez écrit.

Ils les aident aussi à comprendre pourquoi les mots clés et les expressions que vous avez ciblés pour votre article continuent de se manifester dans le contenu.

Les entreprises spécialisées dans le référencement ayant compris cela, ont la possibilité aujourd’hui de gagner beaucoup d’argent plus facilement.

La méta description est un attribut HTML qui apporte une explication fine et concise aux moteurs de recherche à propos du contenu de votre page web.

L’étiquette sera jointe à la section <head> de votre page web. Google se sert du méta description sur votre page web comme un extrait chaque fois que des utilisateurs recherchent des mots clés pertinents pour votre page.

C’est cette copie de l’extrait qui déterminera ensuite votre capacité à obtenir des clics ou non, qu’importe à quel niveau vous apparaissez dans les résultats de recherche sur Google.

Pour rappel, la méta description doit s’articuler autour de 150 à 160 caractères pour un bon référencement. Sur Google, il se présente souvent comme suit :

écrire un texte

Deux étapes principales pour écrire des métas description qui font la différence

Pour écrire des métas descriptions capables de susciter l’intérêt des utilisateurs et obtenir un bon classement sur Google, deux étapes doivent être respectées.

Première étape : saisir l’intentionnalité du mot clé

Il faut comprendre l’intention ou l’intentionnalité du mot clé comme l’objectif principal visé par chaque mot clé ciblé. Pour illustrer, admettons que vous êtes un expert en web marketing qui désire attirer plus de clients dans votre cabinet. On peut penser que votre mot clé principal soit ‘’expert en web marketing’’.

Toutes les fois où des clients potentiels saisiront le mot clé principal sur Google, ce sera dans l’optique de : Trouver un expert en web marketing qui donne des conseils sur la manière dont ils peuvent s’y prendre pour avoir plus de visibilité en ligne, être plus présents et vendre davantage leurs produits et/ou services, etc.

Deuxième étape : écrire votre méta description

Pour écrire votre méta description, il suffit juste de suivre une liste de contrôle. Pour la démonstration, reprenons l’illustration indiquée dans la première étape pour écrire deux métas descriptions adaptés au référencement web et pertinents pour votre cible :

  • Débuter votre méta description par une question

Vous êtes en quête d’un expert en web marketing pour optimiser votre présence en ligne, convertir vos prospects en clients, et vendre encore plus ? L’important pour vous ici, c’est d’abord de fixer un objectif ;

  • Ensuite, dites ce qui va de soi

Plusieurs personnes font moins appel aux techniques du web marketing parce qu’elles ne savent plus à quel saint se vouer. Ce qu’il vous faut, c’est un expert en web marketing qui a déjà fait ses preuves.

Dans cette étape, vous n’avez pas forcément besoin d’entrer vos mots clés exacts dans votre méta description. Ceci vaut encore plus s’il ne fonctionne pas de manière convenable.

Contrairement à ce que beaucoup pensent, des pages peuvent se classer dans le top 10 de Google sans pour autant contenir des mots clés. 

La fréquence des mots clés

Dans un contenu ou un article web, la fréquence des mots clés renvoie au nombre de fois que les mots clés que vous avez choisis, reviennent sur la page web.

Si par exemple vous utilisez pour mot clé cible ‘’bons coins dans la ville de Paris’’, il sera question de voir combien de fois il apparaitra dans votre contenu (article de 500, 1000 ou 2000 mots, etc.).

La densité des mots-clés cependant, sera concerné par le ratio entre la phrase cible bons coins dans la ville de Paris, et les autres mots présents sur la même page.

Même si certaines parties de la rédaction SEO demeurent indispensables, il convient de souligner que la densité des mots clés et leur fréquence perdent de plus en plus leur efficacité depuis que Google procède à des mises à jour régulières.

Mais attention, ceci ne devrait pas être une excuse pour ne plus les considérer. La densité des mots clés continue d’influencer le classement organique dans une moindre mesure, et associée à la fréquence, toutes deux font partie des 200 facteurs de classement pris en compte par Google.

Un outil aussi imparable comme SEOBook est idéal pour vérifier la densité de vos mots clés. 

les liens de page

Sur une page web, les liens constituent des éléments de base. On y retrouve tout un tas d’informations et Google en est conscient.

Ces liens de page permettent à Google de savoir que vous êtes connecté, et que tous les contenus présents sur votre page, sont des contenus utiles auxquels les internautes peuvent avoir accès.

Ces contenus peuvent être les vôtre, ou ils pourraient appartenir à un site autre que le vôtre ou un autre auteur.

La présence des liens en direction d’autres plateformes et pages d’autorité est une preuve que vous accordez de l’attention et que vous appréciez ce que font les autres personnes en termes de contenus.

C’est une bonne astuce pour gagner des points avec Google, étant entendu que l’une de ces précieuses missions est d’organiser l’information pour la rendre accessible au niveau universel.

Les rédacteurs web s’attèlent généralement à identifier des mots clés appropriés, collecter des données précises et exactes, et tous les utiliser pour créer des contenus alléchants.

En l’espèce, un outil de référencement comme Copywriting est précieux pour l’optimisation des moteurs de recherche.

Si toutefois les règles qui permettent de mettre les sites en relation ne sont pas figées, il n’en demeure pas moins vrai qu’un excellent rédacteur qui aspire à obtenir des résultats satisfaisants dans les moteurs de recherche, doit avoir la capacité de :

  • Créer des liens en direction des pages pertinentes à l’intérieur et à l’extérieur d’un site dans son introduction ;
  • De créer des liens en direction des guides très détaillés, du contenu sur sa page, ou d’autres sites internet ;

Rédiger un contenu utile pour les internautes

Les mots sont chargés. Ils sont puissants et peuvent créer chez le lecteur une volonté de s’engager un peu plus.

La clé pour inciter votre cible à apprécier ce que vous faites et continuer de vous suivre en ligne, c’est de vous montrer capable de réunir les mots qu’il faut pour produire un contenu de valeur.

Dans un contexte concurrentiel, on relève une nette progression du nombre de blogs qui produisent du contenu tous les jours. Dans un tel environnement, il sera difficile pour votre public cible de marquer son intérêt pour des contenus de piètre qualité, truffés de mots clés et dupliqués par ailleurs.

Vos contenus web seront plus utiles encore, et amélioreront le trafic sur vos différentes pages web, si tout au long de leur production, vous intégrez les aspects suivants :

  • Le recours à une quantité raisonnable de backlinks fiables ;
  • L’optimisation pour plusieurs mots clés à travers une série de recherches importante ;
  • Le recours à une idée, ou un sujet à feuillage persistant.

La recherche des mots clés : une stratégie SEO imparable

L’idée de départ ici pour le rédacteur web, c’est de rechercher l’intention des internautes. Ce faisant, mener une recherche autour des mots clés appropriés est indispensable.

A chaque fois, il faudra garder à l’esprit que le plus important quel que soit le mot clé auquel l’on n’a recours, demeure l’intention des utilisateurs.

On ne peut rédiger un contenu de qualité visant à satisfaire une préoccupation particulière, si on ne sait pas à priori ce que chaque mot clé présente comme signification.

C’est fort de ce constat, que l’on peut regrouper les mots clés en deux catégories pertinentes à savoir : les mots clés informationnels et les mots clés commerciaux.

Les mots clés informationnels

L’usage des mots clés informationnels ou informatifs signifie que les internautes aspirent à des informations utiles accessibles gratuitement. C’est d’ailleurs l’unique raison pour laquelle ils font leurs recherches en se servant de ces mots clés.

Un bon rédacteur SEO sait qu’il ne tirera en principe aucun avantage financier en rédigeant des contenus utiles renfermant des mots clés informationnels.

Qu’importe le niveau de conversion des personnes qui s’intéresseront à ces contenus, il doit savoir qu’elles ne deviendront probablement jamais des clients.

A contrario, il est intéressant d’utiliser des mots clés informationnels pour nourrir un public, l’inciter à s’engager, et construire progressivement sa marque.

Les mots clés commerciaux

Il s’agit des mots clés qui dévoilent une intention d’achat. Les mots clés commerciaux ont une connotation particulière qui renvoie presque toujours au désespoir qui anime les internautes.

Ces derniers sont en quête de solutions rapides à leurs préoccupations. Par exemple: 5 astuces pour maigrir en 14 jours, etc.

De ce fait, on peut aisément croire qu’un internaute qui recherche des mots clés commerciaux va surement acheter un produit, s’inscrire sur une liste d’email ayant vocation à le convertir en client potentiel.

Un internaute qui recherche des mots clés commerciaux sur Google est disposé à agir dans l’immédiat dans bien de cas.

Les mots clés s’identifient par les suffixes et les préfixes qu’ils contiennent. A titre d’exemple, vous aurez des mots du genre: comparez, achetez, examinez, commandez, livraison gratuite, solution rapide, etc.

Il faut avoir à l’esprit que la production des contenus avec des mots clés commerciaux a toujours pour finalité, de donner des informations utiles sur les avantages et les fonctionnalités d’un produit, la manière d’utiliser ce produit, et si possible comment l’installe.

Des mots clés pour produire des contenus attractifs et booster votre référencement

Au moins 66 % des clics en ligne sont orientés vers les trois premiers résultats des moteurs de recherche. Pour avoir des chances d’être classé dans le top 3 du classement Google, vous devez maîtriser les bonnes pratiques de recherche de mots clés.

L’usage des mots clés à longue queue est un bon moyen de plonger dans le référencement web moderne. La raison en est que les grandes marquent n’ont pas pour habitude de les cibler.

Si donc, vous pouvez créer des contenus de qualité tout en les ciblant naturellement, il est certain que vous serez toujours bien positionnés sur les moteurs de recherche.

Sans l’usage des mots clés de qualité, votre référencement sera incomplet. Tout dépend de la manière dont vous allez appréhender l’état d’esprit et l’intention du public que vous ciblez. Les mots clés à queues longues vous seront d’un grand apport ce faisant.

Les mots clés jouent un rôle central dans le marketing de niche. Dans la perspective de construction d’un site de niche efficace et rentable, la sélection des mots clés idéaux demeure la chose la plus difficile à faire.

Vous devez par conséquent être très prudents et prendre votre temps pour bien choisir les mots clés qui augmenteront votre visibilité…

Optimiser un contenu pour les robots de recherche

Dans le paysage numérique, les robots web ou les robots des moteurs de recherche (robots d’exploration…) sont des programmes qui parcourent le web très régulièrement. Un robot qui explore une page web est à la recherche de contenus.

Il va très souvent se nourrir des contenus frais, et ne manquera pas de vous récompenser si vous effectuez régulièrement des mises à jour sur votre site internet.

Les robots de recherche voudront toujours savoir quels sont les mots clés que vous avez ciblés. Ceci dans l’optique d’aider Google à identifier le secteur d’activité dans lequel votre contenu sera le plus mis à profit.

Ce secteur d’activité peut être en relation avec le monde des affaires, la santé, l’éducation, le web marketing, etc.

Pour obtenir de meilleurs résultats, vous avez la possibilité d’optimiser de cette façon pour le compte des robots de recherche :

  • Associer le mot clé principal dans votre balise de titre et votre méta description ;
  • Associer également des mots clés alternatifs ou secondaires dans votre introduction et assurez-vous que ces mots clés coulent correctement.

Si ces mots clés ne coulent pas convenablement, vous pouvez les ignorer et écrire votre introduction simplement.

Rédaction SEO : inciter les internautes à agir

Au regard de tout ce qui précède on peut penser que vous disposez maintenant de tous les outils indispensables pour écrire un contenu de qualité qui sera lu et référencé sur Google.

Pour que tout soit parfait, vous devez trouver le bon angle pour servir un contenu persuasif qui donnera des motifs aux lecteurs de passer à l’action.

Dès les 30 premières secondes, vous devez être en mesure de vous vendre et amener les internautes à vouloir davantage.

Pour cela, plusieurs outils et ressources de grande qualité sont à votre disposition :

L’utilisation des puces

L’utilisation des puces permet de densifier votre contenu. Elle se caractérise par la mise en valeur des points clés de votre contenu pour inciter les internautes à agir.

Par exemple, il est conseillé avant d’écrire des articles de blog, de lister au moins 4 avantages que vous allez couvrir dans votre contenu. Utiliser des puces présente aussi un avantage significatif dans la création des titres et des paragraphes puissants. N’hésitez jamais à les mettre à profit.

La création des manchettes irrésistibles et précieuses

Le titre est le critère le plus important pour établir la valeur d’un contenu web. Pour produire des contenus qui seront lus et référencés sur Google, vous devez vous mettre dans la peau de ceux qui vous liront. Faites un effort de penser comme eux et d’écrire vos titres en premier, en vous assurant qu’ils ciblent à chaque fois des mots clés captivants.

Avoir un but clair et précis

Quand vous rédigez des contenus pour vos pages web, concentrez-vous sur une idée principale. Faites un article pour résoudre un problème, relever un défi, ou trouver des explications simples à ce qui est compliqué à priori. Avoir des contenus qui permettent de faire la différence n’a pas de prix dans l’univers du web.

Des contenus ciblés, visant un but clair et précis augmenteront assurément le taux de conversion des personnes qui vous lisent.

Ceci vous aidera en outre à diminuer la quantité de champs de formulaire, et pouvoir mettre en œuvre plus facilement des boutons d’appel à l’action.

Ci-dessous vous avez quelques astuces que vous pouvez utiliser pour bien mettre en évidence le but que vous recherchez quand vous produisez un contenu :

  • Avant d’écrire vous devez savoir avec précision ce que vous recherchez à travers votre article. Exemple : Comment économiser 500 euros par mois.
  • Utilisez les pronoms personnels ‘’vous’’ quand vous rédigez des contenus pour des clients B2C, et ‘’nous’’ si les entités à qui vos contenus sont destinés aux organisations professionnelles ;
  • Collectez des données pertinentes et précises pour vos thèmes.

L’étude de Conversion XL suivante démontre que le recours à une approche axée sur les données et la création d’infographies contenant des points de données précis amélioreront des parts sociales ;

  • Identifiez 2 à 5 mots clés dans un article de blog, et assurez-vous qu’ils se lisent naturellement.

A présent, la rédaction SEO n’est plus qu’un secret de polichinelle pour vous. Dans ce guide pratique, plusieurs techniques SEO, et les bonnes pratiques pour bien se positionner dans les moteurs de recherche, ont été passé en revue.

Bien comprendre comment chaque élément fonctionne, et savoir mettre en application tous ces conseils, vous permettra assurément de créer des contenus pertinents qui seront lu et référencé sur Google.

Vous le savez ! Produire des contenus attractifs est aussi une façon d’accéder à la liberté financière.

C’est à vous de jouer maintenant !